Publicité

Nicolas Paugam prépare l'album Padre Padrone

Maxime Lopes Par Le mardi, 05 octobre 2021 à 15:31 0

Dans Culturel

Padre Padrone est le 5ème album de Nicolas Paugam, un tantinet plus rock, aux chansons plus courtes et avec un invité de marque : JP Nataf des innocents sur le premier titre L'homme heureux.

Nicolas Paugam

Pouvez-vous nous présenter l'album Padre Padrone et son univers ?
Toujours très tropicaliste au sens brésilien, avec des influence multiples, je voulais le disque le plus éclectique possible.

Comment composez-vous et quelles sont vos sources d'inspirations ?
Je compose en improvisant à la guitare à partir de rythmes de drums composés par moi-même !

Qu'appréciez-vous dans le fait de chanter en français ?
C’est celle que je connais le mieux et elle est très belle et aussi très musicale et s’adapte très bien au rock si l’on fouine un peu !

Quels sont vos choix sur le plan instrumental ?
Toutes les tessitures possibles et imaginables, de la simple guitare sèche à l’orchestre symphonique que je peux bien entendu pas me payer !!

Parlez nous du titre L'homme heureux et de son clip…
2000 ans d’histoires résumés en 4 min comme l'a si bien dit Yan Kouton.

Souhaitez-vous nous parler des enregistrements en studio ?
C’est très long et passionnant, je pourrais passer la moitié de ma vie en studio (Gérard Manset).

Que souhaitez-vous transmettre au public avec Padre Padrone ?
De la joie, du swing, l’envie de danser et une critique acerbe de notre société actuelle.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Par besoin d’argent et aussi pour faire la promo du disque.

Quel sera l'univers de l'album ?
Éclectique, tropicailste, cannibaliste !

Qu'est ce qui vous a motivé à proposer le format vinyle et qu'appréciez-vous dans ce support ?
C’est la mode mais j’ai toujours aimé le vinyle (tableau+musique). Le CD fut une arnaque totale des industriels… comme la voiture électrique reliée au compteur linky !

Une indiscrétion à donner sur Padre Padrone ?
Ce vaccin a été écrit un an avant le début de cette pandémie.

En quoi les concerts sont-ils importants pour vous ?
 Vivre intensément, vibrer, recevoir, improviser, trouver, rire, voyager.

Comment vous sentez-vous sur scène ?
 De mieux en mieux, de plus en plus libre !

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Allez voir des concerts, sortez, buvez des coups, invitez-vous chez vos amis !

Merci à Nicolas Paugam d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

Nicolas Paugam et JP Nataf- L'homme heureux-

interview Crowdfunding Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam