Publicité

Moomak : l'album 100 Masks

Moomak est un rappeur qui sort son premier album 100 Masks. Il parle des multiples facettes et personnalités de l'Homme : trahison, amour, erreurs, fierté, conscience humaine ainsi que de la Vie avec un grand V. On retrouve Moomak en collaboration avec des grands beatmakers du moment.

Moomak - 100 masks

D'où vient votre passion pour la musique et qu'est ce qui vous a poussé à en faire ?
J'ai toujours été passionné par la musique depuis très jeune. Pour moi, une chanson ne dure en moyenne que 2-3 minutes mais permet de résumer une situation, une émotion, un sentiment, une histoire et permet de communiquer autrement que par l'écrit ou par simple dialogue, je trouve cette façon de se livrer extraordinaire. J'ai toujours eu cette passion d'écouter la musique et en 2019, j'ai commencé à gribouiller quelques lignes sur des instrus et je me suis lancé ! J'ai commencé à raconter des parties d'histoires personnelles, des ressentis, des constatations, et c'est ainsi que MOOMAK est né ... !

Pouvez-vous nous présenter votre album 100 Masks ?
Alors, 100 MASKS est le fruit d'un travail de plus d'un an. J'ai voulu faire un thème très peu abordé dans la musique : la personnalité humaine. Je trouve cela fascinant la façon que les Hommes ont à cacher leurs émotions, à ne pas dévoiler qui ils sont vraiment et afficher une facette qui n'est pas forcément la leur pour plaire à autrui.
Cet album parle donc de toute cette notion autour des thèmes comme l'amour, la trahison, la réussite, la conscience humaine... Cet album parle donc de la vie !
100 MASKS comporte 14 titres avec 9 featurings avec des artistes d'exceptions que j'affectionne beaucoup et de nombreuses collaborations avec de grands beatmakers du moment : Ysos Beats, Evi Beats, Claro Beats...

Pourquoi avoir voulu parler des multiples facettes et personnalités de l'Homme et selon vous avons nous tendance à trop nous cacher derrière un masque ?
Ce concept me taraude depuis longtemps et je réfléchis dessus depuis quelques années déjà. Cette façon que l'Homme a de se cacher et d'afficher un profil avec une personne A, puis un second profil avec une personne B... je trouve cela incroyable de changer de visage pour s'adapter à quelqu'un. On essaye de se protéger, ou de manipuler l'autre, ou de cacher des choses,... il n'y a pas vraiment de réponses à tout cela mais je tiens à en parler dans cet album.
Je pense que l'Homme est comme ça depuis des millénaires, il a toujours eu un double jeu pour pouvoir se défendre ou mieux attaquer !

Quelle importance accordez-vous aux textes ?
Je trouve que les textes sont l'essence même d'une chanson. Ce sont eux qui vont en priorité bouleverser, toucher, faire réfléchir l'auditeur. Ils sont essentiels pour une bonne communication.
Pour chacune de mes chansons, je tiens à faire véhiculer un message qui a été longuement étudié, réfléchi, pesé et qui a une réelle signification !

Peut-on en savoir plus sur vos choix sur la partie instrumentale ?
Pour la partie instrumentale, je me suis rapproché de nombreux beatmakers qui ont participé au projet : BEAT MOF, SLK, YSOS BEATS, SPECTRA PRODUCTION, EVI BEATS, CLARO BEATS, JURRIVH, EX3CUTOR, NISA et TKZ.
Chacun d'eux a énormément de talent et j'affectionne beaucoup leur travail, j'ai donc sélectionné des instrumentales assez différentes l'une de l'autre mais qui ensemble créent un univers cohérent : mon univers !

On vous retrouve en duo avec de nombreux artistes. Qu'est-ce qui vous a motivé dans ces échanges ?
En effet, l'album comporte 9 featurings (Boucle D'Or, Rey'es, Youmna, MacLogan, Arow, Looma, Lana, Saty Djelass et Remkan), ce qui est assez rare pour un projet. La musique est avant tout un partage, un échange, un moyen de communiquer et je souhaitais partager mon univers avec ces artistes.
Pour chaque chanson, je savais plus ou moins où je voulais me diriger, la sélection de chaque artiste était déjà toute tracée, et je voulais pouvoir les faire entrer dans mon univers mais en même temps prendre leurs univers à eux pour faire un mix.
Grâce à eux 9, j'ai beaucoup appris et j'ai pu faire des choses que je n'aurais jamais imaginé faire ! Je les remercie vraiment pour leur participation, sans eux, le projet n'aurait jamais pu voir le jour.

Comment se sont passés vos échanges avec Saty, le grand frère de Gims et Dadju ?
Saty est un grand artiste que j'affectionne depuis quelques années. Lors de la création du projet, je voulais un style nouveau, quelque chose que je savais ne pas être capable de faire seul. Et là, j'ai pensé à Saty, je l'ai contacté par Instagram. Je lui ai exposé mon projet et il a été directement enchanté et c'est ainsi que le titre "Pour la vie" est né.
Je remercie encore Saty pour sa force, son soutien et d'être présent sur le projet !

Est-il possible de nous faire entrer dans les coulisses des enregistrements en studio ?
Bien entendu ! Les enregistrements se sont réalisés via mon home studio (covid oblige) et mixés et masterisés par mon collègue GKO RECORDZ qui a fait un boulot monstrueux !

Que souhaitez-vous transmettre avec votre musique et cet album ?
Je souhaite que les gens se sentent concernés par mes messages, que les gens réfléchissent aux aspects que j'aborde dans cet album, que je leur apporte quelque chose dans leur vie !

Parlez-nous du titre Inhuma...
Inhuma est un titre qui me tient à cœur depuis longtemps. Je voulais faire une chanson sur la Terre, la souffrance que les Hommes lui endure alors que c'est elle qui nous fait vivre tous.
Je voulais une chanson rythmée mais très consciente. J'ai décidé de collaborer avec Remkan car c'est un artiste complet, qui peut s'approprier n'importe quelle instru et en faire un Hit addictif.
Il a un flow incroyable et surtout il sait penser, j'aime beaucoup ses textes très réfléchis et matures. Je lui ai proposé l'idée et le concept et ensuite après son accord, on s'est lancé !
Après plusieurs essais, plusieurs textes, et plusieurs flows, Inhuma est née... !

Quel sera l'univers visuel de l'album 100 Masks ?
Comme vous pouvez le voir sur le visuel de la pochette, l'univers est basé sur les masques !
La pochette a été conçue par Keezy Graph, qui fait un boulot énorme, et a déjà bossé avec de grands artistes comme Oboy, Kanoé, Lyms, Jérémy Frérot.
Il a adoré le concept de mon projet et a directement été inspiré. Il a pu réaliser pour la première fois de sa carrière des gabarits pour la construction d'un boîtier cristal pour le CD.
100 MASKS est donc un univers assez sombre qui représente notre monde, avec une centaine de masques en lévitation autour (de couleurs blanches) qui représentent l'espoir de faire un monde meilleur.

Espérez-vous défendre cet album sur scène et que représente-elle pour vous ?
Ce serait une expérience nouvelle pour moi mais qui pourrait être magique en effet !

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Je voudrais remercier toutes les personnes qui croient en moi depuis le début, merci à tous ceux qui soutiennent mon travail, qui font en sorte que cette passion puisse vivre, c'est énorme ce que vous faites pour moi !
J'espère que cet album vous plaira à tous et que vous apprécierez autant que j'ai apprécié !

Merci à Moomak d'avoir répondu à notre interview !
Suivez son actualité également sur Facebook.

Et pour aller plus loin... En ce moment :

- dans ma playlist : YUZMV, EVA, GAMBI, YG PABLO, GEEEKO
- le film / la série que j’affectionne : Bridgerton, Les Frères Scott, Ici tout Commence
- le sport que je pratique : Musculation
- l'humoriste qui me fascine : la troupe Woop Gang
- la destination où j'aimerai voyager : Santorin en Grèce

interview

Les mystères de l'amour fête ses 10 ans
La série Les Mystères de l’amour fête son anniversaire pour ses 10 ans ! L...
  Bemular de Ultraman rejoint le combat dans Override 2
Bemular de Ultraman rejoint le combat dès aujourd’hui dans Override 2 : Super Mech Leag...
Bemular de Ultraman rejoint le combat dans Override 2

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire