Publicité

Les Contes du Givre - Ode Materia de Josselin Billard

Du fin fond d'une grotte, une taupe nommée Baba Mola réunit autour d'elle petits et grands. Elle leur apprend ce qu'est le monde extérieur à travers des légendes et autres histoires...
L'occasion de découvrir le tome 2 des Contes du Givre - Ode Materia avec Josselin Billard.

Contes du Givre - Ode Materia

Pouvez-vous nous présenter votre livre Les Contes du Givre - Ode Materia ?
Les Contes du Givre - Ode Materia est un recueil d'histoire sur les Dieux peuplant le monde d'Hînim. Comment est née la nature ? Qu'est ce que la mort ? Qui est la Déesse des Saisons ? etc. C'est la suite des Contes du Givre - dont on découvrait le titre à la fin de l'album, Ouverture - et également un livre pouvant être lu de façon indépendante. Chaque album explore un aspect de l'univers des  terres d'Hînim.

Qu'est ce qui vous plaît dans la fantasy et pourquoi vouloir y mêler la mythologie ?
La Fantasy n'est rien d'autre qu'une Mythologie moderne à moins que ce soit l'inverse et que la Mythologie soit la fantasy antique. Tous les auteurs de fantasy, j'imagine, s'inspire de la mythologie. Tout est lié, c'est une seule et même chose. Ce qui me plaît là-dedans c'est que la mythologie servait à expliquer, éduquer, à dire les vérités de la vie - ou tout du moins celle qui était en vogue à l'époque. Je m'en sers de la même façon, pour expliquer et raconter les choses qui me tiennent à coeur, celles auxquelles je crois ou j'aspire.

Que peut-on savoir sur la taupe Baba Mola ?
Dans ce tome, je dévoile plus d'éléments sur la vie des enfants, un peu moins celle de Baba. Il y aura quelques révélations. Ce que l'on sait déjà c'est que Baba Mola est une très vieille Yikuk qui s'occupe de l'éducation des enfants de sa tribu.

Vous préparez le deuxième tome. Qu'apportera-il de plus au premier ?
Le monde se dévoile toujours plus et on remonte un peu plus loin dans le temps. On place les pièces d'un mystère que j'espère rendre progressivement haletant avec de nouveaux personnages et aussi de nouveaux enjeux.

Baba contera notamment des odes et des poèmes sur les êtres divins. Souhaitez-vous nous évoquer l'un des poème qui vous a marqué ?
Étrangement, si je ne suis pas un féru de poésie, je souhaitais plutôt rendre indirectement hommage à L'Edda Poétique, au Kalevala, à la Divine Comédie ou encore à la chanson de Roland.

Comment travaillez-vous les illustrations ?
Je fais tout d'abord un storyboard puis je fais un croquis assez rapide au bleu. Et après selon la technique que je veux utiliser, j'encre avec des liners ou un pinceau. Puis je fais généralement la couleur sur ordinateur.
Dans le livre, j'utilise une technique ou un style différent selon les contes, cela permet d'amener une ambiance unique et une immersion que j'espère plus grande. Parfois, certains lecteurs pensent qu'il y a plusieurs personnes à la baguette, mais non !

Qu'est ce qui vous a motivé pour faire un financement participatif ?
J'avais une certaine idée du livre que je voulais. Mais c'était un risque, financièrement. Surtout pour un "jeune" auteur. Du coup, le financement participatif permet de rêver en grand sans gros risque mais ça demande encore plus de travail.

Vous attendiez-vous à un tel succès du crowdfounding et quelles vont être les améliorations apportées ?
On l'espère toujours sans trop y croire. La première campagne a été une vraie surprise avec un financement en 2 heures. Cette année ce qui m'a touché c'est le retour des gens, le fait qu'ils aient aimé. Concernant les améliorations, l'idée est de conserver toutes les qualités liées à l'édition du livre afin de garder toutes ces petites choses qui font un bel objet. On essaie aussi de proposer des goodies collectors différents de la première campagne, pour que les soutiens soient récompensés.

Quels seront vos choix concernant la qualité du papier et l'impression ?
Tous ces aspects sont définis avec mon éditeur. On échange sur les aspects qui nous plaisent et sur le but final : avoir un beau livre.

En quoi est-ce important avec ce livre de rassembler également les fans de cinéma et de jeux vidéos ?
En fait, je pense que les fans de cinéma, de jeux vidéo, de roman ou de BD se retrouvent dans des lieux communs. Les uns inspirants les autres et vice-versa. Aujourd'hui, la culture est plurielle.

Aimeriez-vous rencontrer vos lecteurs pour la sortie des Contes du Givre - Ode Materia ?
J'aime rencontrer mes lecteurs, j'aime échanger avec eux et voir, comprendre, ce qu'ils ont capté de mes intentions. Là ce qui sera intéressant, c'est qu'ils auront lu Ouverture du coup, il y aura un vrai échange, sur du concret et non sur des espérances.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Merci de m'avoir lu et n'hésitez pas à venir fouler les terres d'Hînim.

Merci à Josselin Billard d'avoir répondu à notre interview !
Suivez son actualité sur le Facebook de son éditeur.

interview Livres

La bande originale du film Tijuana Bible La bande originale du film Tijuana Bible
Découvrez la bande originale du film Tijuana Bible de Jean Charles Hue et composée par...
  Exposition sur L'histoire sans fin au musée de Troisdorf
Plus de 40 ans après sa publication, L'histoire sans fin fascine toujours. Avant d'&e...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire