Publicité

No one is Sabrina prépare son premier EP Free to ride

Maxime Lopes Par Le samedi, 03 septembre 2022 à 11:26 0

Dans Culturel

No one is Sabrina chante accompagnée avec son ukulélé préféré : son Kala. Elle prépare son premier EP Free to ride.

No one is Sabrina

D'où vient votre passion pour la musique ?
Depuis longtemps j'aime la danse, et quand il n'y a pas de musique... on ne peut pas danser ! En grandissant j'ai découvert le rock, les Red Hot Chilli Peppers, surtout FLEA le bassiste. Mon premier instrument de musique, bon vu le niveau j'ai tout mis de côté, mais la musique est restée très présente et importante à chaque étape de ma vie.

Pouvez-vous nous présenter votre premier EP que vous préparez ?
Cet EP va s'appeler "Free to ride", ma première composition (UN TRUC DE DINGUE !!!) Il sera à mon image, avec deux covers qui me tiennent à cœur et deux compos qui j'espère parleront ! C'est encore une histoire qui sera gravée sur un CD, on parlera de lâcher prise, de rêve et d'évasion.

Comment composez-vous et quelles sont vos sources d'inspirations ?
Je voyage, avec ma mélodie et à partir de là on dépose les paroles. Je suis très éclectique dans la musique, mes sources d'inspiration se nourrissent de tout ça !

Parlez-nous de votre Kala (ukulélé) et quelle place occupe-il dans votre univers musical ?
Mon Kala, mon précieux Ukulélé ! Pour être plus précise, le KA-SURF-SWELL ! C'est un concert (car chez les ukulélé il y a plusieurs sonorités, telles que soprano, concert, tenor, bariton). J'ai commencé avec un premier ukulélé bas de gamme et un jour je me suis dis, je peux passer le niveau supérieur. Me perdant sur les pages de chez Thomann, j'ai fait mes recherches sur Kala, sachant que c'est une marque réputée, je suis tombée nez-à-nez avec ce Ukulélé, aux courbes me rappelant les vagues aux couleurs vintage ! Ce côté hippie surf des années 70 m'a rappelé toute suite ma personnalité.
Aujourd'hui nous sommes devenus inséparables, nous vivons ma progression, mes envies ensemble.
Bref un vieux couple...

Souhaitez-vous nous parler des enregistrements en studio ?
Je ne sais même pas quoi vous dire...
mis à part que j'ai énormément de chance d'avoir rencontré Max alias Max'attics pour réaliser ces enregistrements et surtout madame Sandra qui m'a dit "vas-y fonce" ! C'est un milieu totalement inconnu pour ma part, on va essayer de gérer ça du mieux qu'on peut et surtout sans se prendre la tête... Affaire à suivre !

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
On ne va pas se mentir, ça représente quand même un coût (et pas un coup à boire).

Que souhaitez-vous apporter au public avec ce premier EP ?
Quelque chose de nouveau. Et surtout montrer que le Ukulélé n'est pas un jouet mais bel et bien un instrument de musique !

Que peut-on savoir de la pochette du disque ?
On va travailler avec une fucking photographe, Sylvia Adonis que vous pouvez retrouver sur les différents réseaux sociaux. On y trouvera mon côté naturel, artistique et dingue ! Un peu de patience... Ou achetez l'EP !

Un clip est-il prévu et comment l'imaginez-vous ?
Un ? ou plusieurs... J'ai réalisé mon tout premier story board pour le clip ! Et je l'imagine crazyerie !! Après, est-ce raisonnable de tout dévoiler tout de suite ?

Des concerts sont-ils prévus et que représente la scène pour vous ?
En effet, un prochain concert est prévu. Je serais présente le 3 décembre 2022 à Boulay (57).
Et en espérant avoir d'autres dates par la suite. Tout ce qui arrive est tellement précipité que je ne sais même pas comment vous expliquer ce que cela représente pour moi. C'est une chance que j'ai eu grâce à Boris d'être monté sur scène. On en reparlera quatre scènes plus tard ;)

Quel souvenir gardez-vous de votre participation à l'Eco-Festival "Sur la remorque du Pat" ?
C'était énorme, on est parti de rien et on se retrouve sur une scéne petite mais NAAAANNN... Elle était gigantesque et moi si petite ; je n'en reviens toujours pas de ce qu'il s'est passé ce jour-là, des souvenirs il y en a, et des applaudissements j'en ai reçu !!

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Tout d'abord je tenais à remercier toutes les personnes présentent à "La remorque" et tous les autres d'avoir participé à cette cagnotte et de croire en ce projet. Mais, un énorme merci à mon agent artistique Sandra, sans qui.... Il n'y aurait pas autant de conneries sur Instagram ;)

Merci à No one is Sabrina d'avoir répondu à notre interview !

Lynyrd Skynyrd "Simple Man" Ukulele Cover by No One is Sabrina OFFICIAL MUSIC VIDEO

interview Musique Crowdfunding

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam