Publicité

Le projet Femmes du duo Etna

Etna est né d’une belle rencontre entre deux musiciennes, Marie et Camille. Découvrez leur projet Femmes.

Duo Etna

Peut-on en savoir plus sur le Duo Etna et comment vous êtes-vous rencontrées ?
Nous nous sommes rencontrées au sein de l'asbl Arts Emoi que Marie a créé il y a 4 ans. Camille a intégré le projet de l'école après 1 an de création. Nous portons le projet artistique et pédagogique ensemble. La rencontre fut très heureuse et après seulement quelques semaines de collaboration nous avons décidé de créer notre duo et de faire un premier concert avec une artiste invitée, Stevie Lardoux (collectif Bonisun), danseuse. Le concert s'appelle "Passage" un passage entre la musique dites sérieuse contemporaine et de film...

Comment avez-vous choisi votre nom de scène, qui n'est pas sans rappeler le célèbre volcan... ?
En février 2019, nous avons décidé de créer un répertoire autour des femmes compositrices. Nous avons cherché, écouté beaucoup d'artistes et sommes tombées amoureuses de Julie Thériault compositrice Montréalaise. Nous avons écouté son disque et toutes les deux avons eu un coup de cœur pour la pièce ETNA. Cette pièce nous représente ; douce, subtile, volcanique, explosive, naturelle,... nous avons demandé l'autorisation à Julie de nous appelées comme cela. L'Etna c'est la nature qui nous rappelle ses droits, c'est une montagne qui vit, c'est un effort pour la gravir. Nous aimons ce rapport à la nature. 

Pouvez-vous nous en dire plus sur le projet "Femmes" que vous réalisez ?
En tant que femmes musiciennes, nous nous demandions si la plume d'une femme était différente de celle d'un homme. Il était difficile de trouver des pièces originales, différentes de celles que nous entendons tous (Clara Schumann, Fanny Mendelsohn, ...) et nous voulions également mettre des femmes contemporaines à l'honneur.
Notre démarche n'est pas seulement de découvrir des pièces mais aussi et surtout de rencontrer et de travailler avec la compositrice.
C'est un projet sur du long terme (nous travaillons actuellement avec une compositrice belge de talent, Apolline Jesupret). Prendre le temps est notre leitmotiv. La qualité est au centre de chacune de nos démarches.

Pourquoi avez-vous choisi ce thème ?
Comme expliqué plus haut, nous avions plusieurs axes de recherches. Tout d'abord la différence ou non d'écriture entre une compositrice et un compositeur ? La façon de travailler, de collaborer varie-t-elle ? Le parcours artistique est il différent ?
Et dans le passé ? Qui sont-elles ? étaient-elles sous l'influence d'un père, d'un mari ? Avait-elle un nom d'emprunt ?
Y a-t'il des compositrices non connues à faire découvrir ? Au travers de cette contrainte thématique, nous avons décidé de créer un répertoire originale.
Nous travaillons à l'instinct et au coup de cœur accompagné de travail et de recherches intensifs.

Souhaitez-vous nous parler de vos échanges avec la compositrice et peintre Julie Thériault ?
Au delà de l'entente musicale, ça a été une rencontre humaine.
Nous l'avons rencontré à deux reprises déjà au travers de deux résidences au Canada (Orford et Montréal).
Elle est la première à nous soutenir dans nos démarches. Elle nous a recomposé 15 pièces et nous souhaitons lui en commander d'autres.
Grâce à cette rencontre, c'est aussi notre identité que nous avons trouvé.

En quoi vos études vous aident-elles dans votre parcours artistique ?
Marie : J'ai eu la chance de travailler énormément de musique contemporaine lors de mes études. J'ai pu expérimenter la musique électronique, les pianos préparés... mais également, à l'opposé, j'ai étudié la musique ancienne. Ce parcours éclectique m'a ouvert des portes sur le champ des possibles de la musique.
Camille : J'ai eu la chance de partir étudier deux ans à l'étranger (Autriche et France). Ces voyages et rencontres ont nourri ma culture musicale et ma curiosité à aller voir ce qui se fait ailleurs.
Toutes les deux, nous n'avons pas eu peur durant nos études de multiplier les productions, les expériences et les rencontres et avons été portées par nos professeurs qui nous ont donné beaucoup d'opportunités. 

Qu'appréciez-vous dans les instruments dont vous jouez ?
Camille : J'apprécie le fait, en tant que violoniste, de porter et jouer mon instrument comme un prolongement de moi même et ainsi en ressentir toutes les vibrations. J'aime chercher les couleurs en fonction des harmonies du piano et adapter ma sonorité.
Marie : Pour moi, le piano, c'est mon premier langage, il me permet de traduire toutes mes émotions. Il permet la richesse harmonique, la subtilité des couleurs, de se mélanger aux cordes, d'être une instrument orchestre, d'accompagner, d'être soliste...

Un vidéo clip devrait voir le jour concernant votre projet. Comment l'imaginez-vous ?
La prise de son est la plus importante à nos yeux. Nous souhaitons une image sobre qui permettra à l'auditeur de percevoir toutes les couleurs des musiques que nous présenterons.

Qu'est ce qui vous a motivé à faire un financement participatif ?
Suite aux deux concerts que nous avons présentés sur la thématique "Femmes" (Belgique, Canada), nous avons été sollicitées par plusieurs personnes souhaitant nous soutenir dans ce projet. Le besoin d'avoir du matériel professionnel pour pouvoir présenter notre projet au grand public et aux producteurs était l'étape suivante.

Que vous procure la musique à titre personnel ?
La musique fait partie de nous depuis toujours. C'est pour nous notre façon de s'exprimer, de s'évader et de partager. Au delà d'une passion et d'un métier, c'est notre essence.

Aimeriez-vous partir à la rencontre du public prochainement ?
On attend que ça ! Nous avons déjà deux concerts programmés cet été en extérieur. Avant la pandémie, nous planchions sur une tournée au Canada. On a hâte de pouvoir s'y remettre.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Il faut suivre son instinct, prendre le temps de bien faire les choses, ne pas se précipiter et croire en ses objectifs.
Avoir la tête dans les nuages mais toujours un orteil au sol.

Merci au duo Etna d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez les également sur Facebook.

Femmes: Teaser

interview Musique

Nick Mallen : le single California Love Nick Mallen : le single California Love
Découvrez Nick Mallen à travers le mini-clip de son premier single California Love. ...
  J.A. Moreno : la vidéo de 2 in a million (Director's Cut)
Découvrez le film de J.A. Moreno 2 in a Million (director's cut). C'est le dernier cl...
J.A. Moreno : la vidéo de 2 in a million (Director's Cut)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire