Publicité

Singa : l'EP Énéïde

Maxime Lopes Par Le lundi, 04 avril 2022 à 18:33 0

Dans Culturel

Singa présente son nouveau projet « Énéïde ». Cette sortie est accompagnée du clip « Aphrodite ».

Singa - Enéïde

SINGA, 24 ans, est un artiste franco-congolais originaire de Lille.

Après un premier projet intitulé « Penrose » sorti en 2019, mêlant refrains accrocheurs et passages Ego Trip, SINGA revient aujourd’hui avec « Énéïde ».

Le fil conducteur du projet repose sur la volonté de SINGA de devenir « le héros de sa vie ». Tel un récit, éléments perturbateurs, rencontres déterminantes et craintes profondes sont au cœur des textes : entre désillusions de jeunesse et sacrifices, quelle route SINGA doit-il emprunter pour parvenir à atteindre ses objectifs ? C'est ce questionnement sur l'envie de réussite qui alimente le projet.

« Énéïde » représente d'autant plus une étape singulière dans le parcours artistique de SINGA car, réalisé en totale indépendance aux côtés des membres de son label Interlude Maison Musicale, l'artiste y dévoile avec introspection les dualités de sa personnalité : amours déchus, dépression ou encore l'espoir qui sont des thèmes récurrents dans la construction des morceaux.

Singa - Aphrodite

SINGA, 24 ans, est un artiste franco-congolais originaire de Lille. Avec un père pianiste de jazz et une mère amoureuse de Rumba, son oreille est éduquée aux sons afro-américains des 60's (Herbie Hancock, John Coltrane, Thelonious Monk...) et aux musiques du monde (Youssou N'Dour et Salif Keita entre autres) durant une longue partie de son enfance.
 
Après un premier projet intitulé « Penrose » sorti en 2019, mêlant refrains accrocheurs et passages Ego Trip, Singa revient aujourd’hui avec « Énéïde ».
 
Historiquement, L’Énéide - imaginée par le poète Virgile - expose l'épopée du héros Énée, dans laquelle il revient sur les nombreuses péripéties de sa vie. Le fil conducteur repose ainsi sur la volonté de Singa de devenir "le héros de sa vie". Tel un récit, éléments perturbateurs, rencontres déterminantes et craintes profondes sont au cœur des textes : entre désillusions de jeunesse et sacrifices, quelle route Singa doit-il emprunter pour parvenir à atteindre ses objectifs ? C'est ce questionnement sur l'envie de réussite qui alimente le projet.
 
« Énéïde » représente d'autant plus une étape singulière dans le parcours artistique de Singa car, réalisé en totale indépendance aux côtés des membres de son label Interlude Maison Musicale, l'artiste y dévoile avec introspection les dualités de sa personnalité : amours déchus, dépression ou encore l'espoir qui sont des thèmes récurrents dans la construction des morceaux.
Pour la sortie de son projet, Singa a décidé de mettre en image le titre « Aphrodite », déesse de l’amour, ici présentée par l’artiste comme une quête vers la liberté, la recherche d’une paix intérieure. Les symboles forts exposés au travers des images du clip en sont la preuve : une route interminable, une tombe ou encore une arme à feu. Le morceau se divise en 2 grandes parties : celle de l’avant et celle de l’après "drop". Avant, Singa s’interroge. Face à ses névroses, il désire répondre à des questions… qui n’auront sûrement jamais de réponses.

Après, Singa exulte. Il se dit prêt à poursuivre la quête qu’il a entamée, malgré ses démons et tout ce qu’ils déclenchent chez lui. Une dualité que l’on retrouve dans ses précédents titres comme "Donne-moi" ou "Harley Quinn". Plusieurs thèmes importants sont abordés tout au long du morceau. Celui de la blessure d’amour, de la recherche d’identité, du suicide et plus largement de la destinée.

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam