Publicité

Qui est le chanteur Voodoo Jurgens qui monte en Autriche ?

Rédaction Divertir Par Le dimanche, 19 janvier 2020 à 16:57 0

Dans Culturel

Découvrez le chanteur autrichien Voodoo Jurgens qui cultive son côté décalé, voir grinçant. Ses chansons parlent sans concession des ratés de la vie, les loosers, les pommés ; le tout en dialecte viennois (il parrait que ça passe mieux).

Ses chansons racontent des histoires où la tristesse affleure. Elles parlent de lui, passé à jouer et à picoler de mauvais vins, de pertes et de fracas : Voodoo Jurgens chante ce qui est à la marge.

"C'est qui ce type ?
Qui dévergonde nos bons petits gars,
qui leur verse des trucs dans le soda ?
Vous le connaissez ?"

Le chanteur Voodoo Jurgens indiquait auprès d'Arte qu'il s'intéressait aux gens cabossés par la vie. Aux buveurs, aux joueurs, aux relations dysfonctionnelles. Ca l'intéresse davantage que les familles heureuses.

Tantôt séducteur, tantôt looser ; l'artiste Voodoo Jurgens s'amuse à brouiller les cartes, passant de l'extravagance à la plainte le tout avec une bonne dose d'extravagance viennois.

"Je suis ton amie, Gitti, Je ne veux que ton bonheur
Mais je sens que vous deux, ça ne va pas marcher
Tu sais, moi, je dis ça pour ton bien
Ca fait un moment que je vous observe, tous les deux"

Le succès de Voodoo Jurgens repose aussi sur le dialecte viennois à qui ses textes redonne une nouvelle vie. Signe caractéristique ? Une sonorité beaucoup plus moelleuse.
Pour le chanteur, dire Je t'aime à quelqu'un marche beaucoup mieux en dialecte viennois qu'en allemand. L'allemand a des sonorités beaucoup plus dures.

"Aujourd'hui on vomira notre boustifaille
Aujourd'hui on a un repas de funérailles
Aujourd'hui on déterre des cadavres
Aujourd'hui on ne va pas faire de vieux os"

Et quand ça devient morbide, Voodoo Jurgens et ses musiciens jubilent ; frissons garantis dans le public.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam