Publicité

Laurence-Anne : le clip de Pájaros

Maxime Lopes Par Le mardi, 15 février 2022 à 15:11 0

Dans Culturel

Laurence-Anne présente le clip ensorcelant pour l'envoûtante 'Pájaros', une première incursion en espagnol pour la musicienne et chanteuse.

Laurence Anne (crédit Xavier Cyr)

crédit visuel : Xavier Cyr

a pièce est tirée de l’album Musivision, sorti en avril 2021 sur le label canadien Bonsound. Ce deuxième opus aux sonorités dream pop, funk cosmique, art rock et synthwave a vu la jeune autodidacte se réinventer et laisser sa marque. Musivision, ayant chaudement été accueilli par la critique et le public, a reçu, entre autres, une nomination pour l’Album de l’année - Alternatif au gala de l’ADISQ, la première position au Palmarès Franco de fin d’année de CISM, ainsi qu’une place dans la liste des 15 meilleurs albums québécois de l’année du Devoir. Laurence-Anne s’est également vu attribuer le prix d’Artiste de l’année au GAMIQ.

Laurence-Anne a un attachement particulier à l’espagnol et au Mexique où elle a vécu pendant un an, notamment pour y apprendre la langue officielle du pays, il y a 10 ans déjà. Elle prenait des nouvelles de ses amis au Mexique en début de pandémie, quand elle a eu envie d’écrire une chanson en espagnol ; de là est née 'Pájaros', à laquelle le réalisateur Jesse Mac Cormack a éventuellement ajouté sa touche, en résultant une chanson mystique et fascinante.

"Les paroles font un peu référence à la situation dans laquelle on était; un peu cauchemardesque, se retrouver pris chez soi," explique-t-elle. "Encarcelada a dentro de mi casa, cada dia se obscurecen las ventanas" (Emprisonnée dans ma maison, chaque jour les fenêtres deviennent de plus en plus sombres). Mais également au fait d’être pris à l’intérieur de soi. Vivre avec un secret, ou quelque chose qu’on est pas prêt à dévoiler au grand jour. "Existiria otra manera de escapar a lo extraño que tenemos a dentro" (Existerait-il un autre moyen d'échapper à l'étrangeté qui nous habite?), conclut l’artiste montréalaise.

Prenant vie dans un petit bar où tous les personnages ont l’air d’avoir leur lot de secrets, le vidéoclip pour 'Pájaros' met en vedette la musicienne, qui hypnotise le spectateur avec sa performance et le transporte vers un monde obscur et quelque peu insolite. Cette réalisation signée Maïlis et Juste du feu voit Laurence-Anne délaisser momentanément les tons bleuâtre auxquels elle nous a habitués. Des teintes plus chaudes tendant vers un jaune brumeux et un rouge lascif occupent l’écran, l’ambiance feutrée qui s’en dégage se voulant un clin d’oeil au mystère évoqué par la chanson. "J’avais envie de jouer avec deux dimensions parallèles et qu’on ne sache pas dans laquelle Laurence-Anne évolue vraiment, explique la réalisatrice de l'univers qu'elle a conçu pour l’occasion. La première réalité, bien que déjà étrange et futuriste à sa façon, est plus proche de nos référents d’aujourd’hui que la deuxième, qui elle, est un portrait beaucoup plus noir du futur."

Laurence-Anne - Pajaros (Official Music Video)

À propos de Laurence-Anne

Laurence-Anne est une autodidacte. Dès le début de son adolescence, elle apprend la guitare et compose ses premières chansons. Inspirée par Feist, l’artiste opte d’abord pour un créneau indie folk minimaliste, avant de tanguer vers une approche plus rock lorsqu’elle débarque à Montréal. La jeune vingtenaire troque alors l’acoustique contre l’électrique et fait sa place jusqu’à la finale des Francouvertes, en 2017. Deux ans plus tard, son album Première apparition atteint la longue liste du prestigieux prix Polaris et le sommet du palmarès des albums francophones de l’année à CISM. La nouvelle coqueluche des radios étudiantes et de la critique sillonne les principaux festivals de la province (Noce, FME, Frimat, FEQ, Festif) et tâte le terrain en France (MaMA, Aurores Montréal), avant de revenir chez elle enregistrer Accident, un EP plus rock, un brin punk, aux teintes indie pop et tropicales. Cette fertile et étonnante exploration sonore la mène maintenant sur les routes de Musivision, un deuxième album paru en avril dernier chez Bonsound.

Musique

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam