Publicité

Ralph Of London : l'album The Potato Kingdom

Ralph Of London dévoile l'album The Potato Kingdom, accompagné du clip du nouveau single Dotty.
De la Tamise à l'Escaut, Ralph of London fait le lien entre ambiances musicales londoniennes et valenciennoises. Un groupe à l’esthétique " Do It Yourself " qui ne ressemble à aucun autre, leadé par Ralph, un artiste aux multiples talents  (auteur-compositeur, chanteur, batteur, guitariste, producteur...) originaire de Londres.

Ralph  of London (crédit Hieko Prigge)

crédit photo Hieko Prigge

Celui-ci offre un bref aperçu du monde fantastique et néo-mythique du "Potato Kingdom".
Les personnages les plus importants de ce royaume sont ici mis en lumière à travers le cycle paradoxal auquel ils sont liés. Tout cela est teinté du spectre d'une nature florissante qui casse avec la traditionnelle marque de fabrique du groupe Ralph Of London : l’utilisation du noir et blanc dans les précédentes vidéos. La brillance insupportable de la terreur psychologique est une lumière à la fin du tunnel pour ceux qui connaissent un amour non réciproque.

Ralph, batteur, songwriter et producteur, est originaire de Londres et a passé la plus grande partie de sa vie à développer divers projets musicaux, artistiques et cinématographiques au Royaume-Uni, en France, en Suisse, en Allemagne et au Japon. C’est derrière la batterie qu’on le retrouve souvent pour des artistes confirmés comme au sein des groupes Scritti Politti (2006-2008) ou depuis 2011 dans le groupe de Lawrence of Felt : Go-Kart Mozart. Il fonde également les groupes Ezra Bang & Hot Machine (2009-2011) et Bank of Joy (2009-2014) avant de se plonger dans l’écriture d’un projet musical plus personnel. II compose alors plusieurs singles qu’il sort en ligne sous le nom Ralph Of London avant d’écrire et d’enregistrer en 2016 son premier album Longformacus en résidence à la maison Gordon Burn Trust à Longformacus dans la campagne sauvage écossaise. Parallèlement à ces projets, Ralph a travaillé sur deux EP complets avec la musicienne suisse Ay Wing en 2016 en tant que producteur de musique, ainsi que sur la bande son du long métrage réalisé par Laure Prouvost gagnante du prix Turner en 2012. Il participe également, en 2013 et 2017, en tant que batteur, aux installations artistiques de cette dernière au Centre Pompidou de Paris, au Tate et à la Whitechapel Galleries de Londres. En 2017 et 2018, Ralph retourne pour deux temps de résidence à Longformacus où il enregistre le second opus The Potato Kingdom. Sa musique est née du courant pop britannique mais est aujourd’hui galvanisée et teintée par les musiciens qui l’accompagnent, tous originaires du Nord de la France. L’esthétique Do It Yourself de ce son puise son inspiration dans les premières oeuvres musicales d’artistes tels qu’Elliott Smith, Cass McCombs et Sparklehorse. Toutes ces influences se combinent pour offrir des compositions pop mélodiquement riches qui soulignent des textes subromantiques et lyriques vecteur d’un commentaire social dans la même veine que Pulp ou Sleaford Mods. Des instruments conventionnels pour une fresque musicale non conventionnelle, c’est ce que nous délivre Ralph Of London avec sincérité et humour en décrivant les réalités parfois dérangeantes de la décadence urbaine. C’est donc une musique en ébullition, qui s’adapte à l’évolution des dynamiques sociales de France et d’outre-manche.

RALPH OF LONDON - DOTTY

La pop n’a jamais été un territoire typique pour se promener sur des sujets inconfortables tels que les violences domestiques, la dépression ou les maladies mentales. Bien qu’en apparence antagonistes, la tension des contraires qui s’en dégage peut s’avérer être un mode d’expression efficace. Un mode par lequel nous sommes capables d’exploiter cette dichotomie en produisant quelque chose qui est à la fois divertissant dans son esthétique et succinct dans son message. Cet album n’a pas la prétention d’avoir atteint une telle fin, mais tout au long du processus de création, son auteur, avec les moyens mis à sa disposition, a taché d’en faire son aspiration fondamentale. De tels moyens ont fait bien plus que transformer le bloc-notes de gribouillis de Ralph en récit musical. La création de cet album illustre donc qu’il n’est pas seulement possible mais aussi essentiel de sublimer par l’art les maux dont on hérite.

La créativité prend la forme d’une réalité en fonction de l’environnement dans lequel elle évolue. Les pressions incessantes de la vie donnent des impulsions saccadées à la créativité et elle est appréhendée dans les brefs et rares moments où une ouverture se présente, lorsque les éléments s’alignent et permettent de consolider une oeuvre. Cette lutte quotidienne donne souvent naissance à des tentatives d’écriture semi-formées qui représentent l’œuvre latente à l’intérieur. La société évolue et la seule chose qui manque dans tout le chaos de l’information, de l’inspiration et de l’expérience est un simple cadre, le cadre dans lequel cette énergie créatrice peut marquer ses limites et s’épanouir. Et parfois, à travers toute l’adversité, une telle opportunité se présente enfin et le récit personnel de la lutte est  immédiatement modifié.

Musique

Neal Black & The Healers : l'album A little boom, boom, boom Neal Black & The Healers : l'album A little boom, boom, boom
Neal Black & The Healers dévoilent l'album A little boom, boom, boom.
  Ray Lema : son hommage à Franco Luambo
Ray Lema rend hommage à Franco Luambo, le créateur de l'OK Jazz. Le CD et le viny...
Ray Lema : son hommage à Franco Luambo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire