Publicité

Pur-Sang prépare son premier album

Pur-Sang est une aventure musicale qui embrasse les grands espaces ! Découvrez le premier album que prépare le duo.

Pur-Sang (crédit Caroline Diard et Muriel Thibault)

crédit visuel Caroline Diard et Muriel Thibault

Qui se cache derrière Pur-Sang et peut-on dire que vous avez la musique dans le sang ?
Il serait plus juste de dire qu’on se révèle à travers Pur-Sang J
Nous sommes Claire Joseph et Skye, 2 autrices, compositrices, interprètes, musiciennes. Et oui, nous avons la musique dans le sang, dans la peau, depuis toujours.

Pouvez-vous nous présenter votre premier album et son univers ?
Ce premier album s’inspire de nos voyages, des rencontres qu’on a faites et des histoires qu’on nous a confiées. On voulait que chaque titre capte une émotion, comme le polaroïd capte un instant unique. Son univers prend sa source dans un sol bien réel, pour partir ensuite à l’aventure de la vie. Océan, Monde, Voyageurs… Nous, on est là pour accompagner ce mouvement.

Quels sont vos choix sur les instruments utilisés ?
Pour nous c’est limpide, nous utiliserons les instruments que nous avons sur scène. Une guitare, une basse, un pied de grosse caisse, nos deux voix. Mais nous allons nous entourer d’artistes musicien.n.e.s pour sublimer le panorama. Du percussif, de la matière, du liant, on voit cela comme un relief autour de nous, plus vaste, plus large encore.

D'où vient votre inspiration et avez-vous un endroit où vous aimez composer ?
L’inspiration arrive souvent par surprise, nous on essaie de la choper au vol. On peut être inspirées d’une émotion fugace, vive, tendre, fièvreuse… On peut se mettre à composer à l’endroit et à l’instant où vient l’inspiration. La guitare et le piano ne sont jamais loin de toutes façon. Et puis quand on est sans instrument, dans la rue, au bord d’une rivière, dans un train, il y a toujours un enregistreur dans une poche ! On enregistre une mélodie, quelques indications de textes, une idée de chœurs, ce qui vient.

Vos différents voyages influencent-ils votre musique ?
Absolument ! On se souvient de notre première fois en Louisiane, cette façon de faire de la musique, de chanter, et même de danser dessus, nous a rendu dingues ! Une poésie qui ne s’encombrait pas de mots inutiles, un balancement enivrant, on est revenues en France en se disant qu’on ne composerait plus tout à fait comme avant. Et ça s’est vérifié. On se sent tellement riches de toutes nos expériences, découvertes, et de ce qu’on peut partager ailleurs, avec d’autres. C’est un cadeau.

Vous évoquez le voyage à travers un film lorsque vous avez écrit ce premier album. Le fait qu'il y ait une histoire comme au cinéma est-il important ?
Nous adorons toutes les deux le cinéma, la photographie. Cela nourrit notre imaginaire et nous permet de rêver en grand. Nous voyons nos chansons comme les images animées d’un court instant, on se fait notre cinéma sur écran géant !

Parlez nous du titre Soleil...
Ah ! On venait de créer le duo, on avait deux titres dans notre besace, et on a décidé de partir dans le Sud de la France pour voir comment l’inspiration aller naître au soleil. Les Hauts de France, c’est beau, mais après un Automne précoce et un hiver bien trop long, on avait besoin de chaleur, de douceur, avec du bleu dans le ciel et tout le tralala… ce qui suit est véridique, une vraie scène de film : On a posé, POSÉ le pied sur le bitume, et il s’est mis à pleuvoir comme jamais ! et ce fut comme ça pendant trois jours ! On avait deux solutions, se morfondre ou allumer un feu dans le poêle, faire du café, sortir la guitare de son étui puisqu’on était là pour ça… En un après midi, on a écrit et composé Soleil. Cette chanson dit que « le ciel peut devenir noir, le soleil est au-dessus de ça ». La joie, l’élan de vie, ce qui nous pousse à avancer, c’est ce soleil qu’on a dans le cœur, cette lumière qui vient du cœur.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif et êtes-vous heureuses de son succès ?
Effectivement, atteindre 100% de la cagnotte en 3 jours, on n’osait même pas y croire !
Depuis la création de Pur-Sang au printemps 2018, jusqu’à aujourd’hui, nous avons voulu grandir à notre rythme, roder noter répertoire, nous enrichir de chaque expérience. Cela impliquait que l’on soit en autoproduction, jusqu’à ce qu’on soit sûres d’être prêtes à passer à d’autres étapes si elles se présentent : trouver des partenaires avec qui continuer l’aventure, dans le domaine de l’édition, la production scène, l’image etc… C’est ce que nous allons entreprendre d’ici l’année prochaine. En attendant, nous mettons tout en œuvre pour que notre musique soit gravée et distribuée, et nous le faisons avec nos moyens. Ceux qui nous suivent ou nous découvrent, savent qu’on y arrivera avec leur soutien, qui est aussi financier. Cette campagne de financement participatif nous remplit de gratitude et de joie ! C’est un succès humain, collectif, tout ce qu’on aime !

Quel sera l'univers visuel de l'album et des clips sont-ils prévus ?
Si on atteint 150% de la cagnotte, nous allons pouvoir envisager sérieusement de mettre en image ce qu’on a dans la tête. Nos chansons sont cinématographiques, cet album évoque les grands espaces, où l’ordinaire devient extraordinaire. Chaque chanson de l’album est un cœur qui bat, une vie qui bascule, une peur qui devient courage, un plongeon dans la vie. Le challenge est de filmer cela, et nous allons tout mettre en œuvre pour le faire.

Aimeriez-vous présenter cet album sur scène et espérez-vous que les concerts pourront reprendre dans des conditions satisfaisantes ?
Absolument ! ces chansons ont d’abord été écrites pour être jouées sur scène, elles ont été rodées sur scène, sauf celles que nous avons composées pendant cette année de confinement et de stand by. Ces dernières, nous les avons testées lors des concerts virtuels. Elles auront une saveur plus marquée encore, lors des prochains concerts. Nous savons que les conditions seront particulières pendant un certain temps. Mais notre métier, c’est de donner aux gens de quoi gonfler le cœur pour repartir de plus belle, et ça on peut le faire, on doit le faire, dans n’importe quelle situation.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Nous avons hâte que les gens écoutent notre premier album, nous sommes en train de faire un disque majeur pour nous, nous y avons tout mis, notre joie, l’amour qu’on ressent pour la vie et le monde autour, notre gratitude, notre harmonie, vocale et humaine. Cette aventure est déjà un succès, puisque les gens nous ont montré à quel point ils y croient, avec nous. Vous pouvez continuer à partager le lien du financement participatif, à nous soutenir, croyez-nous, nous saurons quoi faire de chaque Euro, de chaque encouragement, nos rêves peuvent être immenses grâce à vous.

Merci à Pur-Sang d'avoir répondu à notre interview !
Suivez leur actualité sur Facebook.

PUR-SANG | SOLEIL

Musique

Brain Damage meets Big Youth : l'album Beyond The Blue
Brain Damage rencontre Big Youth pour l'album Beyond The Blue.
  Sabrina Bellaouel : l'EP Arab Liquor
Après une année 2020 couronnée de succès avec deux EPs Libra et We Don&#...
Sabrina Bellaouel : l'EP Arab Liquor

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire