Publicité

Red Sparks : leur futur EP Supernova

Après la sortie en début 2018 de l'album U.F.O et un bon nombre de shows bien chanmés, Red Sparks revient en avril avec l'EP Supernova.

Red Sparks

Pouvez-vous nous présenter votre EP Supernova et son univers ?
Supernova c’est un peu ce qu’on ressent après une longue période de galère et de doutes. On pète un câble et c’est ce qu’on a voulu montrer ; l’escalade de nos émotions. On a vraiment voulu sur l’ensemble de l’EP raconter une histoire, celle de tout le monde. Le premier morceau qui est assez calme et mélancolique représente le doute, la tristesse. Le second morceau représente la prise de conscience et l’énervement. Enfin le dernier morceau quant à lui représente la finalité de cette période. On pourrait t’en parler de longues heures tellement ce projet nous y avons réfléchis et mis notre âme.

D'où vient l'idée du nom Supernova ?
Supernova, c’est avant tout un clin d’œil à une de nos passions, l’astronomie. On incorpore toujours un peu de cet univers dans nos titres, c’est pour nous un lien et surtout une belle métaphore sur ce que nous ressentons et ce que nous partageons avec le public.

Peut-on en savoir plus sur la préparation de cet EP ?
Alors on a décidé d’enregistrer un EP en avril 2018. On a tenté un coup de poker en réservant 1 semaine de studio sans aucunes compositions. C’est vraiment sur la fin de l’été 2018 que nous nous sommes retranchés dans notre petit studio pour composer et vraiment donner une âme, des émotions à ce futur skeud. Mais le tournant majeur a été la rencontre avec Rémi Gettliffe du White Bat Recorders ; il nous a vraiment poussé dans une démarche professionnelle et a été un Papa musical pour nous et c’est le cas encore maintenant.
En gros, on a vraiment passé le cap de l’amateurisme pour pouvoir sortir un CD qui nous corresponde et qui a un style qui nous est propre.

Qu'est ce qui est le plus important pour vous dans vos compositions et qu'appréciez-vous dans le "rock atmosphérique" ?
On ne se catégorise pas vraiment dans un style de rock en particulier. On fait ce que l’on aime et cela peut mélanger un bon nombre de choses, voire de styles musicaux. On Fait du rock parce qu’on a baigné dedans depuis de nombreuses années et le coté planant/atmosphérique que l’on peut apporter à notre rock c’est tout simplement une manière de faire osciller l’intensité d’une compo avec un style qui nous réunis les 4. Le plus important pour nous c’est comme on te l’as dit, les émotions, faire en sorte que le public soit touché.

Comment se sont passés les enregistrements en octobre dernier ?
Ce fut un cap, un tournant majeur. Ne serait-ce que par la rencontre avec Rémi, mais aussi au niveau de notre apprentissage technique et théorique. C’était une semaine incroyable, fatigante, dure aussi ; mais ultra satisfaisante.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif et quel serait l'argument pour convaincre de vous aider ?
Ahah c’est la question à 1 million d’euros. On pourrait vous dire de nous aider parce qu’on est talentueux et qu’on est beaux, mais ce n’est pas notre mentalité. Nous ce que nous voulons c’est continuer à construire un projet, et un projet il se monte à plusieurs (le groupe mais aussi le public). Notre but c’est de le monter avec vous, c’est de vous faire partager ce que nous vivons parce que c’est incroyable. Et pour y arriver on a besoin d’un minimum de moyen. On n’est pas là pour faire l’aumône pleins d’autres projets ont besoin d’argent aussi, on est là pour vous faire adhérer et vous réunir autour d’un projet.

Vous pouvez soutenir l'album Supernova de Red Sparks sur Ulule.

 

Peut-on en savoir plus sur le clip que vous préparez et son univers visuel ?
Le clip, la série de clip que l’on prépare sera simple, épurée, et très graphique. On croit encore en la beauté des couleurs naturelles, des couchers de soleil et des reflets dans l’eau. On a longuement réfléchi à ce que l’on pourrait faire, et l’idée d’une suite de clips est venue assez naturellement en fait. On veut vraiment partager quelque chose, une histoire et quoi de mieux que de la raconter en plusieurs épisodes qui une fois mit à bout serait un réel court métrage.

Une anecdote à nous raconter sur Red Sparks ?
Ahah on pourrait te raconter la fois où on a cherché un gars dans la ville de St-Claude dans le Jura pendant une heure. On était là-bas pour 3 live dans la même journée à l’occasion de la plus grosse fête de la ville (les Soufflaculs) et entre 2 concerts, un vieux est venu littéralement pisser sur nos câbles et nos rallonges. Après l’avoir retrouvé on a vécu une bonne scène bien improbable, faire la morale à une personne de 40 notre ainé et lui faire nettoyer ses conneries.
Et ce même jour on a oublié la table de mixage, on pense que St-Claude étais maudit.

Aurez-vous l'occasion de donner une série de concerts et que représente la scène pour vous ?
On sera en live pour l’EP jusqu’à la fin de l’année sûrement, mais nous avons décidé de réduire un petit peu le nombre de concerts que nous donnons afin d’avoir une approche plus professionnelle et surtout de travailler un véritable show qui devrai être opérationnel en 2020. C’est à notre grand regret puisque le live c’est ce qui nous a rassemblé, c’est la meilleure partie quand on monte un groupe. Être sur scène que ce soit devant 2 ou 200 personnes c’est la même chose pour nous, on se sent privilégier et très heureux.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Tout simplement rendez-vous le 22 Avril pour la sortie de l’EP, on a hâte de vous faire découvrir tout ce travail qui nous a pris un bon bout de temps. On souhaite aussi de l’amour, beaucoup d’amour...
On se voit sur un live.
Bises ; Loïc, Maxime, Marc, Louis

Merci au groupe Red Sparks d'avoir répondu à notre interview !
Vous pouvez également les suivre sur Facebook.

Red Sparks - No Way

interview Musique

Le groupe de rock Signal prépare un album Le groupe de rock Signal prépare un album
Signal est un groupe de Rock Montpellierain ayant comme passion et projet professionnel la musique e...
  Benjamin Valliet est le nouveau Raymond Devos !
Benjamin Valliet est auteur-compositeur-interprète. Dans la mesure où il adore manipul...
Benjamin Valliet est le nouveau Raymond Devos !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire