Publicité

Les fussoirs : leur futur album Litres et ratures

Les fussoirs réalisent leur 2ème album Litres et ratures avec le soutien des internautes. Découvrez leur musique !

Les fussoirs

Est-il possible de nous présenter votre album Litres et ratures et son univers ?
Litres et Ratures est notre deuxième album. Nous l’avons composé sur plusieurs années, à notre rythme et en prenant un max. de plaisir. Nous restons fidèles au style “Fussoirs”, c’est-à-dire une musique acoustique épurée et pleine d’énergie comme nous savons le faire sur scène.
Son univers... C’est celui de la vie de tous les jours avec du joyeux, du louche, du triste, du bon temps avec les amis, le tout enrobé par une belle couche de générosité ! Jouer et composer tous les trois, ensemble, c’est plus qu’un plaisir et tout ça se ressent dans cet album.

Comment avez-vous composé cet album dans le groupe ? Vous avez fait beaucoup de ratures ?
Ah la composition !! Nous composons comme ça vient sans avoir un rythme précis d’écriture.
Nico (guitare-chant) compose les textes et apporte une base guitare-chant à partir de laquelle le morceau se construit. Chacun y met son grain de sel et compose ses parties instrumentales. Beaucoup de morceaux sont ensuite rodés sur scène et souvent les idées nous arrivent du live et du ressenti face au public.
En ce qui concerne les ratures, on adore ça ! Le propre, le net c’est naze ! Nous on aime bien l’imperfection et puis surtout ça nous arrange… Alors on fait, on rature, on jette, on recommence mais on se régale c’est le principal ! Pas de torture dans la rature !

Quand on boit des Litres, on ne peut faire que des Ratures, non ? D'où vient l'idée du nom de l'album ?
Les Litres sont très importants dans tout ça ! Les litres n’apportent pas que de la rature. Déjà tout dépend du choix du liquide ! Notre côté Litréraire nous le cultivons depuis notre jeunesse comme nous l’ont transmis nos parents et grands-parents. Il fait partie de cet esprit de fête en musique et de jolis moments de partage.
Le mieux sera d’écouter le morceau Litres et Ratures pour encomprendre l’origine et surtout le pourquoi !!

Peut-on en savoir plus sur la partie instrumentale et notamment l'utilisation de l'accordéon ?
L’acco ! C’est un instrument qui peut paraitre un peu vieillot, un peu vieille France, Yvette Horner quoi ! Nous, on en est tombés amoureux en écoutant « La rue kétanou » et « Les Ogres de Barback ». Et, lorsqu’on a commencé à faire vraiment de la musique, pas seulement dans les soirées avec les copains de Frontignan, Vincent, mon frère, a décidé d’apprendre à en jouer. Les Fussoirs aiment utiliser l’accordéon parce qu’il permet de lancer de jolies ritournelles qui se prêtent bien aux soirées festives et arrosées de nos concerts.
Le reste de la partie instrumentale est composée, la plupart du temps, de guitare et de contrebasse. Olivier est bassiste de formation, mais a rapidement relevé le défi de jouer tous les morceaux à la contrebasse. Cet instrument qui peut paraitre également vieillot, apporte un coté rythmique et une profondeur sonore sans égal.
Mais les chansons qui se trouvent sur notre nouvel album réservent de jolies surprises avec l’intervention de musiciens talentueux qui ont ajouté leur patte sur plusieurs chansons. On aime travailler par coups de cœur musicaux et amicaux et on adore ces suppléments d’âme. Ils donnent une couleur particulière à cet album… mais je ne vous en dis pas plus, il faudra écouter !

Pour l'enregistrement de l'album vous avez créé votre propre studio, est-il possible de nous raconter cette histoire ?
Notre démarche c’est la débrouille ; du coup, plutôt que d’investir dans des séances d’enregistrement en studio, nous avons choisi de le construire. Nous avions l’espace et les moyens techniques, il ne manquait plus qu’à s’y mettre sur notre temps libre.
C’est maintenant un vrai plaisir de disposer d’un tel outil ! Une véritable usine à musique.
Au travers de notre association, Lézard Osé, nous proposons même l’utilisation du studio pour des projets musicaux locaux.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif et quel serait l'argument pour convaincre de vous aider ?
Tous nos projets depuis la création des Fussoirs sont auto-produits. Le procédé du financement participatif est une vraie aide pour nous. Il nous permet de faire un travail le plus abouti possible pour la finalisation de cet album.
Coup dur, le vol récent d’une partie de notre matériel nécessite l’engagement de fonds supplémentaires pour tout renouveler.
L’argument serait : “Ensemble tout devient possible”… mais bon, Sarko nous l’a piqué en 2007…

Vous pouvez soutenir l'album Litres et ratures des Fussoirs sur Ulule.

 

On peut dire que ce 2ème album a commencé avec un mauvais coup du sort, puisque vous vous êtes fait cambrioler du matériel…
Non pas vraiment, l’album a commencé il y a quelques années déjà dans nos têtes, dans la composition et lors des concerts. Nous allons bientôt lâcher le bébé et c’est la deuxième étape de sa vie, dans vos oreilles, qui va commencer.
Nous ne sommes pas du genre à nous décourager facilement. Les crasses par des gens peu scrupuleux ce sont des choses de la vie... On respire, on s’organise et avec un peu de soutien ça repart !

Mille milliards de mille sabords ! Je vois que vous proposez une contrepartie "pêche en bateau et apéro" : ça résume bien l'esprit du groupe Les Fussoirs ?
Complètement ! Quoi de mieux qu’un peu de musique et une partie de pêche entre potes face à un beau couché de soleil. On ne pratique pas tous la pêche mais la mer et ses moments d'exception font partie de nos vies à tous les trois. On vous propose de le vivre avec nous dans ce pack !

Peut-on en savoir plus sur la partie visuelle de Litres et ratures ainsi que le clip que vous espérez réaliser ?
Nous sommes en plein boulot sur la partie visuelle de l’album : pochette, affiches et autres.
C’est un gros boulot qui fait partie des dernières étapes de création de l’album pour lequel nous travaillons avec des spécialistes en la matière. On garde la surprise !
Concernant le clip, cette idée nous plaît vraiment. Ça serait notre premier ! Nous avons plein d’idées et nos jeux d’acteurs ne demandent qu’à être dévoilés au grand jour. Ça va piquer les yeux !
Tout est à faire et nous comptons bien sur la campagne ULULE pour accéder au financement nécessaire à sa réalisation.

Une indiscrétion à nous donner sur l'album Litres et Ratures ?
Le contrebassiste n’a pas ses papiers !
Mais sinon nous n’avons pas grand-chose à cacher, du moins rien de fou !

Prévoyez-vous une tournée de concerts et quelle est l'ambiance lorsque vous faites des scènes ?
Oui nous planifions ça. Les dates arrivent !
Pour l’ambiance, les concerts Fussoirs sont toujours bien festifs et nous y engageons un maximum d’énergie parce qu’on aime ça !! Le public le ressent et donne en retour ! Bref ça ne s'arrête jamais ;)

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Poutre, tielle, calvitie !

Merci aux Fussoirs d'avoir répondu à notre interview !
Suivez les sur Facebook.

Litres et ratures

interview Musique

Chine Laroche : l'EP Outsider Chine Laroche : l'EP Outsider
Chine Laroche est de retour avec nouvel EP Outsider qui la place parmi les plus beaux talents actuel...
  Martin's Dream hôtel à Mons
C’est le 14ème hôtel à rejoindre le groupe Martin’s Hotels. Implant&...
Martin's Dream hôtel à Mons

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire