Publicité

Marthe prépare l'album Essentiel

Compositrice, chanteuse et pianiste ; Marthe prépare son album Essentiel depuis le confinement.

Marthe

D'où vient votre passion pour la musique ?
Ma passion pour la musique, elle vient de mes parents je pense qui m'ont conduit à cet art là, mon père en particulier qui était pianiste m'a transmis l'art de la musique.

Pouvez-vous nous présenter votre album Essentiel ?
C'est un album piano-voix aux sonorités pop variété, très épuré avec quelques touches de contrebasse. Il a été composé depuis le confinement de mars 2020 pendant cette période de retour à soi, pour évoquer ce besoin d'un retour à l'essentiel.

Qu'est ce qui vous plaît dans le piano ?
Les vibrations, les résonances du piano, c'est l'atmosphère que ça délivre de jouer du piano, c'est le toucher du piano, c'est vraiment très corporel en fait comme approche du piano.

Comment avez-vous vécu le confinement et comment a-t-il influencé cet album ?
Le confinement je l'ai vécu seule, ça a été une période de retour à soi, de rencontre avec soi-même. C'était comme si j'étais partie traverser la manche en solitaire sauf que j'avais pas quitté mon appartement. J'ai eu envie de témoigner dans l'album de cette quête de soi, dans l'espoir que ça aide aussi les autres à se libérer des carcans que la société et nous-même nous infligeons.

Pourquoi avoir choisi le thème de l'espoir et du courage ?
J'ai toujours eu envie d'exprimer des messages d'espoir, d'encouragement pour aider les personnes à dépasser leurs difficultés, aller de l'avant et devenir qui elles sont vraiment. Je pense que c'est lié à ma deuxième activité de psychologue et coach. J'ai toujours écrit des chansons « libératrices », ou en tout cas je les souhaite comme ça.

Qu'est ce qui vous a motivé à écrire en français sur cet opus ?
J'ai souhaité écrire en français pour retrouver ma langue maternelle dans le chant, comme un besoin de retrouver ses racines, retrouver sa voix pure, gommée des effets dont j'ai pu être influencée par la pop anglaise. La façon de chanter en français est complètement différente de celle en anglais. Là j'ai essayé de retrouver et d'aller vers la chose la plus pure en soi.

Parlez nous du titre La femme marin...
La femme marin, c'est une chanson inspirée par Le Havre, la ville où j'habite. C'est l'histoire d'une femme qui part en mer, qui traverse les vents et les marées. Au fur et à mesure des obstacles et péripéties sur son chemin, elle va découvrir que face à tout ce qui peut arriver, l'endroit où elle est le plus en sécurité se trouve à l'intérieur d'elle-même. C'est une chanson sur l'amour de soi.

Souhaitez-vous nous parler des enregistrements ?
C'est important pour moi d'enregistrer les chansons sur un piano acoustique pour transmettre les résonances du piano. Ce seront des enregistrements façon live, piano voix. J'ai souhaité faire des enregistrements de la manière la plus naturelle possible, en analogique, pour garder l'essence de la musique.

Qu'est ce qui vous a motivé à faire un financement participatif ?
C'est le fait de partager cette énergie de la musique avec les personnes. La musique, c'est une occasion de rencontres, de se retrouver, de se faire du bien, de faire du bien aux autres, c'est pourquoi un financement participatif me paraissait cohérent avec ma démarche, le partage avec le public.

Quel sera l'univers visuel de l'album Essentiel et comment imaginez-vous le clip qui l'accompagnera ?
L'univers visuel qui a été choisi exprime l'essentiel, la connexion avec la nature. En habitant au Havre, j'ai mis en avant la connexion avec l'élément marin. Il y a aussi un côté rétro dans le sens « backs to basics », c'est à dire exprimer un besoin d'un retour à l'essentiel, de se reconnecter à notre nature véritable. Le clip sera dans la même optique, simple, épuré, et esthétique.

Une indiscrétion à nous donner sur l'album Essentiel ?
C'est un album qui n'était pas prévu, il a germé pendant le confinement de mars 2020 !

Qu'appréciez-vous dans les concerts et aurez-vous l'occasion d'en donner pour la sortie de l'album ?
C'est l'atmosphère, quand on est embarqué dans la musique, quand la musique nous fait vibrer, quand on peut se lâcher aussi. J'attache beaucoup d'importance au corps, se lâcher, danser, c'est des choses que j'aime beaucoup. Le format piano voix ne s'y prête pas vraiment encore. Mais ce que j'apprécie beaucoup dans les concerts, c'est le plaisir procuré par la musique.
Pour la sortie de l'album qui est prévue à partir de mars, avril 2021, il y aura je l'espère un concert de sortie et d'autres qui suivront !

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Je vous remercie pour votre intérêt pour cette aventure qu'est l'album Essentiel, et les aventures suivantes qui vont en découler. Cet album n'est que le premier d'une série je pense de plusieurs albums « Essentiels ». C'est une belle aventure qui commence.

Merci à Marthe d'avoir répondu à notre interview !
Suivez son actualité également sur Facebook.

La femme marin - MARTHE Novembre 2020

interview Musique

Barton Hartshorn : le single Listen For A Change Barton Hartshorn : le single Listen For A Change
Barton Hartshorn dévoile le clip du single Listen For A Change : un des joyaux de la British ...
  L’Ensemble Variances brille sur les écrans avant d’élire résidence
Comme nombre de ses pairs, l’Ensemble Variances a vu son année 2020 se creuser au fil d...
L’Ensemble Variances brille sur les écrans avant d’élire résidence

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire