Publicité

Les Poussins phoniques préparent l'album Yellow Sun Machine

L’album Yellow Sun Machine, c’est dix compositions originales des Poussins Phoniques tout spécialement conçues pour le jaune public et leurs parents poules !

Poussins phoniques - Yellow sun machine

Qui se cache derrière les Poussins phoniques ?
Frédéric Praud, chanteur et Anthony Deneufve, musicien. 20 ans d’écart, des parcours différents mais déjà plus de 100 représentations en commun avec les Poussins Phoniques.



Pouvez-vous nous présenter l'album Yellow Sun Machine ?
L’album Yellow Sun Machine, c’est dix compositions originales des Poussins Phoniques tout spécialement conçues pour le jaune public et leurs parents poules ! Inspiré des grands courants musicaux des années 50 à nos jours, il s’agit d’une revue rock qui embarque l’auditeur à la découverte des styles et des époques le tout enrobé du son de 2020 !
Un album bourré de clins d’oeil et de personnages à la fois sensibles et fantasques auxquels l’auditeur peut facilement s’identifier. Chaque morceau évoque un courant musical, une époque sur des arrangements d’aujourd’hui où l’énergie est débordante et le groove permanent.


Comment composez-vous cet opus ? Avec des poussins jaunes dans une machine à soleil ?
Oui, d’une certaine manière ! On ne réfrène jamais notre imaginaire ni le spectre musical, çà, c’est la matière première (les idées). Ensuite on passe le tout dans notre petite manufacture (au studio) (on compose, on écrit, on teste, on modifie, on répète). Enfin on polit le tout (on enregistre, on mixe, on masterise).



Sur quels clichés allez-vous tordre le cou en musique ?
Les petits travers des musiciens qui veulent toujours aller plus vite que la musique, « trouver leur style », avoir du succès, trouver un nom de groupe, se chamailler et se réconcilier…



Peut-on en savoir plus sur la partie instrumentale ?
La plupart des morceaux sont d’abord composés à la guitare, ça part d’un riff ou d’une suite d’accord qui nous plait bien. Là dessus on crée l’univers du morceau avec des instruments différents. On entend dans l’album tout ce qu’on peut trouver dans les musiques actuelles : batteries (acoustiques et machine), basse, guitares (acoustiques, claires, saturés), synthés, percussions... Voir même kazoo et banjoline !



Le confinement a-il affecté la préparation de cet album ?
Un peu au sens où on était séparés, chacun chez soi (comme tout le monde en fait) ! Mais on en a profité pour enregistrer la vidéo du Minimove.



Parlez-nous du titre Minimove...
Le Minimove est une chanson tirée de l’album Yellow sun machine à sortir à la rentrée. Le morceau évoque le disco-funk des années 80, mais sur un son plus actuel. Le refrain est fédérateur et dansant, mais le sujet de la chanson fait sens « Réduisons nos mouvements pour réduire notre impact sur l’environnement, faisons preuve de plus de subtilité ! ».



Qu'est ce qui est le plus important pour vous en musique ?
C’est une question compliquée, il y a beaucoup de paramètres ! La mélodie et l’harmonie qui l’accompagne sont tout de même les éléments fondamentaux.



Souhaitez-vous nous parler des enregistrements studio ?
Nous avons un petit studio dans le jardin dans lequel nous enregistrons et mixons l’album, ça nous offre une grande liberté, on peut enregistrer une idée sur le vif ou changer un passage à tout moment.



Qu'est ce qui vous a motivé à faire un financement participatif ?
Au-delà des sous, qui sont nécessaires, le projet doit être soutenu, impulsé. On ne fait pas un album pour soi-même, il faut qu’il soit partagé, écouté. Les personnes qui s’associent à cet album avant même sa sortie font pleinement partie de l’histoire !



Une indiscrétion à nous donner sur cet opus ?
Un morceau utilise abusivement l’auto-tune, il faut bien évoquer la production de 2020 !



Comment imaginez-vous l'univers visuel de Yellow sun machine ?
Coloré, moderne, chatoyant, onirique !


En quoi la scène est-elle importante pour les Poussins phoniques ?
Oui c’est le point de départ de ce projet. La scène, c’est le partage ultime de la musique, elle y devient vivante ! Chaque concert est différent et apporte de multiples facettes à chaque titre.


Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Merci du travail que vous faites pour relayer notre travail, isolé on n’est rien.

Merci aux Poussins phoniques d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez les également sur Facebook.

Poussins Phoniques - MINIMOVE (clip confiné)

interview Musique

Stonebirds : le single de l'album Collapse and Fail Stonebirds : le single de l'album Collapse and Fail
Le trio sludge metal breton STONEBIRDS dévoile le morceau-titre à la fois majestueux e...
  Colère Noire prépare l'EP Misère et cordes
Quelle misère et cordes si vous êtes dans une colère noire ! L'occasion de d...
Colère Noire prépare l'EP Misère et cordes

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire