Publicité

Mr Grincheux prépare un album

Pablo est membre du groupe Mr. Grincheux qui prépare un nouvel album. L'occasion de le découvrir avec lui.

Mr Grincheux

Pouvez-vous nous présenter le groupe Mr Grincheux et son parcours depuis Bloc Notes ?
Bloc notes c’est le premier groupe qu’on avait crée entre potes ados, il y avait Meat baker et aussi Ichalam, c’était plus une histoire de potos passionnés de la rime. Qui se réunissaient pour se montrer les dernières structures ou rimes qu’on avait dans le sac.
On avait fait pas mal de sons et quelques concerts ensemble, mais jamais dans une optique autre que de se faire plaisir.

D'où vient le nom du groupe ? Vous étiez tout le temps grincheux quand on vous croisait dans la rue ?
Mr.Grincheux, c’est venu plus tard, j’ai habité dans un quartier de Quito en Equateur, et je m’étais acheté une Go pro pour faire un court métrage dans le « hood ». C’était l’histoire d’un gars blasé, qui déambulait dans la rue en commentant tout ce qu’il voyait, sans filtre, dévoilant ses pensées et sa façon de voir la société. Un long monologue super cynique un peu comme dans « la 25ème heure avec Edward Norton ».
Et peu à peu en faisant le montage, je me suis rendu compte que le Grincheux était en fait une version de moi à peine exagérée.
Comme je n’avais pas vraiment de nom de rappeur autre que « Pablo », je me suis dit que c’était ça le bon truc ! D’autant plus que le T-shirt Mr. Grincheux qui a inspiré le nom au court métrage était un cadeau que j’avais fait à mon père avant qu’il décède… toute une symbolique.
Je crois que je suis toujours un peu Grincheux dans la rue… Mais ce n’est pas forcément un truc que tu peux voir ! je ne fais pas la tronche H24, je suis même joyeux parfois mais toujours un peu en dérision, et souvent très sarcastique, ce qui peu dérouter certaines personnes.  

Pouvez-vous nous présenter votre futur album et son univers ?
Moi à la base je viens du rap année 90, je kiffais sur du Cypress Hill, Iam, Fabe, j’ai bloqué sur des structures de rimes que seulement 3 connards sur Terre comprenaient. Je faisais beaucoup trop le puriste pour un p’tit mec de province.
Maintenant c’est différent, je kiffe le flamenco, le Jacques Brel, la salsa, la trap, le reaggaton… Mon univers musical est un mélange de tout ça, mais je n’ai pas réussi à me défaire complétement de cette obsession de la rime technique.

En quoi l'Amérique latine influence-elle cet album ?
Ca m’a forcément inspiré, puisque je suis d’un part Uruguayen par ma mère, et d’autre part parce que le lifestyle et la musique Latina me touchent beaucoup. J’ai évidemment envie qu’on le ressente dans ce futur album. Mais pas non plus envie d’en faire une marque de fabrique.

Selon vous, que doit transmettre la musique ?
Selon moi, la musique n’est pas obligée de transmettre un message en particulier, mais elle doit transmettre des émotions… Aussi primaires soient-elle. Cependant pour ma part, j’aime bien écouter où écrire de la musique sous forme de concept. Qui touche, qui fait appel à des sentiments, une situation, une humeur, un ressenti. Mais qu’il y ait toujours un p’tit message caché.
Tu sais ce truc quand tu vis une rupture amoureuse par exemple, et que tu entends une chanson de merde qui te fais penser à ta propre histoire ? T’en viens à être touché par une chanson pourrave de Vitaa à la radio… C’est ce phénomène qui me fascine.
Et puis en tant que consommateur de rap, je trouve dommage que tout le monde chante « j’ai de l’argent et une rolex » même les plus talentueux. Je trouve ça dommage car il y a tellement de choses à faire encore.

Parlez-nous du titre J'ai croisé mon ex et de son clip...
Ce son est très vieux, je l’avais écrit à l’époque de « Bloc-Notes ».
C’est typiquement le genre de son « concept » que j’aime bien, car tout le monde ou presque s’est déjà retrouvé avec une/un ex dans une situation inconfortable. C’est ce que raconte ce mec en colère qui essaye de faire bonne figure et de masquer ses sentiments.
A quel point l’orgueil et le ressentiment peu remuer les frustrations du passé ?
Le clip est vraiment cheap. On a fait ça entre potos. C’était marrant.

Comment se passe la préparation de l'album : composition, studio... ?
Pour l’instant c’est de l’écriture pure. Je note plein de choses, des idées des tournures. J’écoute plein d’instru. Mais j’essaye de réfléchir sous forme de concept song. Pour ne pas proposer que des Ego trip de 9 minutes sans refrain haha.
On revient toujours aux sources.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif et en quoi vous sera-il utile ?
Et bien on s’est dit que si on voulait se lancer dans la musique plus sérieusement, il fallait voir si déjà, du côté de nos proches et des connaissances plus ou moins lointaines, il y avait un peu d’engouement.
Ça redonne confiance en soit aussi, de voir qu’on n’est pas les seuls à croire en ce qu’on fait.
Et puis financièrement, ça coûte cher de produire un album de manière pro.

Vous pouvez soutenir l'album de Mr Grincheux sur KissKissBankBank.

 

Le financement est bien avancé, prêt à relever le défi des cheveux en rose ?
Haha ouais… ça y est là j’ai plus le choix. On a passé les 100%. Je vais avoir l’air bien con mais ça me permettra de ne pas oublier la mif quand je me regarderai dans une glace.

Peut-on en savoir plus sur l'univers visuel de cet album et de nouveaux clips sont-ils prévus ?
L’univers visuel c’est un bien grand mot, il y aura effectivement de clips prévus, mais ça dépend surtout du budget qu’il y aura en plus dans cette collecte de fonds.
Mais j’peux déjà dire que ça va être barré !

Une indiscrétion à nous donner sur ce futur album ou Mr va-il faire son Grincheux ? ;-)
T’as qu’à l’acheter et tu verras…

Quel souvenir gardez-vous de la compétition d'impro "Dernier Mot" au Bataclan à laquelle vous avez participé ?
J’en garde un souvenir de colonie de vacances… Ce que les gens ne savent pas c’est que le concert se passait en vérité dans les loges. Pleins de freestyle de rappeur énervés, c’était trop cool de se retrouver avec autant de mecs différents qui partagent la même passion. On était comme des gamins pourris gâtés. (et Ivres)
La compét, c’était marrant mais trop rapide. Puis t’as vraiment pas le temps de te chauffer ni de réaliser. Le round dure 2 minutes ensuite y’a un mec qui se fait sortir. C’est la magie de l’impro : Un coup tu peux tout défoncer. Puis un autre jour sous le stress tu peux perdre tout tes moyens et lâcher un couplet éclaté. C’est un vrai exercice de puriste je pense.

Comment ressentez-vous la scène et des concerts sont-ils prévus prochainement ?
La scène c’est cool, j’adore ça. Mais avant de faire le premier concert de cet album il faudra que tout se passe bien à la prod. On va y aller étape par étape !

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Viens participer à la collecte de fonds kisskissbankbank mon copain on a besoin de toi pour sortir du lourd !!!

Merci à Mr Grincheux d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

Mr Grincheux - J'ai croisé mon ex (clip officiel)

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire