Publicité

MK Isacco présente le single Zunguza

Rédaction Divertir Par Le vendredi, 17 septembre 2021 à 10:21 0

Dans Culturel

MK Isacco présente le single Zunguza, avant l'album On s'amuse. C’est un passionné des styles musicaux Afro beat, Rnb, Dance hall.

Mk Isacco

Pouvez-vous nous présenter votre single Zunguza et en quoi est-ce important de "bouger son corps" ?
On vient de traverser une période de presque deux ans de souffrance avec la pandémie de la Covid-19 et le confinement qui a contraint les uns et les autres à rester chez eux, sans aucune activité de loisirs.
J'ai voulu faire un titre pour apporter de la bonne humeur dans la vie des gens, leur faire bouger et apaiser les moments difficiles qu’ils traversent à cause de cette pandémie et de toute autre souffrance qu’ils viendraient à traverser.
L’idée de faire un tel titre m’est venu au moment du confinement. Etant seul chez moi, c’était dur. C’était dur car je n’étais pas habitué à une vie pareille et je pense que personne n’est habitué à cela. Il a fallu que je mette à fond la musique pour m’accompagner durant cette période qui n’a pas été facile. Cela m’a beaucoup aidé à ne pas avoir des pensées négatives. Et je me suis dit, pourquoi ne pas créer une chanson qui est dansante, qui va faire plus bouger pour que les gens se détendent, se dégourdissent les jambes, s’amuse en l’écoutant.
Quand on s’amuse, on profite de bon moments, on a des pensées positives, on est libre en esprit et cela peut aider à trouver facilement des solutions à nos problèmes.
Dans ce titre Zunguza, j'invite les gens à danser, à bouger leur corps et à profiter de la vie comme ils peuvent. Bouger le corps, c’est faire du sport et le sport fait du bien à l’être humain.
Il s’agit d’un titre que j’ai réalisé avec l’artiste Lil Isaako…

Comment se sont passés vos échanges avec Lil Saako sur ce titre ?
Les échanges avec l'artiste Lil Saako se sont bien passé. Il avait apprécié mon dernier titre urampagije (Toi seule me suffit). Il était en vacances ici en France. J’ai profité sollicité qu’on fasse un titre ensemble et on avait un mois
pour ça. Et ce qui me venait en tête pour le projet c’est Zunguza. C'était un peu compliqué. On avait le challenge d'enregistrer le titre et tourne le clip vidéo en un mois dans le contexte du confinement. On a fait comme on pouvait et voilà le résultat final. Deux mois après sa sortie, le retour est bon. Je peux dire que le public l’a adopté.

Quels ont été vos choix sur l'univers visuel du clip de Zunguza ?
Les choix visuels du clip de Zunguza ont été facile parce qu'on savait ce qu'on voulait, c'est un titre qui exprime la joie de vivre, d'ambiance et d'amour. Les couleurs, les figurants, les lieux de tournage, ont été soigneusement choisis afin que cela soit en harmonie avec le sujet du titre. Comme vous le savez, j'aime bien que chacun de mes projets soit bien apprécié tant au niveau du son que du clip, que mes fans voient que je suis en train de grandir.

Votre premier album sortira le 25 septembre 2021. Que peut-on savoir à son sujet ?
Oui il est prévu que mon tout premier album sorte le 25 septembre, donc dans quelques jours. C’est un album que j’ai intitulé «On s'amuse». C’est une œuvre qui a été fait avec rigueur et amour.
Ça fait des années que je l’ai préparé avec beaucoup de difficultés, des moments de découragement, manque de soutien, manque de financement et autres. Mais malgré tout, je suis resté motivé et déterminé comme jamais. Je me suis dit : « Je vais mettre des années pour préparer mon album mais le jour de gloire arrivera et ce jour-là, je serai le plus heureux du monde ».
J’ai commencé ce projet depuis 2016. Comme je venais de débuter, j’ai décidé de sortir des singles pour me faire connaître. Mais aussi, comme je voulais sortir un travail de qualité, j’étais obligé de sortir un titre par an. Je me bats grave depuis des années, je travaille doublement pour pouvoir trouver les moyens pour aller au studio d’enregistrement et tourner un clip vidéo. Mon objectif était de sortir un travail de haute qualité même si c’était un seul titre par an.
L’album parle de tout mon parcours, toutes ces difficultés que j’ai vécues. Les mélomanes découvriront sur cet album en tout huit titres.

Présentez-nous votre univers Afro Dancehall...
Alors je fais tous les styles de musique, je m’adapte facilement à un style en fonction du projet musical que j’engage. Mais je peux dire que je suis plus spécialisé dans l’Afro beat et Afro Dancehall. C'est un mélange de la musique africaine et moderne

En quoi votre culture rwandaise influence votre musique et vos compositions ?
Ça me motive beaucoup parce que j'ai envie de promouvoir notre culture au niveau de la diaspora. C'est la raison pour laquelle je chante dans ma langue. Je suis le plus heureux quand j'écoute sur une radio française et j’entends une chanson d'un artiste de mon pays. Mon combat de chaque jour, c’est de valoriser ma culture.

Que doit transmettre la musique selon vous ?
La musique doit transmettre des messages d'amour, de paix, la joie de vivre et de sensibilisation entre autres. On est dans un monde où le stresse est présent à chaque instant, et la musique est ce qui peut aider à vider un peu la tête.

Vous assistez à des concerts dès votre enfance. Quels souvenirs en gardez-vous ?
Oui j'ai assisté à pas mal de concerts à mon enfance. C'est ça qui m'a fait aimer la musique et qui m'a donné l’envie de faire la musique et chanter devant le public. Je garde de beaux souvenirs de ces périodes. Je m’amusais bien à ces concerts.

Aurez-vous l'occasion de monter sur scène prochainement pour présenter votre album et quelle est l'ambiance en concert ?
Oui, il même déjà quelque chose de prévu pour le 16 octobre 2021. Je serai sur scène à la grande nuit du live 2ème édition qui est organisée par SASU le président. Il s’agit de la célébration des 22 ans de carrières musicales de l'artiste SAMY DIKO d'origine Camerounais.
Ça va être un moment inoubliable. Je réserve beaucoup de surprises à mes fans. Je les invite tous et toute la communauté diaspora à venir soutenir SAMY DIKO. Il faut soutenir les artistes quand ils sont encore en vie.
Je dis toujours : montre-moi ton amour quand je suis encore vivant. Parce que étant mort, je ne pourrai pas voir si tu m'aimais vraiment.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Je tiens à remercier tous mes fans qui continuent de me soutenir. Qu'ils continuent à partager mon nouveau clip vidéo Zunguza. 200.000 vues sur YouTube en un mois, c'est énorme, mais on peut faire mieux. Tout est possible et l’union fait la force. Rendez-vous le 25 septembre pour la sortie de mon premier album « On s'amuse ». Pour finir, je vous remercie pour l’invitation qui m’a permis de parler de ma carrière musicale.

Merci à MK Isacco d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

ZUNGUZA by MK ISACCO ft LIL SAAKO (clip officiel)

Musique interview

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
Vous devez être connecté pour poster un commentaire