Publicité

Ned dévoile son single Venise

Auteur compositrice interprète pop électro française, Ned a commencé la musique il y a 5 ans. Après une carrière de journaliste, c'est en février 2013 que Ned a eu sa première révélation dans la musique après de longs mois d'hospitalisation...

Ned

Vous avez commencé la musique vers 5 ans, mais c'est pendant une hospitalisation en 2013 que vous trouverez la force de faire une carrière artistique. Comment avez-vous vécu cette période ?
Cela a été très difficile. Beaucoup d’angoisse de souffrance. Mais écrire composer me sortait de cet enfer. Cela m’a donné le goût et la force de me battre.

Depuis vous préférez votre ancienne carrière de journaliste ou celle d'artiste ? D'ailleurs, est-ce que votre ancien job continue de vous aider ?
Je travaille sur deux chaines TV en parallèle en tant qu’animatrice et journaliste, ce qui me permet de gagner ma vie.
La musique est ma passion j’aimerais en vivre mais c’est trop difficile.

Pouvez-vous nous présenter votre single Venise et qu'appréciez-vous dans le thème du bal ?
J’ai écris et composé Venise à Venise ! Lors d’un week-end en amoureux. J’avais tout organisé pour mon homme de la réservation de l’hôtel à la location du déguisement et cette fameuse soirée de bal Mythique !
Nous avons passé une soirée fabuleuse un saut dans le temps à l’époque des bals traditionaux vénitiens avec des gens dont j’ignore toujours les identités ! J’adore ! 

Vous avez un instrument fétiche, c'est votre ukulélé. Pourquoi avoir choisi cet instrument et qu'est ce qui vous plait à en jouer ?

Suite au cancer je ne peux jouer de la guitare plus de 10 minutes je souffre du syndrome du gros bras... Toutes les femmes qui ont subit une ablation le savent bien.
Alors le ukulélé demande moins de soutien moins d’amplitude.

Peut-on en savoir plus sur l'univers du clip et son tournage ?
Nous avons tourné à 2h30 de Paris dans un magnifique hôtel dont les dorures et tableaux collaient parfaitement au style du titre. Une journée longue et vraiment très sympa avec une équipe jeune et pleine d’idées ! 

Une version acoustique de Venise est prévue, qu'appréciez-vous dans cette version ?
Oui je la tourne demain soir avec les musiciens justement ! J’aime l’ambiance à la fois sexy sensuelle et dramatique de ce titre. Car ce titre parle d’amour mais aussi de solitude. 

Votre album Docile est prévu pour 2019, est-il possible de nous présenter ce que l'on retrouvera dessus et peut-être même avoir une petite indiscrétion... ?
Oui mon titre Phare Docile celui que je préfère sera le second single.
Il sortira en début d’année.
Mon album est le reflet de mes rencontres, mes états d’âmes mes noirceurs...

Vous avez co-composé votre précédent EP avec Johan Czerneski, qu'en est-il sur l'album Docile ? Des duos sont-ils également prévus ?
Pas encore non. J’attends d’avoir une véritable étincelle niveau timbre de voix.

Pour vous est-ce important de travailler en équipe ?
Oui c’est essentiel.
On serait trop répétitif seul on a besoin de se remettre en question et d’apprendre des autres.

Quelle importance accordez-vous aux textes de vos chansons ?
Depuis Madeleine chez Cabrel à Astaffort c’est primordial.
D’ailleurs actuellement je suis déjà sur des nouveaux textes et je les remanie sans cesse.
Les mots sont l’essence d’une chanson et la pop française peut vite paraître neuneu...

Est-il possible d'entrer dans les coulisses du studio, comment se passent les enregistrements ?
Oui bien sûr... en période de concerts c’est 20h par semaine... hard ! 

Vous travaillez entre Toulouse et Paris : est-ce facile et en quoi ces 2 villes peuvent vous aider à vous inspirer ?
Mais c’est parce qu’il a mon réalisateur de Because Huillaume Soulan. Il est le maître a tout faire de mon album.
Il m’a permis de coucher mon âme en musique.

2 autres singles sortiront avant l'album ; retrouvera-on l'authenticité et la simplicité que l'on a déjà pu découvrir ?
Oui Docile parle de mes fantasmes librement et je vais aussi bientôt tourner une petite vidéo clip sur un titre très intime qui s'appelle Papa... Cela parle bien sûr de mon père que j'ai perdu il y a 11 ans.

Aurez-vous l'occasion de donner des concerts prochainement et une tournée est-elle envisagée après la sortie de l'album ?
Je viens de terminer une longue série parisienne avec de très belles dates au Réservoir et aux 3 Baudet ... Je me repose un peu et je repartirai de plus belle en 2019.

Pour vous que représente la scène ?
C'est la récompense ! J'y vis je suis avec ma famille, mes musiciens que j'adore et je me sens proche de mes fans.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Que le milieu de la pop en France est très dur pour une artiste indé... mais je m'accroche !

Merci à Ned d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez la également sur Facebook.

Et pour aller plus loin... En ce moment :

- dans ma playlist : J'adore Flames SIA
- le film / la série que j’affectionne : Je suis pas très séries je suis plutôt emission politique 
- le livre que j'aime lire : Le parfum Suskind
- l'humoriste que j'aimerai rencontrer : Florence Foresti je suis fannnnn
- la destination où j'aimerai voyager : Asie, jamais fait

Musique interview

Mahrnie : le clip de Sauvage Mahrnie : le clip de Sauvage
Avec son clip Sauvage, Mahrnie sensibilise l'opinion sur la place de la femme dans la soci&eacut...
  Le bar rayé de Bruxelles est disponible
Le bar rayé de Bruxelles, produit en aquaponie sur les toits du Foodmet à Anderlecht, ...
Le bar rayé de Bruxelles est disponible

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire