Publicité

Lindsay Léonce : le single Pars tranquille

Maxime Lopes Par Le lundi, 25 octobre 2021 à 11:54 0

Dans Culturel

Lindsay Léonce rend hommage à une amie dans le single Pars tranquille.

Lindsay Léonce

Lindsay Léonce vit dans une petite ville de banlieue parisienne entre les bâtiments cassés, les incendies à répétitions et les bus toujours en retard depuis toujours.

Le chant, elle le connait depuis ses 5 ans, bien accompagnée par son idole vocale Céline Dion. Puis par des influences musicales comme : Avril Lavigne puis ensuite Taylor Swift, The Fray ou Coldplay.

 À l'âge de 13 ans, elle écrit ses propres chansons et après une bonne centaine de chansons écrites est né le single Pars tranquille qui est le premier extrait d'un projet qui sera disponible prochainement.

 Pars tranquille est une chanson écrite pour une amie décédée il y'a quelques années. Après avoir été diagnostiquée d'un cancer de la gorge, disparue un mois après.

Mon amie me manque, cette chanson est tout ce que j'aurais voulu lui dire...

interview avec Lindsay Léonce

 D'où vient votre passion pour la musique et que vous procure-t-elle ?
Dès mon enfance, à la maison on écoutait beaucoup Céline Dion, Michael Jackson, Madonna ou Jean-Jacques Goldman entre autres. Après l'école la radio était sans cesse allumée et tous les week-ends c'était au tour de la chaîne-hifi de diffuser du son. Aujourd'hui je crois que je peux plus vivre sans ça m'apaise et ça me fait pleurer parfois aussi, ça me motive pour mes joggings, ça fait partie de mon quotidien.

Quel souvenir gardez-vous de vos premières chansons, écrites lors de votre adolescence ?
J'en suis fière et pas tellement en même temps, c'était un début et tout le monde sait que tous les débuts sont difficiles. J'aurais fait différemment aujourd'hui c'est certain. Les phrases sont trop longues, parfois ça va dans tous les sens, parfois le thème n'est pas clair, parfois il n'y a même pas de rimes.

Qu'appréciez-vous chez Céline Dion, l'une des premières artistes que vous admiriez ?
Son répertoire musical premièrement, Céline Dion c'est une centaine de bonnes mélodies et de chansons bien produites. Sa voix, tant son timbre que sa puissance. Ses prouesses vocales sont indiscutables, cela en relève presque du don, n'importe quel chanteur débutant qui souhaite écouter ce qui se fait de mieux à intérêt à écouter Céline Dion. Sa carrière, elle est seule artiste francophone, je pense, à avoir une gigantesque carrière internationale en français et en anglais ça se respecte et surtout ça s'admire. Et enfin son humilité, elle n'a pas l'air d'avoir la grosse tête pourtant c'est une grande, elle n'a plus rien à prouver.

Pouvez-vous nous présenter votre single Pars tranquille ?
C'est une belle ballade pop rock, je l'ai écrite il y'a deux an et enregistrer l'année dernière. Elle parle d'une amie à moi décédée il y'a quelques années, je n'ai pas pu l'avoir sur son lit d'hôpital car je pensais avoir le temps d'y aller. Finalement le cancer l'a décimé une semaine après que je comptais enfin y aller. C'est le premier extrait d'une longue suite de chansons, j'espère que vous l'aimez, elle me tient à cœur.

En quoi était-ce important d'évoquer la maladie de votre amie Josie dans cette chanson ?
Je n'ai pas du tout évoqué sa maladie, on ignore totalement de quoi elle souffrait. J'évoque simplement qu'elle peut partir tranquille après beaucoup de souffrances tant physiques que morales.

Comment avez-vous vécu personnellement cette situation ?
Au début je ne réalisais pas quand mon grand-père me l'a dit. Quand il s'est rendu à l'hôpital lui rendre visite on lui a dit qu'elle était décédée dans la nuit. Je n'ai réalisé qu'elle était partie qu'un mois et demi après, et pourtant j'avais assisté à l'enterrement. Puis quelques mois après j'ai réussi à faire le deuil complet, c'est alors que j'ai écrit Pars tranquille. Cette chanson ce n'est pas juste une chanson finalement ça m'a permis de faire le deuil, et dire aurevoir à elle et à ma culpabilité.

Quel message souhaitez-vous faire passer à ceux qui vivent une situation similaire ?
De s'accrocher, car j'ai lu dans le livre le plus vendu au monde que c'est lorsqu'on est le plus faible qu'on est en réalité le plus fort ; mais aussi d'être conscient que l'au-delà existe bel et bien. Ce n'est pas pour rien que sur le titre je chante "Je suis là jusqu'au passage". Il existe une vie après la mort, il y'a un passage vers autre chose, d'ailleurs Josie le savait elle était très croyante. La mort n'est que la suite de la vie et en aucun cas une fin en soi. Et là-bas c'est un monde bien mieux qu'ici.

Allez-vous sortir d'autres singles ou un EP dans les mois à venir ?
Bien sûr, ce n'est que le début, j'aime proposer du contenu musical.

Que représente la scène pour vous et aimeriez-vous vous y produire un jour ?
La scène c'est l'aboutissement de tout. Ça ne m'intéresse pas de chanter que dans ma chambre ! Mais la scène je connais déjà, je m'y produis depuis que j'ai 14 ans ! Seulement maintenant j'aimerais passer au niveau supérieur, j'aimerais avoir un public et en vivre et proposer un spectacle un jour.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Merci beaucoup pour cet interview, merci de vous intéresser à moi, c'est ma première interview au monde, je m'en souviendrai. Grosses bises aussi à tous ceux qui ont pris le temps de lire l'interview. À très bientôt je l'espère avec grand plaisir.

Merci à Lindsay Leonce d'avoir répondu à notre interview !

Pars tranquille - Lindsay Léonce (Audio)

Musique interview

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam