Publicité

Leo Seeger : son futur album 10 Feet Forward

Découvrez le futur album 10 Feet Forward de Leo Seeger, mêlant balades folk rock et des morceaux plus pop. Le chanteur accompagne ce projet d'un financement participatif.

Leo Seeger

Est-il possible de nous présenter votre futur album 10 Feet Forward ?
C'est le 5ème album de Leo Seeger après un EP de 4 titres sorti l'année dernière. Il comprend 13 titres originaux dont 4 figuraient sur l'EP et ont été remasterisés pour l'occasion. C'est un album où l'on retrouve bien l'univers de Leo Seeger constitué de balades folk rock mais aussi de morceaux plus pop. Comme on dit toujours, on ne s'interdit rien, ce qui nous permet d'explorer des univers différents à l'instar du swing de Anytime ou de l'ambiance indienne avec le sitar de Dismissed Promise Keeper.
Il y a aussi de beaux textes qui méritent qu'on s'y penche, et c'est pour cela qu'on mettra un beau livret pour pouvoir prendre le temps de les lire et de les chanter.

Peut-on en savoir plus sur les harmonies que vous souhaitez créer entre ouest américain et nord-est anglais ?
Il s'agit des différentes influences qui traversent le groupe à savoir Crosby STills Nash et Neil Young, mais aussi Dylan, les Beatles, les Kinks ou des groupes plus récents comme Gomez, Calexico ou encore David Gray.
Nous cherchons à construire des chansons avec de belles mélodies et des harmonies vocales, le truc qui reste en tête et qui peut se chantonner.

Comment travaillez-vous au niveau du groupe pour composer vos titres ?
La majorité des titres émanent d'une base guitare chant et sont arrangés par Jean Michel, le guitariste électrique et retravaillés tous ensemble en répétition. Tout le monde dispose d'un home studio, ce qui permet d'échanger vite sur les arrangements.
Il peut y avoir des exceptions à la règle pour Down on our knees ou bien avant Rocketshi qui sont nés en répétition avant d'être peaufinés en home-studio et en répé.

Qu'est ce qui vous plait dans le fait de chanter en anglais ?
C'est une question de musicalité. J'ai toujours beaucoup écouté de chansons anglophones et j'ai suivi des études d'anglais. Il était évident dès le départ d'écrire dans cette langue plutôt qu'en français. Par ailleurs, nous avons travaillé à plusieurs reprises avec des artistes anglais membres du groupe ou collaborateurs, ce qui a permis également d'assurer une fidélité à la langue et à son chanté.

Parlez nous du titre Down on our Knees...
S'il s'agit au départ d'une dispute conjugale, c'est plus une métaphore sur le fait de ne pas subir les choses et ne pas vivre à genoux. Par les temps qui courent, c'est plutôt salvateur de savoir se faire respecter, d'être en phase avec ses convictions et de savoir les défendre.
On retrouve également ce thème dans la chanson Rosetta Stone d'ailleurs, en un peu plus ouvertement politique !

Selon vous qu'est ce qui est le plus important dans la musique ?
De se faire plaisir et de faire plaisir aux autres en partageant notre plaisir. C'est bête à dire, mais c'est le partage en live ou le fait de restituer notre travail sur un album et de pouvoir le révéler aux autres qui est chouette.

Est-il possible de nous faire entrer dans les coulisses de vos récents enregistrements en studio ?
Un bonheur. Nous avons travaillé pour la 2ème fois avec Pierre Le Gac et Nicolas Moreau du studio Le Garage Hermétique à Rezé. Nicolas a également eu un rôle de producteur sur le disque en apportant toute son expérience. Le studio est magique avec énormément d'instrument vintage. Le vinyle est d'ailleurs passé par une phase analogique d'enregistrement pour garder un son 60's 70's. cela a été aussi l'occasion d'avoir des invités sur le disque comme Vassili Caillosse ou Noel Terrones.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Pour boucler le mastering et le pressage du disque pardi !

Le crowdfounding est devenu un des principal moyen de financement dans la musique. Pensez-vous qu'il serait désormais difficile de s'en passer et qu'aimeriez-vous dire aux contributeurs après la réussite de votre campagne ?
D'abord merci à toutes celles et ceux qui ont contribuer à boucler le budget. C'est la 3ème fois que l'on utilise ce système, ce qui est confortable pour le trésorier :-)

Vous pouvez soutenir l'album 10 Feet Forward de Leo Seeger sur KissKissBankBank.

 

Comment imaginez-vous l'univers visuel de cet album et pensez-vous faire des clips ?
Des clips, on y pense mais il faut des moyens. On y réfléchit cependant car des morceaux s'y prêtent, et maintenant, le support visuel est quasi indispensable. On a des efforts à faire dans cette direction, là-dessus, on est pas très bons même si Danny a sû bricoler des petits clips maison.

10 Feet Forward fait suite à votre précédent vinyle dont il reprendra 4 titres. Qu'est ce qui vous a plu dans le fait de sortir des compositions sur ce support ?
C'était une idée cadeau et collector à la fois. On ne l'a sorti qu'à 200 exemplaires et les musiciens voulaient aussi marquer le coup avec une sortie originale en changeant de support. Un vinyle, c'est beau quand même ! Cela a permis également à Patrick, le batteur qui est aussi concepteur graphique des pochettes, de faire un très beau travail d'affiche et de pochette. Le héron plait énormément d'ailleurs et c'est devenu l'animal totem du groupe.

Leo Seeger devrait bientôt fêter ses 10 ans. Réserverez-vous des surprises à vos fans ?
On y travaille et pour cette occasion, on voudrait retrouver sur scène tous les musiciens qui sont passés par Leo Seeger et qui ont joué avec nous sur les albums. ce sera une belle fête et un beau cadeau pour tout le monde, reste à boucler cet évènement. On y travaille et cela va prendre un peu de temps pour boucler cela d'ici la fin d'année.

Que représente la scène pour vous et aurez-vous l'occasion de donner des concerts prochainement ?
La scène, c'est beaucoup de plaisir car on voit les spectateurs réagir en face, danser, chanter. C'est ce sentiment de partage et de cohésion du groupe sur scène. Nous allons en effet reprendre la route pour quelques concerts jusqu'à juillet. Les dates s'ajoutent petit à petit, tout est sur le site de Leo Seeger !

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Venez nous voir en concert et achetez le disque ! Et également merci pour cette interview et pour l'intérêt que vous nous portez. On est content d'être toujours là pour les 10 ans, avec 5 albums, 150 concerts et des belles scènes.

Merci à Leo Seeger d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

Down On Our Knees (Leo Seeger)

interview Musique

Titaï : le clip JDLG Titaï : le clip JDLG
Découvrez le nouveau clip de Titaï JDLG featuring Enima.
  Hoax Paradise : le clip Sober
Découvrez le quatuor indie rock Français : Hoax Paradise ! Après Les ...
Hoax Paradise : le clip Sober

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire