Publicité

Ralph Beaubrun présente l'EP Vox

Maxime Lopes Par Le mardi, 07 décembre 2021 à 15:03 0

Dans Culturel

En mai 2021, Ralph Beaubrun livrait un premier EP : Nuances, comme une introduction à son univers entre sonorités afro, caribéennes et R&B... Le chanteur revient avec son deuxième projet : Vox, plus instinctif et plus intime.
On retrouve l’aspect solaire de la musique de Ralph, né à Haïti, mais toujours avec ce twist. Rien n’est évident, tout est surprenant, différent, inattendu. Cet EP en français et en anglais (2 titres en français, 2 en anglais + 1 acoustique) est une continuité très intéressante de son développement artistique.

Ralph Beaubrun

Pouvez-vous nous présenter l'EP Vox et son univers ?
Comparé à mon EP Nuances sorti en mai dernier, Vox est un peu plus focus sur les voix, les chœurs. Il est un peu moins dansant que le premier. Il est un plus ‘Arty’ on va dire.

Pourquoi avoir fait un mix anglais et français dans vos compositions ?
J’aime chanter dans ces deux langues. Je préfère donc le faire dès mon deuxième projet pour éviter qu’on me mettre dans une case… *rires*. On n’est pas à l’abri d’un EP complètement en anglais un jour… Qui sait ?  

Quel regard portez-vous à la voix dans vos compositions et quelle place avez-vous souhaité apporter aux choeurs ?
J’ai été dans une chorale parisienne pendant quelques années, donc la voix est TRÈS importante pour moi. Et J’aime beaucoup les chœurs. En studio c’est le moment que je préfère. La chanson 'Tourner le dos' par exemple représente tout ce que j’aime en termes de chœurs. Ce n’est pas pour rien que je suis fan de la chanteuse Brandy, c’est la pro des chœurs.

On sait que vous attachez de l'importance aux instruments, quels ont été vos choix ici ?
La basse est toujours mise en avant dans tous les morceaux ! C’est hyper important pour moi. Après je suis très fan des synthés un peu hybrides avec des belles mélodies.

Que représente cet opus pour vous ?
Avec ce deuxième EP, j’ai pu montrer un autre visage. Je l’écoute de temps en temps quand je marche dans les rues de Paris. J’en suis très fier !

Pourquoi avoir proposé It Feels Right/Bora Bora dans une version acoustique et en avoir fait une piste unique ?
C’est une idée de Ugo (mon réalisateur de clip) ! Quand on a filmé la vidéo du live acoustique, il a trouvé ça tellement beau qu'il m’a dit que ça serait bien de la mettre aussi sur l’EP. Et c’était cohérent pour "Vox", donc voilà !

Quelle était l'ambiance lors des enregistrements en studio ?
C’est drôle car pour chaque chanson, c’est different :
'Tourner le dos' : j’avais fait tout fait chez moi, seul dans ma chambre, l’année dernière. J’ai juste refait ma voix Lead en studio, pour avoir le côté plus propre.
'It feels right' : j’avais la base pendant le premier confinement. Et j’avais demandé à l’un de mes meilleurs amis Guillaume Kouamé de m’aider avec la mélodie. Il m'a renvoyé toute la chanson écrite de A à Z. Et pour le beat j’ai fait appel à Therry Marie Louise avec qui j’ai travaillé dans son studio.
'I (you) did nothing' : une prod de Therry qu’il m’avait fait écouter l’année dernière aussi. Il me l’avait envoyée avec la mélodie du refrain uniquement. Et puis avec Guillaume on a trouvé les couplets. Et mon frère Tman a tout écrit. En studio, ça a été super rapide également.
'Bora Bora' était prêt en même temps que J’en ai besoin (premier extrait de l'EP Nuances) donc depuis l’année dernière. J’étais en studio seul, et c’était vraiment un délire. C’est la seule que j’ai faite seul, prod comprise ! J’en suis trop fier.

Que souhaitez-vous apporter au public avec Vox ?
Quel que soit le projet ça sera toujours la même réponse : le sourire, la joie, leur donner envie de danser.

Quels ont été vos choix sur l'artwork de l'album avec ce visage déformé ?
Je voulais quelque chose d’original pour la pochette. Et par hasard j'ai rencontré l’artiste Lionel Potin lors d’une soirée. Je voyais ses œuvres sur les murs et je lui ai demandé s’il avait fait des pochettes d’album. Il m'a répondu que non mais que ça pouvait l’intéresser. Je lui ai raconté mon histoire et celle des chansons de l’EP, lui ai montré aussi les inspirations de pochettes que j’aimais bien notamment celles de Kaytranada ‘99,9%’ et de Boukman Eksperyans ‘Freedom let’s take it’. Et voilà le résultat !
Sur cette pochette on trouve donc : des inspirations africaines, la couleur bleue qui représente l’eau (j'ai un rapport très particulier avec l'eau qui m'effraie autant qu'elle me fascine. Je ne sais pas nager et dès que je n'ai pas pied, je panique ! D'ailleurs le tournage du clip de 'Bora Bora' a été une sacrée épreuve !)
On trouve également sur la pochette une réinterprétation des fameux Totems qui sont en liens avec les îles. Il y’a aussi un côté un peu flouté, un peu mystique… Je viens d’Haïti, tout prend son sens !

Aimeriez-vous Tourner le dos à certaines réalités ou à la morosité ambiante pour vous réfugier à Bora bora ?
*Rires* elle n’est pas mal cette question. Je vais répondre juste OUI ! Si je pouvais partir là maintenant à Bora Bora, je ne dirais pas non.

Des concerts sont-ils programmés prochainement ou pour début 2022 ?
Rien n’est encore programmé mais je travaille là dessus. J’ai déjà envie de faire un showcase en début d’année puis un vrai concert pour le printemps.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Merci à toute l’équipe de Divertir pour cette interview et j’espère vous voir tous à mon premier concert. L’invitation est lancée !

Merci à Ralph Beaubrun d'avoir répondu à notre interview !

Ralph Beaubrun - Bora Bora (Official Music Video)

Musique interview

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam