Publicité

Marka : l'album Terminé bonsoir

Maxime Lopes Par Le vendredi, 23 avril 2021 à 16:06 1

Dans Culturel

L'année 2021 marque le retour de Marka sur la scène francophone. Voilà maintenant 40 ans qu'il sillonne les quatre coins du monde et si sa carrière n'a pas eu la même fulgurance que ses enfants - Angèle et Roméo Eivis - sa passion n'a jamais disparu et, surtout, il n'a jamais rien lâché, sans jamais se départir de son humour et de sa sincérité ! Plus qu'un simple nouvel album, avec Terminé bonsoir, notre ami belge entend lutter contre la morosité ambiante !

Marka nous emmène au grès de ses 12 chansons aux influences bien maîtrisées : de la pop-folk (Avant d'être moi), des ballades (Avant après en duo avec les Blankass), du disco (Tu es formidable, Poulette), et même du siam (En bas). Et comme il le dit dans le titre Le Daron : Ils font ce qu'ils veulent les jeunes loups, tandis que les ieuvs ils font ce qu'ils peuvent, surtout. En l'occurrence. un superbe album !

Plus bruxellois tu fais difficilement. Dans 300 ans, quand les historiens se pencheront sur ce qu'a pu être l'esprit de cette ville autour du XXIème siècle, ils aurotn tout ce qu'il faut avec Marka, Et son oeuvre passera enfin à la postérité ; ou pas. Chanceux comme il est, trente .)ecionder.) avant que les histoiim; en question tombent sur le coco, un tsunami emportera les derniers disques durs sur lesquels figuraient ses chansons. Et il restera, a jamais dans l'oubli. C'est con. C'est souvent comme ça avec lui, mais c'est con. Parce que Jerka. ancien bassiste des mythiques Allez Allez, est un artiste sincère, passionné et plein de talent. Et un peu poissard aussi. En 1995, quand Accouplés commence à percer en France, l'attentat du mec parisien scelle prématurément son sort : jugé trop arabo-andalou » dans ses sonorités, le single est prié de rentrer se coucher à Bruxelles, dans la pochette de son CD. En juin 2002, il sort un single chez Inca Music... qui fait faillite deux mois plus tard, emportant son album visiter les limbes de fa non-distribution. Et ainsi de suite... Depuis. comme il en rigole lui-même, il a préféré rester confiné en belgique ». Ça ne l'il pas empêché d'emmener sa guitare, aux quatre coins du inonde pour des concerts 'toujours très festifs, mais, disons que n'a pas eu en musique la baraka qu'il a eue en descendance.
Dans Le Baron, Marka évoque ainsi la progéniture, celle qui s'est accaparée quasi toute la n lumière de la famille. Et il le fait sans tricher. n Puis; il y a ce titre, Si demain je reviens, aux s influences reggae. La chanson s'ouvre sur des mots prémonitoires : « Si demain tu reviens, faut vraiment que ce soit bien... ». Et c'est bien ! Je ne le dis pas a uniquement parce que c'est mon copain. Dans le clip, on voit mérne se dodeliner l'impeccable Mamy s Pilou, maman de notre touche-à-tout, qui prouve ici a que dans 300 ans, quand les historiens se D pencheront sur ce qu'a été l'esprit de Bruxelles, ils feraient bien d'attraper les Van Laeken. Avant le tsunami.

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Aurélien Terrassier

    1 Aurélien Terrassier Le jeudi, 06 mai 2021

    Sans façon. J'aimais bien Parka durant mon adolescence un peu moins par la suite et quand je vois ces deux progénitures dans une sorte de show-bizz bobo no comment. En plus, il y a quelques jours, dur le site du label de Maria, le lien pour découvrir son disque est mort. Parka, c'est surtout de la fausse chanson mais plutôt de la vraie variété. S'il y a un artiste de la chanson belge qui me manque pas mal c'est bien Marc Morgan.

Ajouter un commentaire

Anti-spam