Publicité

Le temps d'une étincelle : l'album Où sont les anciens ?

Le temps d’une étincelle, laissez-vous emporter par les chansons d’Armand… Quand l’humour invite la mélancolie, quand le voyage réinvente le quotidien… Le ukulélé, l’harmonica, les voix, les percussions et les guitares dessinent un ailleurs plein de rythmes chaloupés dans l'album Où sont les anciens ?

Le temps d'une étincelle

Peut-on en savoir plus sur le groupe et d'où vient l'idée du nom Le Temps d'une étincelle ?
Le Temps d’une Etincelle est né autour des textes et des compositions d’Armand CHARLOT.
Si nous devions décrire notre musique nous dirions qu’elle est profondément acoustique et qu’elle se nourrit de nombreuses influences. Nous voyageons entre chanson française et World-music en passant surtout par le blues et les rythmes latins… Nous avons pris l’habitude de résumer notre style en une phrase : « Plume épicée pour chanson métissée ». Le nom du groupe vient à l’origine d’une de nos chansons qui parle de la nostalgie du temps qui passe… Mais cette phrase a pour nous de nombreux autres échos… Le Temps d’une Etincelle, c’est aussi cet instant fugitif où le spectateur peut tout oublier devant un spectacle. Cette magie qui altère le temps, devant ou sur une scène, et qui fait qu’une heure semble se consumer en un battement de cils.

Pouvez-vous nous présenter votre album Où sont les anciens ?
Cet album est l’aboutissement d’un long travail de composition et ne comporte que des chansons originales. Nous avons fait le choix d’enregistrer un album épuré, fidèle aux chansons que nous défendons sur scène. Fidèle à ce que nous sommes.

Comment composez-vous et quelles sont vos sources d'inspirations ?
Nous n’avons pas véritablement de processus figé de composition nous partons généralement de chansons écrites par Armand et composées autour à l’ukulélé que nous retravaillons plus tard avec les autres instruments.
Nos inspirations sont très variées… Bernard Lavillier, Alain Bashung, Dominique A, La Maison Tellier du côté des textes en français… Seu jorge, Sam bush, Sixteen Horse Power du côté des rythmiques et mélodies internationales… Pour ne citer que quelques noms.

Quelle importance accordez-vous aux textes ?
Notre spectacle est marqué par une énergie inspirée par le conte… Nous avons à cœur de raconter et d’utiliser des mots qui sonnent pour raconter des histoires qui parlent à tous… Je dirai donc que le texte à une importance primordiale !

Que souhaitez-vous moderniser dans la chanson française ?
Nous n’avons pas l’ambition de moderniser la chanson française… juste de chanter notre musique comme nous l’entendons. Mais c’est vrai qu’on relève souvent la modernité dans notre approche, peut-être est ce lié à notre spontanéité ou à la façon dont nous faisons groover le français ?

Peut-on en savoir plus sur la partie instrumentale et l'utilisation de l’Ukulélé ?
Notre musique est profondément acoustique et tire sa force du son naturel des instruments : Harmonica, Ukulélé, Percussions, Basse et guitares…
J’ai été attiré par l’Ukulélé pour les mêmes raisons que je l’ai été par l’harmonica.
L’apparente simplicité des instruments est une invitation aux expérimentations et s’ils semblent à priori limités ils n’en restent pas moins de véritables instruments liés à des techniques qui leurs sont propres. La taille de l’instrument ou le nombre de cordes qui semblent être des freins apparaissent comme la force de l’instrument, des contraintes qui nous permettent de chercher autre chose.
L’ukulélé ne laisse personne indifférent. Il y a ceux qui l’adorent et ceux qui le trouvent agaçant et c’est avec grand plaisir que nous essayons de mettre tout le monde d’accord…
En ce qui concerne les guitares, Thibaut Dasté, un musicien d’exception, honore les morceaux de ces guitares aux accordages ouverts et aux cordes tantôt de nylon tantôt d’acier. Son approche virtuose des instruments participe grandement au son de Le Temps d’une Etincelle.

Parlez-nous du titre L'endroit d'où l'on vient...
J'aime bien ce que nous avons fait de cette chanson : Un blues teinté d’une couleur tribale. L’endroit d’où l’on vient tire son énergie et sa couleur de peu de choses... deux guitares, un harmonica, deux voix... et un texte qui appelle à la simplicité et à l'humilité ; parce que finalement nous ne savons qu'une chose: l'endroit d'où l'on vient.

En quoi est-ce important de proposer l'album au format CD et d'éviter un peu les plateformes de streaming ?
Un CD c’est un peu un rêve de musicien… Dans mon imaginaire, il ne peut y avoir de parcours musical totalement abouti sans la création d’un album physique… mais au-delà de ça un CD a une existence propre. Regarder un Album c’est un peu comme rêver face à la couverture d’un livre, l’ouvrir c’est un peu comme se plonger dans une histoire, dans un univers… Et puis il y a le livret des paroles…
Un CD c’est aussi un objet vivant… un objet d’échange qui se transmet de main à main à la fin des concerts.
La façon dont la musique est consommée s’éloigne de plus en plus du format CD et même si nous ne pouvons nous empêcher de ressentir un certain pincement au cœur face à cette évolution, nous suivons le mouvement. Nos morceaux seront disponibles en ligne début 2021.

Est-il possible d'en savoir plus sur la pochette de l'album Où sont les anciens ?
Nous avons rêvé cet objet comme un écrin, un support profondément graphique au service de nos chansons… Nous l’avons imaginé comme une composition mêlant les talents
d’une dessinatrice, d’un photographe et d’une graphiste… Nous l’avons voulu comme une invitation à rentrer dans notre univers. Pour nous le CD et sa pochette font partie à part entière de l’écoute de Où sont les anciens ?.
On y retrouve la plume de l’oiseau qui est au centre de notre univers et de notre mise en scène… Une métaphore filée de l’écriture, de la tribu et de la légèreté de l’étincelle.

Le spectacle occupe une place importante dans votre univers. Peut-on en savoir plus à ce sujet ainsi que sur la mise en scène ?
C’est par amour de la transmission et de l’échange qu’est né le spectacle. Nous le rêvions comme quelque chose de complet se tissant autour de nos chansons. Nous n’avons aucun scrupule à passer de moments très poétiques à des situations plus potaches ou à des instrumentaux ; la cohérence naît dans les notes et dans les mots.
Notre mise en scène est teintée d’une atmosphère amérindienne… Les touches de plumes des costumes et le totem d’instruments qui s’érige au centre de la scène donnent le ton… Quand le rideau s’ouvre vous rentrez dans une tribu…

Comment avez-vous vécu l'arrêt des spectacles en 2020 suite à la pandémie ?
Par chance nous nous consacrions au CD quand les choses se sont déclarées et nous avions donc peu de concerts programmés. Nous avons miraculeusement pu faire la sortie officielle de l’album et de notre nouveau spectacle entre les deux confinements. Nous ne sommes donc pas les plus à plaindre.
Nous attendons le retour des festivals et des concerts pour défendre comme il se doit Où sont les anciens ?.

Quelle est votre relation avec le public et comment réagit-il avec vous sur scène ?
Un spectacle ne peut véritablement marcher que s’il est fait avec sincérité et générosité… c’est à ces conditions que l’échange peut réellement se faire entre la scène et les spectateurs. Nous essayons de rester fidèles à ce que nous sommes et de faire en sorte que le public se sente au centre du spectacle lui-même… dans le fond notre spectacle est une invitation à rentrer dans la tribu !

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Si vous souhaitez découvrir notre musique et suivre nos aventures rendez-vous sur notre site internet.

Merci au Temps d'une étincelle d'avoir répondu à notre interview !
Suivez leur actualité sur Facebook.

Studio live session - L' Endroit d'où l'on Vient

Musique interview

Laventure : le single Give Laventure : le single Give
Laventure est un projet de pop glo-fi strasbourgeois. Le duo s'est formé lors du premier ...
  Esteban Ocon et l'Alpine A110S à l'assaut du rallye Monte Carlo 2021
Le pilote Alpine F1 Team Esteban Ocon prendra le volant de l’Alpine A110S ce jeudi 21 janvier ...
Esteban Ocon et l'Alpine A110S à l'assaut du rallye Monte Carlo 2021

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire