Publicité

Mammoth Volume : l'album The Cursed Who Perform The Larvagod Rites

Maxime Lopes Par Le lundi, 22 août 2022 à 18:23 0

Dans Culturel

Voici un groupe aussi rare que surprenant pour vos oreilles curieuses et exigeantes : le quatuor stoner progressif/fusion Mammoth Volume ! Découvrez l'album The Cursed Who Perform The Larvagod Rites.

Mammoth Volume - The Cursed Who Perform The Larvagod Rites

Prêt à prendre de court les fans de rock heavy avec ses riffs massifs, son approche excentrique mêlant prog 70's, breaks jazzy et passages mélancoliques, le combo suédois reste unique en son genre et fidèle à lui-même, vingt ans après avoir marqué une scène heavy rock scandinave alors en pleine émergence. "The Cursed Who Perform The Larvagod Rites" s'apprête à enchanter tous les amateurs de musique heavy pointue et atypique !

Mammoth Volume Mammoth Volume a été fondé dans la petite ville suédoise de Lysekil en 1996, lors d'une session d'enregistrement entre le guitariste Daniel Gustafsson et l'ingé son Nicklas Andersson. Le frère de ce dernier, Jörgen (connu à l'époque comme LE chanteur metal à Lysekil) était également présent; leur ami Kalle Berlin est vite invité à compléter le line-up de ce nouveau impromptu à la basse, instrument dont il n'avait jamais joué auparavant. À l'époque, le stoner rock était nouveau, cool et faisait sensation en Suède : Mammoth Volume ont immédiatement cherché à se différencier. Des sections progressives, des phrasés mélodiques inhabituels, des breaks jazzy, des changements de tempo et des ballades nostalgiques sont alors devenus caractéristiques de leur son.
 
Ce groupe qui pensait que personne d'autre que les amis et la famille n'écouterait leur musique signe alors avec la maison de disques américaine The Music Cartel en 1998, et sort son premier album l'année suivante. Les mails et les appels commencent à affluer. Le nombre de visiteurs sur leur site officiel augmente, et Stonerrock.com - site incontournable des fans du genre à l'époque - fait l'éloge de l'album. "Noara Dance" sort en 2000, puis Mammoth Volume se lance dans de courtes tournées en Allemagne et en Hollande avec Dozer et Terra Firma. En 2001, "A Single Book of Songs" sort et fait l'effet d'une bombe sur la scène : il est élu "meilleur album de l'année", même s'il montre plus que jamais à quel point Mammoth Volume est autant influencé par Yes et Mike Oldfield que par Kyuss. Le groupe prend la route pour la plus grande tournée de sa carrière à travers l'Europe, jouant à guichets fermés dans certains endroits.
 
La première phase de Mammoth Volume s'achève avec la sortie de l'album de demos "The Early Years". Suite à cela, le groupe prend une pause. Mais Nicklas a toujours eu la vision de relancer le groupe, convaincu qu'avec Daniel à ses côtés, Mammoth Volume avait encore beaucoup à offrir. Le groupe se réactive enfin officiellement en 2019, plus fort que jamais, et prêt à présenter son album comeback à un monde qui n'est clairement pas prêt pour eux !

Le groupe raconte : “The Cursed who Perform the Larvagod Rites est notre première sortie en plus de vingt ans. On a comme des papillons dans le ventre, et un goût métallique dans la bouche. Comment les fans vont-ils réagir à notre musique en 2022 ? Eh bien, nous pouvons leur promettre que ça ne ressemblera à rien qu'ils puissent imaginer. Ce n'est pas du métal, ce n'est pas de la musique folk nordique, ce n'est pas du prog rétro, mais un peu de tout ça en même temps. The Cursed who Perform the Larvagod Rites est un voyage fictif à travers des terrains vagues ravagés par le feu, des châteaux médiévaux, des ruines abandonnées, des villes post-apocalyptiques... Alors accrochez-vous, car vous rencontrerez des démons, des diseuses de bonne aventure et, bien sûr, de temps en temps, quelques lyrics en charabia incompréhensible, parce qu'il le faut bien."

Tracklist

  1. The Kuleshov Effect
  2. Diablo IV
  3. Medieval Torture Device
  4. Want to Join Us? Come Back Later!
  5. Osteoporos
  6. The Lightwedge 60's Race, Zombie Piccolos and the German
  7. A King and a Tyrant
  8. A Lullaby of Doom
  9. Diablo V: Lanternsong

line-up
Jörgen "Aston" Andersson - Chant
Daniel Gustafsson - Guitare, Claviers
Kalle Berlin - Basse
Nicklas Andersson - Batterie, Chant, Percussions

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam