Publicité

La sorcière Miralda part en Laponie

Maxime Lopes Par Le mardi, 04 mai 2021 à 16:21 0

Dans Culturel

Dans un nouveau tome, les auteurs de Miralda la sorcière la font voyager en Laponie afin de prendre conscience des enjeux climatiques. Rencontre avec les auteurs...

Miralda

D’où vient votre passion pour le dessin ?
Très jeune, comme beaucoup d’enfants, j’ai beaucoup aimé dessiner, surtout les dimanches et les mercredis gris. Je me souviens de l’odeur et des couleurs des pots de peinture, à l’école maternelle. Puis j’ai envisagé d’en faire mon métier vers l’âge de 15 ans, conseillée et poussée par mes professeurs d’arts plastiques Mme Locatelli et Mr Moison. Le Bac en poche, j’ai pu choisir. Ma famille m’a bien soutenue dans mon choix avec les études qui ont suivi : deux années aux Beaux-arts à Saint-Etienne puis trois années formidables à l’école Émile Cohl, où j’ai commencé à inventer et dessiner Miralda sur une histoire de ma sœur, Ève.

Que peut-on savoir du personnage de Miralda et de son caractère ?
Nous découvrons, Cette jeune sorcière de 200 ans, solitaire et un peu bougon, dans la peau d’une ‘mamie-chat’ dans le tout premier album ‘On ne chassera pas Miralda !’ Son gros défaut, c’est sa curiosité : elle aime observer ce qui se passe autour d’elle, par le biais de sa Courgevision qui trône au beau milieu du salon. Mais comme elle le dit elle-même, ce n’est pas un défaut de s’informer de tout ce qui se passe autour de soi. C’est même de cette façon, qu’elle a pu sauver tout son quartier menacé de destruction. Miralda se révèle ‘être une sorcière’ et agit avec le peu de pouvoirs magiques qu’il lui reste...
Elle est animée par l’envie de réaliser de bonnes actions pour protéger notre planète. Malgré sa mauvaise mémoire, son caractère bougon et son côté solitaire, elle ira jusqu’au bout de ses idées. Il faut dire qu’elle est accompagnée de ses petits camarades à poils et à plumes : les trois Cosmochats, Mr Taupe extralucide, son voisin et ami de laboratoire et Caboche le perroquet.
Après avoir rendu à la rivière sa pureté (Tome 2), retrouvé une qualité d’air un peu plus respirable (Tome 3), dépolluer les océans (Tome 4) et après avoir permis à la forêt amazonienne de retrouver son arbre Sacré (Tome 5), la sorcière Miralda s’inquiète du réchauffement climatique et vole au secours du peuple Lapon dans le nouvel album ‘Miralda, coup de chaud en Laponie’ (Tome 6).

Qu'avez-vous aimé dans le fait de lui donner des soeurs dans l'histoire ?
L’idée est venue naturellement lorsque l’on a débuté le tome 2, avec ma sœur, Ève Domas, qui écrit chacune des histoires. Avec Croquelouche, Dodeline et Mistigrise, l’univers de Miralda, la sorcière a commencé à s’étoffer.
Et ces trois soeurs qui entourent Miralda de toute leur affection, ont encore leur rôle à jouer dans de prochaines histoires...

Pourquoi évoquer le réchauffement climatique en Laponie dans ce tome ?
Quand on parle du réchauffement climatique, on pense à la fonte des glaces, bien sûr, en premier. Mais, il y a d’autres conséquences. Le peuple Samie lutte beaucoup pour sa survie et la Laponie nous a semblé être une destination intéressante pour notre sorcière.

L'Amazonie, les océans... Vous semblez vouloir sensibiliser le public sur le monde qui nous entoure et l'environnement. Ces sujets sont-ils suffisamment pris en compte selon vous ?
Ils commencent à l’être... Mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Depuis de longues années, tout un travail a été fait et nous sommes nombreux à être sensibilisés. Cette série jeunesse : c’est déjà une action, une prise de conscience, pour les jeunes générations.

Où puisez-vous votre inspiration quand on voit votre mobilobulle (voiture, avion et sous marin) ?
En étant illustratrice pour le jeune public, j’ai pu conserver un certain ‘esprit d’enfance’ et bien sûr, me nourrir de nombreuses lectures et influences cinématographiques (Miyazaki, Disney...) et notamment en bande dessinée (Franquin, Uderzo et beaucoup d’autres !...) Je suis toujours très curieuse et j’aime aller vers la connaissance (mag. Sciences et vie et de nombreux reportages...)

Comment travaillez-vous vos dessins ?
Je travaille depuis 20 ans en traditionnel, la plupart du temps. Je me lance des défis à chaque album, avec un dessin de base au crayon, puis une envolée vers les couleurs avec différents pinceaux et ma palette pour mélanger les couleurs (peinture, acrylique, encres, aquarelle...) et parfois je tente des illustrations digitales (Photoshop, Procreate...)

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
 Cette solution me semblait vraiment intéressante pour faire découvrir la série Miralda au plus grand nombre. C’est un véritable soutien, car je réalise tous mes albums en édition à compte d’auteur pour mieux vivre de ce métier.

Quels sont vos choix concernant l'impression du livre ?
L’album ‘Miralda, coup de chaud en Laponie’ sera imprimé toujours au même format que les précédents : 17,5 x 25 cm. C’est un album de 48 pages en quadrichromie.
Une page complète sera dédiée au ‘Parchemin des Contributeurs’. Ainsi, tous les noms des personnes qui auront contribué à cette campagne Ulule seront présents dans l’album.

Aimeriez-vous rencontrer vos lecteurs pour une séance de dédicaces ?
C’est si naturel, bien sûr ! Je réalise des séances de dédicaces et je rencontre ainsi mes lecteurs(trices) lors de Festivals BD, des Salons du Livre et animations diverses, où je suis conviée, et ceci,  depuis le début des années 2000.
C’est... et ce sera toujours un plaisir !

Pensez-vous réaliser d'autres tomes de Miralda ?
Oui, c’est ce qu’on envisage de faire avec ma sœur.  Le tome 7 est déjà en préparation au niveau de l’écriture...

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Je vous remercie vivement pour ce petit coup de projecteur sur notre série ‘Miralda’.
J’invite les lecteurs à découvrir notre campagne Ulule qui dure encore quelques jours.

Merci aux auteurs de Miralda d'avoir répondu à notre interview !
Suivez leur actualité sur Facebook.

La sorcière Miralda

interview Crowdfunding

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam