Publicité

Popincourt prépare l'album A Deep Sense Of Happiness

Rédaction Divertir Par Le samedi, 02 mai 2020 à 22:36 0

Dans Culturel

A Deep Sense Of Happiness est le nouvel album de Popincourt prévu pour septembre 2020 et soutenu par les internautes.

Popincourt - A Deep Sense Of Happiness

D'où vient votre passion pour la musique ?
Il semble que très jeune j'ai eu une affinité naturelle pour la musique et j'ai été inscrit dans une école de musique dès l'âge de 6 ans. A 9 ans, j'ai enchainé avec des cours de guitare, influencé certainement par l'environnement, mon frère ainé avait une guitare électrique et écoutait pas mal de musiques. Et puis j'ai vite été sensible à tout ce que représentait le Rock, le côté social, rebelle, ce sentiment d'appartenance "à quelque chose". Vers 14 ans, on m'a fait découvrir Joe Jackson, The Jam, The Clash, The Stranglers et cela a été un déclic.

Pouvez-vous nous présenter l'album A Deep Sense Of Happiness que vous préparez ?
C'est mon deuxième album sur lequel je travaille depuis 4 années. L'enregistrement a commencé en Janvier 2019 avec des superbes musiciens dont une section rythmique de rêve : Hervé Bouétard et Fred Jimenez, qui ont longuement accompagné Bertrand Burgalat sur scène et sur disque. Je dois également évoquer Olivier Bostvironnois, un superbe pianiste qui joue dans mon groupe et qui a officié en tant qu'ingénieur du son. Et bien entendu Sébastien Souchois, un ami d'enfance, saxophoniste, qui s'est occupé des arrangements de cordes et de cuivres mais surtout du mixage.

Quelles ont été vos sources d'inspiration ici et comment composez-vous ?
Je compose principalement à la guitare mais pour ce disque certains morceaux sont apparus en tâtonnant sur un clavier. Une suite d'accords, un plan et je construis jusqu'à trouver une structure et une mélodie. Les textes viennent vraiment en dernier, ils parlent quasi intégralement de relations humaines, amoureuses.

Comment Sébastien Souchois vous a-il aidé sur cet opus ?
Sébastien a un regard critique très fort, argumenté et bienveillant à la fois. Il a une excellente oreille et je lui fais une énorme confiance, on se connait depuis si longtemps ! Il a su apporter une dimension nouvelle sur les 6 titres qui comportent des arrangements de cordes ou de cuivres ! Pour le mix, il a su donner une orientation très acoustique, en épurant, allégeant les instrumentations tout en optant pour une production moderne, qui ne sonne pas "vintage" (écueil que je souhaite absolument éviter).

Souhaitez-vous nous parler de la partie instrumentale du teaser ?
Afin de faire connaître un projet musical, il faut être présent et de manière régulière sur les réseaux sociaux. Le mix n'étant pas terminé, j'ai eu l'idée de faire un "teaser" court en utilisant uniquement les arrangements de cordes sur le morceau qui clôture l'album et intitulé This must be heaven. Cela donne un côté mystérieux peut-être et les personnes retrouveront cet arrangement au sein d'une instrumentation complète: suis ravi du résultat final !

Peut-on en savoir plus sur les enregistrements studio ?
Nous avons principalement enregistré dans un superbe studio à Aubervilliers appelé l'Entresol pour ce qui concerne la basse, la batterie, les cordes, les cuivres et les voix. Nous avons opté pour le studio de Meudon pour enregistrer les parties de piano sur du matériel exceptionnel. Les guitares électriques et claviers vintage ont été enregistrées dans mon home studio.

Parlez nous du titre The Last Beams Of A Setting Sun...
Ah ! Vous avez vu ce teaser dans les réseaux sociaux ! C'est la seule véritable ballade de l'album, avec des accords jazz et un tempo plutôt lent, langoureux. Les arrangements de cordes sont vraiment somptueux et exacerbent le côté dramatique et romantique du morceau. Il parle d'une rupture, d'une relation impossible pour un couple qui se retrouve trop tard, qui aurait pu ou du se constituer dans le passé, mais le temps a passé.. Cela dit, la toute fin résout sur des accords majeurs qui pourraient donner un espoir ou juste un sentiment que les "choses sont bien comme elles sont".

Que souhaitez-vous transmettre au public avec A deep sense of happiness ?
Cet album est le fruit de 4 années de travail, je voulais un album avec de vraies mélodies, de beaux accords, avec des styles variés mais une unité dans le son, la production et l'interprétation. Un album Pop avec de vrais musiciens, une dimension live, vivante tout en étant moderne, je l'espère.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Créer un album coûte une fortune et plus personne n'achète de disques... J'y ai mis donc un budget conséquent sans trop espérer rentrer dans mes frais. Un célèbre publicitaire a dit qu'on ratait sa vie à 50 ans si on n'avait pas une marque de montre célèbre à son poignet, et bien j'ai pour ambition de faire un bel album de pop, question de focus ! Ce financement permettra de récupérer une partie minimum de ce qui est investit, ce qui est déjà très positif, mais j'y vois deux autres avantages : 1) cela donne de la visibilité au projet 2) les contributeurs sont ravis de participer et je suis convaincu qu'ils n'auraient pas tous nécessairement acheté le disque une fois fini. Pas par désintérêt mais par manque de temps, d'opportunité (qui va encore dans des magasins de disques ?). Dans ce cas, ils recevront directement un bel objet chez eux : en effet le CD comme le vinyle seront en format "gatefold" c'est à dire que l'objet s'ouvrira en deux, comme un livre ou certains vinyles anciens.

Quel sera l'univers visuel de l'album A Deep Sense Of Happiness ?
Le design de la pochette a été faite par Serge Hoffman, le guitariste d'un groupe ami, French Boutik.
Il reflète bien je pense l'univers pop auquel j'aspire, le design, les instruments et les habits reprenant des éléments de culture mod des 60's ou celle d'une certaine pop Anglaise du début des années 80.

L'album sera également disponible en vinyle, en quoi est-ce important de le proposer sur ce support ?
Je pense que la musique est un tout : les notes, les mots mais aussi l'attitude, du visuel, des objets, dans ce monde devenu si immatériel. Un vinyle, c'est beau, cela se range, on y prend soin, l'écouter c'est une petite cérémonie. J'espère que les personnes qui écouteront ce disque bien installés dans leur sofa, auront plaisir à regarder l'objet, lire les textes, observer les détails.

Une anecdote ou une indiscrétion à nous raconter ?
L'anecdote qui me vient en tête pour le disque, c'est un aspect positif et non envisagé du confinement : la capacité à gérer l'intégralité de la fin de la réalisation de l'album à distance, grâce à la technologie et au "temps libéré" : enregistrements de dernière minute, échanges de fichiers, adaptations et peaufinage, gestion administrative... c'est assez incroyable finalement et cela aurait été bien plus difficile il y a 5 ans.

Qu'évoque la scène pour vous et comment vous y sentez-vous ?
La scène, c'est l'endroit ultime pour partager sa musique, j'ai la chance d'avoir un groupe depuis plus d'un an avec mes amis Olivier, Elian et Gilles. Un quartet, avec claviers, comme Elvis Costello & les Attractions ou les Small Faces. Un vrai régal. J'aime modifier les arrangements et rendre les morceaux plus énergiques pour la scène, inclure des covers bien entendu et avoir des invités. Des sourires croisés entre les musiciens ou avec l'audience, quand la "mayonnaise prend", c'est sans prix. Il était difficile de trouver des bons clubs, avec une qualité sonore acceptable avant le Covid... mais là.... affaire à suivre ! Il me tarde de vite refaire un concert !

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Je ne peux pas dire que je suis fier du résultat, de l'album à venir : c'est à vous et aux auditeurs d'en juger. Cela dit, je suis fier d'avoir mené le projet jusqu'au bout, d'avoir déclenché, orchestré, suivi toutes les phases afin d'essayer d'atteindre un certain "graal pop". Avec des musiciens, des artistes et des amis extraordinaires. Une superbe expérience, j'espère que ce projet aura suffisamment de visibilité pour toucher un plus large public.

Merci à Popincourt d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

Popincourt - A Deep Sense Of Happiness - Teaser

interview Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam