Publicité

Snap Border prépare l'EP Snap Icons

Snap Border est un groupe de Rock Alternatif français qui prépare l'EP Icons.

Snap Border

Que peut-on savoir sur le groupe Snap Border ?
Fondé en 2012, Snap border est un groupe de rock alternatif, un mélange des genres énergiquee qui lui permet de créer son propre univers à l’esthétique percutante, communicative et accessible.
Snap Border sort son premier album, Alternative Current Box en 2016 qui est salué par la critique et sillonne les scènes auprès de groupes tels que Tagada Jones, Mass Hysteria, Alestorm, Ugly Kid Joe, Lacuna Coil… mais aussi de nombreux festivals comme la Guerre du son ou l’East Summer Fest.
Le groupe est désormais de retour en studio pour enregistrer son second disque avec Anthony Chognard & CHS prod (Smash Hit combo, Tess, …). Le premier single "Endscape a été publié en Novembre 2019. Dans le cadre de la sortie de leur nouvel EP ICONS à paraître en novembre 2020, Newsfeed Icons est le second single présenté.

Pouvez-vous nous présenter l'EP Icons que vous préparez et son univers ?
ICONS est donc notre nouveau single après notre premier album (Alternative Current Box - 2016). Il se compose de 5 titres variés, représentant l'étendu de l'univers Snap Border. En terme d'avancée musicale, on peut préciser que les morceaux sont d'avantage produits, et que l'électro prend un peu plus de place dans l'équilibre musical.  Il est produit par Anthony CHOGNARD de CHS prod qui a permis de moderniser totalement notre son. Anthony est clairement un génie dans son domaine, et il nous a permis de progresser comme jamais.
"A travers son nouvel EP, Snap Border explore les versants des grands piliers qui définissent nos sociétés… ces ICÔNES à plusieurs visages qui définissent malgré-nous l’essentiel de nos vies. Des plus profonds des recoins de notre humanité vécue (Losing side, Eviltions), à notre relation de surface avec nos égaux (Dancing with the Sharks, Newsfeed Icons), voire à toute vie sur Terre (Endscape), le plus important est que dans ce monde, VOUS êtes seul. Seul comme un navire porté par des vents changeants sur des eaux trompeuses avec pour seuls instruments de navigation : votre coeur, votre cerveau et votre âme…"

Comment composez-vous ?
Les musiques partent souvent d'un concept musical, d'un ressenti voulu. A partir de là, les guitaristes (Yéyé et Eddy) lancent un travail de composition et de structuration du morceau, un "squelette" sur lequel les autres musiciens pourront ensuite donner leur avis et enrichir de leurs propres idées.

Qu'est ce qui est le plus important pour vous sur le plan instrumental ?
Ce qui est le plus important est l'équilibre, peu importe que ce soit un temps calme, un temps explosif, un temps joyeux, un temps angoissant dans le morceau, il faut à chaque fois que l'émotion transpire et que l'idée soit poussée au maximum. Il faut créer un "tableau" de chaque musique.

Parlez nous du titre Newsfeed icons et de son clip...
Le Clip a été réalisé par Brice Hincker et Amélie Diane Hurth. Nous avons pu tourner en partie dans les locaux de l'Autre Canal. Il s'agissait en fait de porter l'idée d'un comportement humain "boulimique" des médias. A la fois en rejet fasse à cette surprésence, mais en même temps totalement addict. Les plans de groupes dont les membres finissent par être couverts d'effet papier journal sont alternés avec 3 personnages, tous tourmentés par un média... manger des boulettes de papier, lécher un écran de télévision ou encore taper sans fin à une machine à écrire jusqu'à en être submergé.

Quelle place occupe la voix dans votre projet ?
La voix est centrale et nous avons d'ailleurs fait appel à Maxime KELLER (CHS PROD et Déluge, Tess) pour la placer encore plus de façon centrale dans les morceaux. Le message passe autant par la voix que par la musique, la musique étant d'abord créée, nous gardons toujours en tête de laisser de la place pour l'expression de la voix.

Quelle est votre plus grande icône artistique ?
Le groupe Bring me the Horizon possède aujourd'hui un leadership artistique pour nous.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Nous nous lançons dans une campagne participative pour répondre à la difficulté du contexte. Les concerts étant stoppés net, nos finances ont gravement été impactées. En pré-vendant du merchandising et notre futur EP, nous pouvons ainsi garantir des revenus nous permettant d'investir pour notre prochain album.

Le financement participatif doit aussi permettre la sortie d'un album en 2021, c'est prolifique votre musique... ?
Difficile à dire. Pour l'instant, nous ne sommes pas en mesure de vivre de notre musique, pour autant, le public est présent et demandeur, le projet doit donc continuer à se développer... continuer à se faire connaître et à séduire chaque jour de nouveaux publics.

Que retrouvera-on de supplémentaire sur cet opus par rapport à l'EP Icons ?
Plus de la moitié des titres seront inédits. Cet album contiendra également un livret... Nous réfléchissons aussi à rajouter du contenu comme des versions alternatives ou acoustiques. Ce nouvel album sera un pilier pour la suite du projet, et nous comptons le défendre avec ardeur.

Que souhaitez-vous transmettre avec votre musique ?
Du plaisir, ce "soulèvement" que l'on peut ressentir lorsque quelque chose nous touche dans notre corps. C'est pour nous la clé. Réussir à transmettre un ressenti, des émotions fortes, et aussi un enthousiasme qui anime le quotidien. Les textes ouvrent des pistes à la réflexion sur nous, notre société, notre avenir.

Souhaitez-vous nous parler des enregistrements en studio ?
Nous avons travaillé avec l'excellent Simon MULLER au FH Studio. C'était un plaisir de se retrouver avec lui et d'affiner à l'aide de son expertise chaque partie et chaque instrument ! Pour la petite anecdote : le premier confinement instauré en France a littéralement coupé en deux nos prises de sons pour les guitares de Snap Border !

Quelle place occupe l'univers visuel dans votre musique ?
C'est une question intéressante : nous souhaitons continuer à travailler sur notre visuel, afin de proposer de vrais plateaux en live, de vrais moments vus comme des tableaux. La lumière ajoute notamment une dimension incroyable à la musique et nous pensons que cela est essentiel. Sur nos supports, nous nous efforçons d'avancer avec nos moyens, et de progresser à chaque fois un peu plus. La pochette de "ICONS" est un travail de chacun des membres de Snap Border et des proches. Avec tous ces mots apportés par chacun, nous avons pu réaliser une véritable fresque visuelle !

Que représente la scène pour Snap Border ?
C'est là où l'on peut tout défendre. C'est là où les rencontres se font, c'est là où la communion se fait. Travailler en studio apporte une vraie fierté, mais clairement, transmettre ensuite ces morceaux sur scène est pour nous l'essentiel de Snap Border. Nous sommes un groupe profondément vivant, et nous nous nourrissons des réactions du public, de la communion avec eux pour créer des mouvements inoubliables... la scène est vitale pour nous.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Nous avons besoin de chacun pour continuer à faire vivre notre musique. Merci à tous pour votre soutien.
Nous sommes terriblement excités de sortir ce nouvel EP après 4 années, et malgré le contexte difficile actuel. Même s'il sera difficile à défendre sur scène, nous nous préparons également pour le live, afin de monter encore en puissance sur nos shows. Toujours travailler, toujours progresser. Voici notre leitmotiv. ICONS est une parfaite illustration de tout ce que Snap Border peut proposer... les premiers morceaux Endscape et Newsfeed Icons ont bien été accueillis, et nous avons vraiment hâte de sortir les autres sons...

Merci à Snap Border d'avoir répondu à notre interview !
Suivez leur actualité sur Facebook.

Snap Border - Newsfeed Icons

Musique interview

Cuarteto Tafi prépare l'album Amanecer Cuarteto Tafi prépare l'album Amanecer
3 ans après son précédent opus, Cuarteto Tafi prépare l'album Amanec...
  Black Desert Console et Prestige Edition : la classe Gardienne
La nouvelle classe Gardienne arrive dans Black Desert Console et la Prestige Edition se dévoi...
Black Desert Console et Prestige Edition : la classe Gardienne

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire