Publicité

Silver Lining prépare l'EP Among The Waves

Maxime Lopes Par Le vendredi, 17 septembre 2021 à 17:33 0

Dans Culturel

Silver Lining est un groupe folk/rock qui prépare son premier EP Among The Waves.

Silver Lining (crédit Sharleen Povsl)

crédit photo : Sharleen Povsl

Qui se cache derrière Silver Lining ?
Silver Lining est un duo folk-rock aux influences country et blues, constitué de Domitille (Chant, Guitare, Piano, Basse) et Romuald (Guitare, Chant). Nous nous sommes rencontrés en 2015 sur les bancs d'une école de musique, et avons rapidement compris ce que nous pouvions apporter l'un à l'autre, musicalement comme humainement.

Pouvez-vous nous présenter votre EP Among The Waves que vous préparez et son univers ?
L'EP a été pensé comme un voyage entre plusieurs ambiances et thèmes complémentaires, au gré de 5 morceaux allant de la balade au blues-rock enflammé. Le but est de proposer un chemin allant de l'envie de révolte (On A Friday) jusqu'à l'abandon de ses peurs (Heading To The West), en passant successivement par le besoin de liberté et d'échappatoire (Way Down The Road), la nostalgie de l'enfance (Older), ou encore le jardin secret et la dualité qui existe en chacun (Who Is Who?).

Comment composez-vous et quelles sont vos inspirations ?
Romuald : Nous sommes très complémentaires dans notre façon de composer : nous avons des approches différentes mais à chaque fois, nous tombons rapidement d'accord. Notre méthode est très instinctive avant tout.
Domitille : Il nous arrive de composer directement ensemble, en partant d'un accord, d'une mélodie ou d'une idée. Mais la plupart du temps, la composition débute dans ma tête avec les mélodies vocales et instrumentales, et un semblant de paroles phonétiques. Cela peut parfois prendre des mois avant qu'une fois toute la mélodie pensée, je la retranscrive à la guitare ou au piano. Par la suite, j'en présente les prémices à Romuald, qui propose d'éventuelles modifications puis compose et ajoute sa partie de guitare. Nous réfléchissons ensemble sur les arrangements et la place des autres instruments, et Romuald s'occupe d'écrire les paroles en anglais en fonction du "charabia" vocal que je lui ai chanté, à la syllabe près !
Mes principales inspirations sont des événements qui se passent dans ma vie, heureux comme malheureux. J'ai toujours composé ainsi depuis mon plus jeune âge, car il m'est plus facile de retranscrire mes sentiments au travers d'une mélodie plutôt que par des mots.
Romuald : Hormis quelques morceaux où je suis impliqué sur l'idée initiale, je compose surtout à partir des idées de Domitille, qui forment un terrain où je peux vraiment m'épanouir sur la guitare et sortir de ma zone de confort.
Concernant les textes, je me repose sur sa proposition de mélodie, soit en partant d'un thème défini à l'avance, soit en ayant une liberté complète sur le sujet. Ayant toujours eu l'habitude d'écrire en anglais, je m'épanouis beaucoup avec cette méthode, et je fais souvent appel à des images et sensations de mon passé : je suis aujourd'hui un homme heureux, mais cela n'a pas toujours été le cas, et je trouve dans mon expérience passée les mots justes pour mettre en valeur des émotions qui ne font plus toujours partie de mon quotidien.

Que peut-on savoir de la partie instrumentale ?
D : Nous sommes tous les deux guitaristes, rythmiques et solistes ; et nous chantons également tous les deux, soit en duo, soit l'un en lead et l'autre plutôt en soutien. Je joue également du piano sur notre single "Heading to the West", que Romuald a initialement composé à la guitare.
R : À la batterie, nous avons recruté Maxime Le Gall, un professionnel qui a rapidement saisi l'essence des morceaux et fourni un travail remarquable.
Quant à la basse, c'est Domitille elle-même qui l'a joué, à l'exception d'un titre ou nous avons bénéficié d'une collaboration avec notre ingé son, dont la proposition spontanée nous avait séduits.

Souhaitez-vous nous parler des enregistrements en studio ?
D : Nous avons travaillé avec Nicolas Bénier, du studio AirCommeRythme, pour l'enregistrement, le mixage et le mastering. Nous avons enregistré l'EP début 2021 en 5 jours, étalés en deux sessions sur deux mois, à cause du Covid.
R : Lors de la première session, Maxime, très efficace, a enregistré ses parties de batterie en moins d'une journée ! Domitille s'est ensuite chargée de la basse sur 4 morceaux, suivie par Nicolas en guest sur "Way Down The Road".
Lors de la deuxième session, le premier jour a été dédié aux guitares, suivies par les voix sur deux jours, en bénéficiant du coaching vocal de Shiran Azoulay.
D : C'était notre première expérience en studio, donc nous étions un peu stressés au début. Mais Nicolas a su tout de suite nous mettre à l'aise, en nous conseillant tout au long des enregistrements ! Il en est ressorti une ambiance détendue et sereine.
Pour ce type de projets, c'est capital de jouer dans des bonnes conditions, et c'était un réel plaisir de collaborer avec quelqu'un aussi sympathique, à l'écoute, arrangeant, et de bon conseil que Nicolas. Nous comptons à nouveau faire appel à lui pour nos prochains projets !

Parlez nous du single Heading To The West...
Heading To The West est le morceau le plus particulier de l'EP : Sa structure sort des schémas habituels, et grâce à l'apport du piano, son ambiance est particulièrement planante et onirique.
C'est justement pour ces raisons que le sortir comme premier single est devenu un choix évident : tout en étant un peu à contre-courant des autres chansons, il est parfaitement représentatif de notre univers musical et des thèmes qui nous tiennent à cœur. Qui plus est, les appréciations de notre public et de notre entourage sont très positives quand nous le jouons en concert, ce qui nous a conforté dans notre décision.

Quels sont vos choix pour le clip de Heading To The West ?
Nous avons abordé ce premier clip comme un hommage aux westerns contemplatifs, de manière très cinématographique.
Après une précédente collaboration sur une captation live de cette chanson, les réalisateurs Antoine Legrand et Thomas Meunier nous ont présenté leur vision, et nous avons tout de suite été séduits. Riche en symboles, le scénario collait parfaitement avec l'ambiance particulière du titre et les thèmes abordés, avec l'intelligence de s'affranchir légèrement des paroles pour mieux les illustrer.

Que souhaitez-vous procurer au public avec l'EP Among The Waves ?
S'agissant de notre premier EP, un des objectifs évidents est de présenter notre identité musicale au public. Mais par-dessus tout, le but est de transmettre des émotions et surprendre à chaque nouveau morceau, afin que l'auditeur se retrouve un peu avec nous « parmi les vagues ».

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Il nous tenait véritablement à cœur de présenter un EP abouti, reposant sur un univers cohérent (graphismes, clip, photos professionnelles...). Mais Silver Lining étant un duo indépendant et auto-produit, les dépenses étaient trop conséquentes pour pouvoir les assumer à nous deux. Il nous a donc paru naturel de proposer à ceux qui le souhaitent de nous soutenir dans cette démarche.
Qui plus est, cette sortie est une première étape vers d'autres projets : nous avons été sollicités pour la réalisation du clip du second single Way Down The Road, et nous avons suffisamment de titres en réserve pour déjà penser à un deuxième EP, voire plus tard à un album.

Quels sont vos choix pour l'artwork de l'EP ?
D : L' image de la vague, et d'une mer agitée, représente les aléas de nos vies durant la période sur laquelle s'est étalée la composition des morceaux : certains ont été imaginés il y a plus de 20 ans et d'autres, bien plus récemment. Les moments joyeux ou malheureux, paisibles ou inquiétants, qui ont marqué nos vies et forgé nos caractères, ont influencé nos compositions durant toutes ces années, et se retrouvent aussi bien dans nos morceaux que sur la pochette.

Que peut-on savoir à propos du livret de l'EP et illustré par Domitille ?
D : Nous tenions à réaliser nous-mêmes aussi bien la musique que l'aspect graphique du projet : chaque illustration a été mûrement réfléchie, et représente l'idée globale du titre qu'elle illustre.
Pour On A Friday, en hommage aux attentats du 13 novembre 2015, on retrouve par exemple des chrysanthèmes (fleurs du mois de novembre) au bout d'une arme, entourée de notes de musique en référence au Bataclan.
J'ai opté pour du pointillisme en noir et blanc, car cette technique graphique m’apparaît en phase avec l'atmosphère de l'EP, authentique et vintage.

Une indiscrétion à nous donner sur Among The Waves ?
R : A peine deux mois avant d'entrer en studio, nous étions encore quatre dans le groupe ! Le départ de notre batteuse et de notre bassiste nous a forcé à repenser le projet, alors que le timing était très serré. Domitille a par exemple dû apprendre à jouer de la basse pour l'occasion, et a travaillé d'arrache-pied pour maîtriser les morceaux en si peu de temps !
Cet EP était un projet de longue date, et au-delà de notre refus de repousser une nouvelle fois son enregistrement, décider d'accepter Silver Lining comme un duo pour cette première sortie nous a en quelque sorte libéré.

Des concerts sont-ils prévus et que vous procure la scène ?
R : Nous n'avons pas de concert prévu pour le moment, mais nous allons sûrement être amenés à nous produire en acoustique dans le cadre de la promotion de Among The Waves. Dès l'EP sorti, nous allons recruter de nouveaux musiciens à la basse et à la batterie, pour retrouver au plus vite la scène et son énergie.
D : Au-delà de nous permettre de surmonter une certaine forme de timidité, la scène nous donne l'occasion d'accueillir le public au sein de nos morceaux. Voir l'émotion se transmettre et les diverses réactions est gratifiant : cela nous permet de partager ce moment avec notre public, au-delà de seulement jouer devant lui. Qui plus est, la scène est l'endroit où nous ressentons la cohésion du groupe plus que partout ailleurs !

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Ce premier EP représente un véritable projet de vie, surtout quand on sait depuis quand certains morceaux ont été pensés... C'est pourquoi nous avons vraiment hâte de les présenter au public. Nous y avons mis tout notre cœur, et par conséquent, nous espérons sincèrement qu'il ira droit au cœur de tous ceux qui l'écouteront !

Merci à Silver Lining d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez les également sur Facebook.

Silver Lining - Heading To The West (@ HBS Studios, Paris)

Musique interview Crowdfunding

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam