Publicité

Margot : le single Watercolour

Rédaction Divertir Par Le mardi, 21 septembre 2021 à 13:51 0

Dans Culturel

Margot dévoile son nouveau titre Watercolour.

Margot

Margot partage aujourd'hui son nouveau titre "Watercolour", dernier d'une série de singles du groupe du sud de Londres. Alors que les précédents singles abordaient davantage la condition humaine, "Watercolour" permet au groupe de se tourner vers l'extérieur, en reconnaissant leur ville en mutation, accélérée ou ralentie par les récentes fermetures. Une observation sur les personnages que nous voyons ; les gentils, les égoïstes, les inspirés, les disgracieux. De la même manière que des groupes tels que The Jam, Stereolab et Silver Jews ont été capables de transmettre des observations sociales complexes dans un son qui suggérait que "tout va bien", Margot réussit une fois de plus à associer le lourd et le léger avec "Watercolour".

A propos du titre, le groupe explique : "C'est à propos d'un gouvernement qui néglige une grande majorité de la société qui vit au Royaume-Uni. La rue, les logements sociaux, le bien-être général des gens, etc. Pourtant, des investisseurs extérieurs et des gens riches construisent de grands appartements qui ne sont ni habités ni aimés. Des coquilles qui n'ont aucune pertinence. Ils envahissent Londres et rasent les bâtiments qui servaient la société, les gens et la communauté. Qu'il s'agisse de logements ou de bâtiments publics (pubs, centres communautaires, piscines, magasins locaux, marchés alimentaires, etc.), ils semblent servir l'argent et non les personnes qu'ils sont censés aider. Nous avons ressenti ce sentiment et nous avons écrit "Watercolour".

Margot est composé de cinq amis qui ont déménagé de la banlieue sud de Londres à Peckham après avoir terminé l'université. Dans deux groupes séparés à l'époque, les soirées arrosées discutant des mérites d'une fusion se sont transformées en premières répétitions. Puis Margot s'est formé en 2018 et a sorti un flux constant de singles depuis lors.

Le mélange nuancé de dream-pop, de néo-psychédélisme et de jangle-guitare de Margot rappelle Real Estate et The War on Drugs. Le précédent single "Walk With Me", qui traite de l'empathie, de la dépression et du pouvoir de la parole, a été salué par Clash, Gigwise et Dork, entre autres.

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam