Publicité

Richard Ashcroft : l'album Acoustic Hymns Vol. 1

Maxime Lopes Par Le vendredi, 29 octobre 2021 à 10:19 0

Dans Culturel

Richard Ashcroft sort son nouvel album Acoustic Hymns Vol. 1 le 29 octobre via RPA / BMG. L'album comprend douze versions acoustiques nouvellement enregistrées de chansons classiques de son catalogue, couvrant à la fois sa carrière solo et son temps avec The Verve.

Richard Ashcroft : l'album Acoustic Hymns Vol. 1

Après la levée du confinement, Richard a décidé de lancer ce projet afin de réunir la communauté qui l'entoure, en rassemblant une sélection de grands musiciens et de vieux amis. Au fur et à mesure que le projet prenait forme, ils ont découvert à quel point leurs nouvelles approches pouvaient être variées. Certains arrangements se sont avérés intemporels et sont restés similaires aux originaux, avec des années d'expérience et une passion nouvelle qui a permis à la voix de Richard d'exprimer une empathie nouvelle dans ses paroles. D'autres chansons ont pris une nouvelle forme dans cette configuration dépouillée.
La renaissance de l'emblématique "Bittersweet Symphony" a été un moment émouvant pour Richard. Il était particulièrement ému de réenregistrer une chanson qu'il avait écrite il y a près de vingt-cinq ans, d'autant plus qu'elle est désormais officiellement sa composition, Mick Jagger et Keith Richards lui ayant cédé leurs droits d'écriture.
Un autre grand moment est la nouvelle version de "C'Mon People (We're Making It Now)", un duo avec le vieil ami de Richard, Liam Gallagher. Les deux hommes ont souvent parlé d'enregistrer ou d'interpréter cette chanson ensemble depuis sa sortie en 2000, et c'est enfin arrivé - l'énergie et le plaisir qu'ils ont partagés pendant la session sont palpables et le nouvel enregistrement rayonne d'un joyeux sentiment d'optimisme.
Velvet Morning est un autre titre qui a été transformé. La voix de la version originale, telle qu'elle figure sur le classique "Urban Hymns" de The Verve, était chantée via un mégaphone que Richard avait acheté dans un vide-grenier la veille de la session d'enregistrement. Maintenant, la voix de Richard brille vraiment et libère toute l'ampleur de la chanson.
La plus grande surprise de Acoustic Hymns Vol. 1 est l'inclusion de This Thing Called Life, une chanson qu'Ashcroft a rarement jouée en concert. Elle avait été enregistrée à l'origine avec No I.D. aux États-Unis, comme point fort de son projet soul RPA & The United Nations Of Sound. Aujourd'hui, le nouvel arrangement révèle une chanson qui est parfaitement à sa place aux côtés de l'œuvre la plus appréciée de Richard.
Produit par Richard avec son collaborateur habituel Chris Potter, l'album fait appel à son groupe habituel, renforcé par quelques collaborateurs spéciaux. Wil Malone s'occupe des arrangements de cordes, qui ont été enregistrés aux studios d'Abbey Road. En outre, Chuck Leavell (The Rolling Stones, The Allman Brothers) joue du piano, Roddy Bloomfield dirige la section des cuivres et Steve Wyreman (Leon Bridges, Vic Mensa) apporte sa contribution à la guitare acoustique et aux chœurs.
Richard Ashcroft a récemment annoncé les détails de quatre spectacles spéciaux, chacun étant annoncé comme "une soirée acoustique de ses chansons classiques". Après avoir rapidement affiché complet pour deux soirées au Palladium de Londres, il a ensuite ajouté deux spectacles plus importants au Royal Albert Hall et à la M&S Bank Arena de Liverpool pour répondre à l'énorme demande de billets du public.

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam