Publicité

Mon tour de France en passant par Mars : le livre de Félix Renoult

Après avoir fait un tour de France avec des moyens de locomotions originaux, tel que le parapente, Félix Renoult prépare un ouvrage sur les panneaux insolites des communes de l'hexagone.

Félix Renoult - tour de France des panneaux insolites à Bécherel

Qu'est ce qui vous a poussé en 2018 à faire un tour de France en van et parapente ?
J’avais déjà commencé le paramoteur 1 an avant et je cherchais un fourgon pour le stocker et pour aller voler quand je veux et où je veux. Puis je me suis dit que je devais aménager ce van pour pouvoir partir en week-end et voler. Comme j’avais une envie de voyage j’ai décidé de partir pour un tour de France. Tout s’est goupillé parfaitement pour ce tour. J’ai quitté mon boulot de l’époque qui commençait à me lasser et grâce auquel j’avais mis assez d’argent de coté pour financer ce genre de projet. Comme le paramoteur me plaisait mais que le parapente m’attirait énormément, j’en ai profité pour passer un stage de parapente au début de mon tour pour ensuite voler partout durant mon périple.

Pourquoi avoir choisi ces moyens de locomotion ?
Comme beaucoup de monde j’avais envie de voler. Le paramoteur ou le parapente sont des moyens de ressentir cette liberté au mieux, sont abordable, peu encombrant, transportables partout et demandent un entretien raisonnable. C’est l’idéal. Pour le fourgon, la taille me permettait de stocker mon ULM et d’aménager un lit et un coin cuisine. Impeccable pour vivre dedans.

Comment avez-vous choisi et trouvé les communes que vous avez traversé ?
Je suis tombé sur le premier panneau au hasard et c’est là que j’ai eu l’idée. Dès lors que je m’approchais d’un département je consultais la liste de toutes les communes s’y trouvant.

Vous avez fait des photos originales, voir décalées en rapport avec ces communes. Peut-on en savoir plus sur la façon dont vous vous y êtes pris et d'où vient cette idée ?
Cette idée m’a été inspirée par le premier panneau que j’ai rencontré. Ensuite c’est mon imagination qui a trouvé les idées pour tous les autres panneaux. Je pense être quelqu’un de créatif par nature et bricoleur. Je faisais la liste des panneaux par lesquels j’allais passer et je sélectionnais ceux qui offraient une mise en scène, poétique, drôle, provoc, etc. Je préparais ensuite le matériel nécessaire (déguisement, accessoires etc) et je me rendais dans la commune en question pour choir le panneau d’entrée le plus adapté. Il m’a fallu parfois avertir la mairie ou les voisins pour qu’ils ne soient pas surpris.

Pouvez-vous nous présenter votre livre Mon tour de France en passant par Mars ?
Il-y-a une présentation globale sur ma page projet Ulule, mais il s’agit d’un livre de 200 pages comportant 100 panneaux avec anecdotes, explications sérieuses sur la toponymie et aussi quelques photos making of. Il faut prendre ce livre avec humour et second degré mais à ne pas laisser entre toutes les mains car certaines images peuvent surprendre les plus jeunes.

Vous y êtes allé avec beaucoup d'humour sur votre projet, mais est-ce aussi l'occasion d'aborder quelques points sérieux dans votre livre ?
L’objectif était de rester dans l’humour, la poésie, etc. mais parfois certaines images peuvent dénoncer comme « TRÉCON » où l’on voit une voiture passer et jeter ses ordures devant le panneau sur lequel est inscrit « TRÉCON ». Les paragraphes « UN PEU DE SÉRIEUX » pour chaque panneau permet de parler un peu plus de la toponymie du nom du village et donne quelques infos sur la géographie ou l’histoire de ce dernier. Mais c’est mon père qui a écrit ces textes donc ils restent quand même très fun à lire.

Quelle est la ville la plus originale ou la plus drôle que vous ayez traversée ?
Je dirai que les créations qui me restent en tête sont dans les villes « LE CERCUEIL » pour laquelle j’ai du acheter un cercueil temporairement, « LES SAUVAGES » pour laquelle le panneau était situé sur une route à grande circulation ce qui a mené à des situations délicates, en slip, un bâton à la main à crier sur les camions qui passaient, et « LE MIROIR » car même si l’image a été simple à faire, l’effet miroir de la photo me semble original et subtil.

Comment avez-vous vécu ce tour de France sur le plan personnel ?
Après coup, c’était obligatoire pour moi. J’ai pu exprimer ma créativité à ma guise et le fait d’être seul et libre m’a permis de le faire à 200% et sans limites. Je me suis investi à fond là-dedans, je me suis découvert, j’ai rencontré des gens supers, j’ai appris à voler et à être « autonome » en parapente, j’ai vécu ma meilleure vie pendant ce tour émotionnellement, créativement, et j’ai beaucoup appris sur moi-même. Faire des vidéos face à la caméra m’a donné confiance en moi et m’a appris à parler et être plus à l’aise avec les autres. Même si je suis quelqu’un de solitaire, évidemment il-y-a eu des moments plus compliqués que d’autres mais je les ai pris de sorte à en tirer du positif.

Qu'est ce qui vous a motivé à faire un financement participatif ?
La plateforme utilisé pour ce financement a une bonne réputation, chose importante pour que les gens soutiennent le projet en toute confiance. Je voulais absolument concrétiser ce livre et passer par un financement participatif était beaucoup plus logique que d’imprimer un nombre d’exemplaires sans savoir combien j’allais en vendre.

Peut-on en savoir plus sur la façon dont sera imprimé le livre et sous quel format ?
Le livre est tout en couleur, format A5 paysage (à l’italienne), +200 pages, couverture souple. Je cherche un imprimeur Français. Il existe aussi en format eBook.

Pensez-vous proposer votre Tour de France en passant par Mars dans les librairies des communes traversées ?
J’ai contacté certaines communes mais pour le moment je reste dans la vente en ligne. Peut-être par la suite.

Du coup, ça vous plairait de faire le tour des communes insolites sur... Mars ? (Enfin quand elles existeront bien sûr)
Si j’ai l’occasion d’aller sur MARS ce sera avec plaisir, mais s’il n’y-a aucun panneau intéressant. En revanche je ne pense pas faire long feu la-bas :-)

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Je suis satisfait du démarrage de ma campagne pour ce nouveau projet qui démarre fort et j’espère dépasser mes objectifs. Si vous avez des idées de projets qui vous passionnent, ne vous posez pas de question et tentez le coup !

Merci à Félix Renoult d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

NE TOUCHEZ PAS CE PANNEAU ! 💀 MAKING-OF PHOTOSHOP - VANLIFE

interview Livres

L'éveil de Jeanne Mas L'éveil de Jeanne Mas
Jeanne Mas dévoile un témoignage bouleversant dans son livre L'éveil.
  L'heure de la reprise a sonné pour les rencontres Peugeot Sport
Échelon d’accès incontournable à la filière Peugeot Sport en circu...
L'heure de la reprise a sonné pour les rencontres Peugeot Sport

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire