Publicité

Les Frères Scotch présentent le single C'est chaud

Maxime Lopes Par Le jeudi, 21 juillet 2022 à 18:03 0

Dans Culturel

Les 2 potes Lekas et Noskro originaires du 19ème arrondissement de Paris forment le duo des Frères Scotch. Ils présentent leur single C'est chaud.

Frères Scotch (crédit JuPi)

D'où vient votre passion pour la musique et d'où vous est venue l'idée de faire du rap ?
La musique est omniprésente depuis notre plus jeune âge, de part nos parents et nos frères. Quand au rap, il nous est tombé dessus très tôt aussi mais c’est concrétisé réellement comme à peu près tous les parisiens de cet époque au moment de l’émergence du groupe l’entourage, Lyricalchimie, S-crew (le frère de Lekas étant dedans). On avait donc très jeunes accès aux concert et évènement rap et open mic alors qu’on ne rappait pas encore ce qui nous a fait tomber dans cette culture.

D'où vient l'idée du nom des Frères Scotch ?
L’idée est née de nulle part comme a peu près toutes les idées.. On sortait énormément et on fréquentait beaucoup d’open mic, de là, on se retrouvait souvent à 15 ou 20 sur les quais du canal St Martin et il y avait toujours une bouteille de Scotch Jack Daniels posé à côté de nous lors des freestyle, le nom nous est vite venu, c’était plus une symbolique qu’autre chose (mais aucun de nous 2 n’a regarder la série les frères Scott on avait que le jeu de mots en tête).

Parlez-nous de vos capsules de freestyles que vous avez lancé depuis le confinement ?
Le confinement nous a fait tout drôle puisque nous n’avions plus accès au studio quand on le désirait, on s’est donc mit à faire du son chacun de notre côté et c’est là qu’on a eu l’idée « et si on s’appeler en FaceTime et qu’on rapper sur une prods que choisirait les personnes qui nous suivent sur les réseaux » On ne pouvait plus se voir mais on voulait continuer à envoyer du son c’était pour nous le moyen le plus logique. Alors on a enregistré chacun de notre côté nos parties respectives sur la prod puis on envoyé à notre ingénieur son les pistes pour qu’il créer le morceau comme si nous étions côte à côte. Puis on prenait chacun une vidéo de notre côté et on envoyait à notre réal chaque plans pour qu’il donne l’illusion du Facetime. C’était un vrai travail d’équipe haha. Voyant le concept prendre de l’ampleur sur les réseaux on s’était dit que ramener des invité serait cool. On a eu la chance d’avoir Chilla, 2-zer, Demi Portion, Leck, Limsa d’Aulnay…)

Comment 2zer Washington (le frère de Lekas) vous influence ou vous inspire ?
Le frères de Lekas est notre réel porte d’entrée dans le rap sous toutes ses formes, que ce soit d’un point de scénique ou de la création d’un morceau. Il nous a d’abord inspiré lui et le groupe l’entourage puis nous a souvent conseiller ou aiguillé dans ce que nous voulions faire. C’est lui qui nous a ramener à ses concerts, les premiers Planète rap enfin tous les évènement  concernant lui et son groupe. C’était la premières fois qu’on voyait un telle engouement. Que ce soit pour 1995, s crew ou l’entourage ils ont marqué toutes une générations et nous avec. Ça nous a aussi très simplement donné confiance en nous, confiance en notre travail et on a compris que la musique était quelques choses qui nous faisait vibrer.

Pouvez-vous nous présenter votre single C'est chaud ?
Notre nouveau single « c’est chaud » représente pour nous un « retour » et marque le début d’une longue aventure. Ces 2 ans de pause à cause du àovid nous ont fait prendre conscience que si on voulait y aller il fallait le faire a 200%. On a donc travaillé comme des acharné au studio pour préparer notre prochain projet, et c’est dans cette énergie qu’est née « c’est chaud ». D’où les paroles « plus peur de rien » on va y aller à fond. Ce single sonnait pour nous comme une sorte d’introduction, c’est l’incipit de notre histoires et il nous fallait quelques choses de courageux et surtout d’enthousiaste..

Quels ont été vos choix pour son clip et quelle importance accordez-vous à l'image en musique ?
Nous avons choisis pour ce clip de représenter « les obstacles » ou les mésaventures par des ennemis en cagoules qui essaie de dérobé ce que contient nos cartons. Il cherche quelque chose mais ne le trouve pas. Et quand la musique démarre il se fige.
On annonce notre retour, avec de mystérieux cartons qui se passent de mains en mains, et une lueur rose qui s’en échappe. Qu’est ce que contient ces cartons ? Que veulent-il obtenir ? La réponse dans le prochain clip...
Nous considérons bien évidemment que l’image est primordiale dans la musique mais avec les années nous nous sommes aussi très vites rendus compte que peu importe l’image le point central c’est la musique...

Quelle importance accordez-vous aux mélodies dans vos compositions ?
Une place énorme, chacun se complète par son style mais la mélodie reste omniprésente chez nous deux. Les mélodies nous viennent plus facilement que les mots c’est pour ça qu’il était important de montrer aussi cette partie de nous en sortant le projet Moon session (des sessions acoustiques). Mais ce sens de la mélodie vient clairement de nos inspirations musical en commençant par les Beatles puis en arrivant à tous ce qui ce fait aujourd’hui. La chanson française aussi nous a bercé. Nos influences sont multiples ce qui laisse la possibilité de réinventer chaque jours toujours plus, nous avons toujours été curieux dans la musique.

Est-ce important qu'il y ait une histoire autour de vos singles et qu'il y ait une suite logique ou un cheminement entre vos titres ?
Il faut qu’il y est un cheminement, mais de manière subtile on ne veut pas non plus orienté l’auditeur, on aime que ça se fasse de manière naturelle. Il y aura forcement une suite logique entre nos singles, qui pourront se faire ressentir avec le clip ou même tous simplement avec les instruments utilisés... C’est assez paradoxal mais on a l’envie de délivrer des musiques qui sont uniques réunis dans un projets qui se lit. Comme des sortes de chapitres.

Réfléchissez-vous à un projet d'album ou d'EP ?
Bien sûr c’est d’ailleurs notre principale motivation pour se réveiller et faire de la musique. C’est se projeter dans la création d’un projet, élaborer en fonction de nos envies et attentes. Nous avons préparé déjà plusieurs Ep et avons réfléchis à notre album…

Que souhaitez-vous apporter au public avec votre musique ?
Nous ne pensons pas qu’il faille apporter quoi que ce soit au public. Nous ne sommes pas des commerciaux ou nous ne vendons pas de solutions aux problèmes. La musique c’est simplement un partages d’un être humain à un autre. Par contre nous vivons les mêmes choses, nous pouvons parler aux gens qui ressentent la même chose que nous, nous délivrons notre point de vue mais derrière il n’y a pas de promesse, tout comme dans l’art en général il y a n’y a jamais eu de promesses...

Quel regard portez-vous sur les réseaux sociaux et en quoi votre communauté est-elle importante pour vous ?
Les réseaux sociaux ont été pour nous un outil essentiel puisqu’ils ont permis de fédérer une communauté autour de notre musique. Et on ne peut plus le nier ça équivaut maintenant à 80% du travail d’un artiste. Puis ça donne une chance et des opportunités incroyables mais malgré tout nous nous en méfions, nous sommes plus assez au contact réel avec les personnes. C’est pour cela que la scène reste pour nous l’outil de promotion la plus intéressante car c’est une promo qui ne trompe pas elle est vraie, quand quelqu’un se déplace pour venir te voir tu vois cette personne, un like ou un partage ce n’est pas la même choses et puis cette courses aux chiffres nous attriste de plus en plus.

Aurez-vous l'occasion de donner des concerts prochainement et que représente la scène pour vous ?
La scène pour nous c’est le coeur de ce que nous faisons. C’est le moment où tout se concrétise, où tu partages pour de vrai ta musique. Après avoir eu de nombreuses expériences comme de nombreuses première partie (chilla, oxmo ect) nous avons vraiment créer un lien super fort avec la scènes, nous avons bossé notre show comme si nous préformions devant 10 000 personnes. C’est ce qu’on s’est toujours dit qu’on rap devant 5 personnes ou 500 personnes on donnera toujours la même énergie. On espère pouvoir se produire cette année  et vous annoncer des scènes très prochainement.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Déjà un grand merci a vous pour cet interview, et un big bisous à tous ceux qui nous suivent c’est que le début.

Merci aux frères Scotch d'avoir répondu à notre interview !

Les Frères Scotch - C'est chaud (Clip officiel)

Musique interview

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam