Publicité

Le Trio Sōra prépare l'album BEETHOV3N

Fondé en 2015 à Paris, le Trio Sōra est un ensemble féminin et charismatique présentant aujourd’hui une identité artistique parmi les plus séduisantes de sa génération.
Passionnées par la modernité de l'écriture de Beethoven, par son audace et son humour, et en écho à la célébration de son 250ème anniversaire, le trio Sora a décidé d'enregistrer l’intégrale de ses six grands trios avec piano.

Trio Sōra

Est-il possible de nous présenter le Trio Sōra et d'où vient votre passion pour le classique ?
Le Trio Sōra est né d'un désir fort de construire un groupe de musique de chambre qui marque un tournant dans la pratique du trio : passionnées par ce répertoire, nous avons souhaité nous y plonger en profondeur, travailler chaque jour à l'image d'un quatuor à cordes, faire de la recherche musicologique et analytique, rencontrer les plus grands chambristes à travers le monde, autant d'éléments qui viennent nourrir notre interprétation pour faire redécouvrir au grand public le magnifique répertoire qui nous est donné.
Des histoires différentes racontent notre découverte du classique et cette passion qui ne nous a jamais quittées.
Pour Clémence de Forceville, violoniste, c'était le grand choc en allant pour la première fois à l'opéra pour y entendre la Flûte Enchantée, une expérience qui l'a littéralement changée et qui lui a rendu comme une évidence, même une nécessité, de faire de cette musique sa vie.
Pauline Chenais, pianiste, a grandi dans une famille amoureuse de la musique classique. Chaque jour, les ondes de France Musique l'ont bercé, et depuis sa toute petite enfance, Pauline demandait à joindre sa mère au piano qui pratiquait l'instrument en amateur.
Quant à Angèle Legasa, violoncelliste, elle a grandi dans une famille d'artistes : parents chanteurs et comédiens, elle a grandi dans les coulisses des théâtres, auprès des instruments qui accompagnaient ses parents.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre album BEETHOV3N et pourquoi avoir voulu reprendre le répertoire du célèbre compositeur ?
2020 marque le 250ème anniversaire de la naissance de Beethoven, et c’est à cette occasion nous avons décidé d’enregistrer les 6 grands Trios et de sortir notre premier triple album avec le label Naïve. La musique de Beethoven est une passion que nous partageons, nous sommes fascinées par cette musique incroyablement moderne, qui nous permet d’exprimer toute notre audace et d’affirmer notre identité en tant que trio. Nous aimons prendre position dans nos interprétations, quitte à déplaire, et les trios de Beethoven, tellement variés et riches, nous le permettent.

Quelle approche aurez-vous sur les musiques de Beethoven ?
Notre première approche sur les Trios de Beethoven est analytique : il est essentiel pour nous d’avoir une connaissance approfondie du texte, de la structure et des harmonies afin de nous l’approprier et de le rendre avec la plus grande clarté. Nous avons également une approche émotionnelle et philosophique : la musique de Beethoven est incroyablement fougueuse, sensible et humaine et elle est porteuse de messages humanistes que nous avons pour mission de transmettre.

Pourquoi avoir voulu créer un triple album ?
Notre triple-album se compose des trois trios de l’opus 1, les deux trios de l’opus 70 et le Trio opus 97.
Ces six grands trios représentent un cycle, une évolution que nous voulions interpréter dans son intégralité.

Violon, violoncelle, piano... Peut-on en apprendre davantage sur les instruments que vous utiliserez pour l'album BEETHOV3N ?
Nous avons la chance d’être soutenues par la Fondation Boubo-Music qui nous prête deux magnifiques instruments : un violon de Joseph Baptista Guadagnini datant de 1777 et un violoncelle de Julius Cesare Guili de 1767. Nous avons également loué pour l’enregistrement un piano exceptionnel : le Bösendorfer VC 280 qui nous a été personnellement recommandé par Sir András Schiff.

Peut-on en savoir plus sur les enregistrements en studio ?

Pour notre triple-album, nous avons la chance d’enregistrer au Théâtre Populaire Romand de La Chaux-de-Fonds, une salle de concert avec une des plus belles acoustiques d’Europe et également un lieu légendaire, où nombre de grands musiciens tels que le Beaux-Arts Trio et András Schiff ont enregistré leurs CDs.
Pendant la durée d’une session d’enregistrement nous sommes comme coupées du monde : nous sommes à huit clos dans la salle d’enregistrement avec notre ingénieur du son et notre directeur artistique, totalement immergées dans notre musique, comme dans un laboratoire où nous pouvons experimenter nos idées. C’est à la fois très excitant et épuisant : nous devons, à chaque prise, faire jaillir nos émotions et notre énergie afin d’avoir la meilleure version possible.

Qu'est ce qui vous a motivé à créer un financement participatif et vous attendiez-vous à un tel succès ?
Nous sommes les productrices de notre triple-album et devons donc trouver les financements de ce grand projet par nous-mêmes. Nous avons déjà eu le soutien généreux de mécènes et fondations, mais sommes encore à la recherche d’une partie des financements.
Le crowdfunding est une occasion unique de permettre à nos proches et à notre public de contribuer à la hauteur de leur moyens et ainsi de participer activement à notre aventure. Nos contreparties proposent également des rencontres à nos concerts, une immersion dans notre univers avec notre triple-album ou encore la biographie de Beethoven composée par Elisabeth Brisson que nous admirons. Le crowdfunding est aussi le moyen de faire découvrir notre projet à un plus grand cercle de gens.

Selon vous, quelle place occupe la musique classique dans les médias ?
La musique classique souffre parfois d’une image désuète et élitiste que dépeint les médias alors que la réalité est tout autre : les concerts de musique classique rassemblent des gens de tous milieux et de tout âges, et ses œuvres sont porteuses de messages universels.
C’est un vecteur puissant pour rassembler les gens, instruire et sensibiliser mais qui n’est pas suffisamment mis en lumière par les médias.

Vous avez obtenu de nombreux prix et récompenses, en quoi est-ce important ?
Ces prix sont importants pour nous car ils représentent avant tout une récompense pour ce travail acharné que nous fournissons. Cette confiance des grandes institutions représente beaucoup pour nous, puisque c'est grâce à elles que, de fil en aiguille, nous avons la confiance des grandes salles et de leur public qui nous accueillent !

Aura-on l'occasion de vous voir prochainement sur scène et quelle approche aurez-vous pour ces concerts de BEETHOV3N ?
Nous avons de nombreux concerts ces prochains mois autours des Trios de Beethoven, en France, Allemagne, Suisse, Angleterre... Nous jouons notamment l’intégrale des six grands Trios à Soleure en Suisse, au Festival d’Aix-en-Provence au mois de juillet et à Berlin cet automne. Notre interprétation n’est pas gravée dans le marbre et chaque concert est l’occasion d’aller plus loin, de faire mieux. C’est aussi la magie de la musique de Beethoven : nous y découvrons toujours de nouvelles voies, de nouvelles sonorités ou bien une facette différente.

Vous avez déjà été dans des salles prestigieuses Wigmore Hall (Londres), Philharmonie de Paris, Beethoven-Haus (Bonn)... ! Quels souvenirs en gardez-vous ?
Jouer dans ces salles, c'est réaliser les rêves que nous avions à nos tous débuts. La sensation d'être sur la scène où nous avons pu entendre les plus grands artistes depuis notre plus jeune âge est indescriptible. L'acoustique magique de ces lieux sublimes, le son de chaque instrument, l'accueil du public est d'une rare générosité... Cela rend l'expérience de chaque concert inoubliable.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Ce projet BEETHOV3N est le plus grand que nous ayons eu à mener jusqu'à présent. Par le fait que ce soit notre premier enregistrement, qu'il s'agisse d'un triple-album, qu'il sorte dans une grande maison lors de cette grande année Beethoven... Nous sommes très heureuses de nous lancer dans cette aventure qui marquera la vie de notre trio !

Merci au Trio Sōra d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le trio également sur Facebook.

Trio Sora EPK (659 20191107a)

Musique interview

Bilal Hassani fête le 20ème anniversaire des Sims ! Bilal Hassani fête le 20ème anniversaire des Sims !
Dans le cadre de la campagne Jouez avec la vie d'EA, le chanteur français Bilal Hass...
  Los Guerreros dévoilent le single de Nietas
Après avoir dévoilé le titre inédit de Te quedas muda, dont un clip est ...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire