Publicité

Projet 1411 : le clip de Distances

Projet 1411 c’est l’histoire d’un duo de jeunes chanteurs natifs d’Antibes qui surprennent par leurs instrus cloud et leur musique à la frontière des genres, entre un rap éthéré et des prods plus ouvertes.
Les deux artistes sortent leur premier titre “Distances”, un son personnel et teinté de nostalgie qui évoque une histoire d’amour mélancolique, appuyé par des sonorités planantes made in French Riviera. Un premier morceau comme une carte de visite pour ce duo sincère. 

Projet 1411 (crédit David Fitt)

crédit visuel David Fitt

La bonne musique fait parfois bon ménage avec les amitiés fortes. Ainsi Projet 1411, soit l’addition de deux amis de la région d’Antibes/Nice dont la première rencontre remonte à la maternelle, Antoine et Dorian, aka Lapostroz et Yung Dee, 22 ans chacun.

Le premier a commencé à étudier la musique à l’âge de 4 ans, le second s’est passionné pour le rap à l’adolescence. Comme une évidence, Antoine et Dorian décident de poursuivre leur passion pour la musique en fondant un groupe. Ce sera projet 1411. « C’était le numéro de ma chambre d’étudiant où on a commencé à faire du son. Quand on nous demandait si on voulait sortir faire la fête, à chaque fois on répondait “On ne peut pas, on a projet 1411”. C’est parti de là », se souvient Dorian.

Là où Antoine a des goûts éclectiques allant de la pop au R&B, Dorian est fan de hip-hop. L’alliance de ces deux talents complémentaires donne vite ses premiers résultats. Avec leur beatmaker de prédilection Kev 117, le duo multiplie les créations originales, forgeant un son dans l’air du temps mais qui n’appartient qu’à eux.

« On écrit des textes variés, même si ça revient souvent sur des histoires d’amour, de jeunes, de la vie quotidienne. Ce qui nous a marqué, c’est que les gens aimaient notre manière d’écrire, trouvaient que ça sonnait vrai, qu’on n’en faisait pas trop » se souvient Antoine. Au fil du temps et grâce à un travail acharné, Projet 1411 passe à un nouveau niveau, alignant des compositions d’une surprenante maturité pour leur jeune âge. Difficile de donner des concerts dans la région niçoise quand on fait une musique avec l’étiquette urbaine, pourtant Projet 1411 se saisit de toutes les occasions pour monter sur une scène. Antoine : « On a fait pas mal de scènes, surtout des open mics et des concerts sauvages. Notre objectif c’est de partager notre musique en live avec le public. On veut que les gens se souviennent de nous ». En 2018, une première mixtape, « New Waves », donne un aperçu du groupe, qui va dès lors évoluer à vitesse grand V.

Les morceaux s’accumulent, la maîtrise des machines et la synergie des voix forgent l’identité du groupe, dont l’image « French Riviera » s’accommode à merveille avec leur son éthéré, mélodique et teinté de nostalgie.

Parmi les compositions plus récentes de projet 1411, on trouve « Distances » qui sera leur premier single officiel depuis leur signature chez le label BLZ Inc. (label de Lyna Mahyem, Saskia, Scridge et éditeur de Lous & the Yakuza, Leith et Nadjee). « Un son assez personnel qui rentre assez facilement dans la tête, une histoire d’amour mélancolique avec une lueur d’espoir » comme le résume Dorian. « On coécrit nos chansons et comme on vit ensemble, on travaille tout le temps ensemble. Le premier qui trouve un refrain le propose, si l’autre a mieux on change » complète Antoine.

Sur les conseils de Kev, le duo choisit une ambiance synthwave pour « Monaco », qui sera leur deuxième single officiel. Autotune, puissante topline, influences acoustiques, « Monaco », écrit durant le lockdown de la première vague du virus, utilise des sonorités des années 80 et offre au grand public un premier exemple de l’univers 1411.

Désormais exilés loin de leur Sud natal, Antoine et Dorian se consacrent à plein temps au groupe, enregistrant leurs sons dans une maison de la banlieue parisienne où ils ont vécu le confinement avec leur manager et un groupe d’amis artistes, dont Tsew The Kid. C’est là qu’Antoine et Dorian conçoivent leurs prochains morceaux, avec toujours autant d’amour et de passion qu’au départ. « On a vraiment hâte de pouvoir dévoiler notre travail et notre univers au public » souligne Antoine.

Cette fois, l’équipe est au complet, parée à affronter l’univers impitoyable de la jungle musicale avec leurs armes de prédilection : la mélodie entêtante et le goût du gimmick efficace. 4 chiffres, deux artistes : Le Projet 1411 est paré au décollage.

Projet 1411 - Distances (Clip officiel)

Musique

Synthetik : Ultimate se fraye un chemin sur console ! Synthetik : Ultimate se fraye un chemin sur console !
Le studio de développement Flow Fire Games célèbre aujourd’hui la sortie ...
  Ko Shin Moon : la série d'EP Miniature
Ko Shin Moon, Lauréat 2020 du Prix Société Pernod Ricard France Live Music sort...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire