Publicité

Rencontre avec l'auteur S.B. Staine

Nous vous proposons de découvrir un jeune auteur avallonnais dans cette interview.

Sous le nom de S.B. Staine, ce passionné de littérature est en train d'écrire son premier roman qu'il nous présente avec plaisir.

- Est-il possible de présenter votre blog ?
Oui.
Ah, il faut que je le fasse ? D'accord ! Mon blog parle de mon expérience en tant qu'auteur, mon ressenti, mes peines, mes joies. Je l'ai débuté lors de la première relecture - réécriture de mon roman fin mars. J'y ai abordé le thème du personnage et de mes motivations à écrire, notamment. je l'alimente d'un article par semaine, fixe, souvent plus.

- Un roman est en cours de travail, de quoi parle-il ?
Ah, la question essentielle !!
Quand Allan découvre le meurtre de sa mère en rentrant du lycée, tout porte à croire que la secte qui a ravagé le pays quarante années auparavant est la coupable. Magicien dans un monde où la magie est proscrite, le jeune homme va devoir mener l'enquête avec ses nouveaux amis, malgré l'interdiction de son père. Bien vite, il va découvrir que la cible, en fait, c'est lui...

- Pourra-t-on se le procurer prochainement ?
Je l'espère ! Je suis en cours de réécriture, la sixième ! Et il faut que j'envoie le manuscrit à des éditeurs, qu'un me sélectionne en passant par les différentes étapes de sélection. Une fois que c'est fait, il faut retravailler le manuscrit avec l'éditeur, et espérer qu'il ait une place dans son planning d'édition rapidement. Je serai bien incapable de vous donner une date mais si tout se passe bien, pour 2016 ! Pendant ce temps, j'ai tout le temps d'écrire la suite ou autre chose !

- Hormis la feuille blanche, quel est la principale difficulté pour écrire un livre ?
Pour la feuille blanche, une psychologue nous disait de prendre une feuille de couleur. Ça peut paraître simplissime, mais ça marche ! J'ai eu la chance, très probablement, de ne pas avoir ou presque ce syndrome.
La principale difficulté pour écrire un livre, c'est de gérer les personnages. Parce qu'on a une histoire à raconter, une intrigue à faire avancer, des personnages à faire vivre... Or, quand on a nos personnages dans la tête, on les voit évoluer dans l'univers qu'on a créé et, à un moment donné, vous les mettez face à une situation, ils n'agissent plus du tout comme vous l'aviez prévu. Et la suite est à modifier, malgré le plan que vous aviez établi pendant une éternité avant de vous lancer.

- Vous avez un parcours atypique, puisque votre vocation était de devenir prof de français... D'où vient cette passion ?
Ma passion de l'écriture ? De ma passion pour lire. J'ai toujours été fasciné par le pouvoir qu'avaient les mots que je lisais quand j'avais douze ans. Lire une fiction sur l’Égypte ancienne et imaginer le delta avec ses embranchements d'eau, les marécages, la faune et la flore qui l'habitent... C'est ce qui m'a poussé à faire des études de Lettres plus tard. Mon but, aujourd'hui, c'est de faire ressentir la même chose à mes lecteurs. C'est cela qui guide ma passion pour l'écriture et me motive !

- Que pensez-vous du taux de lecture par les jeunes justement, ne s'en éloignent-ils pas trop ?
Je pense très sincèrement que c'est ce qu'on veux nous faire croire. Les jeunes ne lisent plus Stendhal ou Flaubert comme ma génération ou celle de mes parents ont pu le faire avant eux. Mais c'est une évolution ! Le monde n'est pas statique, et les jeunes lisent autre chose et différemment. Ils lisent les pensées sur les réseaux sociaux, par exemple, (même si elles sont truffées de fautes !!) ainsi que la littérature de l'Imaginaire, entre autres. Comme eux, nous ne lisons pas la même chose que nos parents, tout comme eux ne lisaient pas forcément comme leurs parents...

- Un conseil littéraire sur un incontournable à lire actuellement ?
Je serai bien mal placé pour conseiller un livre récent. J'avais dans l'idée de lire un prix littéraire cette année, mais aucun ne m'a convaincu. Je ne dois pas être la cible. Et puis, j'ai quelques livres de retard...
Je ne parlerais pas d'incontournable, mais le dernier lu en date est One Hundred Forty, d'A.L. Douzet. Je vous le conseille, il est sorti, il y a un peu. Et il est écrit de façon très originale. Mais, ça je vous laisse le feuilleter pour vous faire une idée. Il m'a beaucoup marqué, personnellement.

- Quel est votre livre préféré ? Pourquoi ?
Ce n'est pas facile comme question ! Je pense que c'est La Bataille de Kadesh de Christian Jacq. Et cela, pour deux raisons : C'est le premier livre que j'ai demandé à ma maman de m'acheter. Et c'est ce livre qui m'a fait découvrir le pouvoir des mots, de la suggestion de ces derniers...

- Un dernier mot pour conclure ?
Deux ! D'abord, le métier d'auteur est passionnant. Entre la préparation, l'écriture, la mise en forme... écrire un livre est comme une course d'endurance : il ne faut pas partir trop vite de peur d'être essoufflé en cours de route et d'abandonner ! Écrire demande du temps et de l'abnégation.
Ensuite, j'espère que vous aurez l'occasion de me lire très bientôt !

Merci à S.B. Staine de nous avoir présenté son projet littéraire !
N'hésitez pas à visiter son blog d'auteur et vous pourrez le retrouver sur son fil Twitter ou sa page Facebook.

Livres interview

Coyote fête ses 10 ans
La société Coyote fête ses 10 ans. Un bel anniversaire pour la 1ère soci&...
  C'est le printemps à Disneyland
Jusqu'au 31 mai, Disneyland Paris se met aux couleurs du printemps pour fêter cette nouvelle s...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire