Publicité

La compilation 94 Val de Rap

Mehdi Has Par Le vendredi, 10 juin 2022 à 11:58 0

Dans Culturel

Rohff, Lacrim, Kery James, Fresh La Douille, Mokobe, Hös Copperfield, Dry, Isleym, Demon One, OGB, Amy, AP du 113... en tout plus d'une quarantaine d'artistes rejoingnent la compilation « 94 Val de Rap ».

94 Val de rap

Il n'y avait pas eu de projet fédérateur dans le département depuis de nombreuses années. Cartier Music a, donc, décidé de monter une compilation urbaine rassemblant les différentes générations d'artistes du Val-de-Marne. Le projet naît au cœur de la cité de Jacques Cartier un des lieux cultes de la Mafia K'1 Fry .Rapidement, plus de 40 artistes acceptent de donner de leurs voix et de prêter leur image au projet, convaincus de sa nécessité.

Le projet est, sans aucun doute, celui qui rassemblera le plus d'artistes de toute l'histoire du 94.

« 94 Val de Rap » fera date dans l'histoire du Rap français.

Le Val-de-Marne est un territoire marqué par beaucoup d'artistes urbains, dès le début du mou vement Hip-Hop français. Marqué par la délinquance due à l'appauvrissement des quartiers po pulaires et du peu d'espoir pour l'avenir de certains, le gangsta rap à la française s'y déploie.
Parmi les différentes villes du département, une rassemble énormément d'acteurs du milieu urbain :Vitry-sur-Seine. Lionel D (malheureusement, récemment, décédé), EJM... sont les pre miers étendards du mouvement en France. Lionel D a participé à créer l'émission emblématique de Deenastyle sur Radio Nova à la fin des années 1980 avec DJ Dee Nasty. Les deux amis permettent de diffuser des artistes français deve nus mythiques. Parmi eux, MC Solaar, un artiste de Villeneuve-Saint-Georges, qui propose lors de son premier passage « Bouge de là ». Il est devenu l'un des piliers du rap en France et a réussi à dépasser les frontières en collaborant avec des figures internationales du mouvement comme Guru, du groupe Gang Starr... Il est resté, longtemps, le rappeur ayant vendu le plus d'albums.
Vitry-sur-Seine est également la ville d'un collectif légendaire. Mafia K'1 Fry, fondé par Kery James et Manu Key, regroupant aussi des artistes de Choisy-le-Roi, d'Orly, et de Joinville-le-Pont. A la base, Mafia K'1 Fry était véritablement actif dans le milieu du Hip-Hop, puisqu'on compte parmi eux: des graffeurs, des danseurs, des beatmakers... Le collectif va avoir un impact impor tant sur tout le style musical de l'Hexagonal. Le groupe 113, membre du collectif, propose avec son premier album « Les Princes de la ville >> un portrait autobiographique de la vie des banlieues. Le disque, produit en partie par Dj Mehdi, permet aux trois jeunes de remporter une Victoire de la Musique en 2000 et de devenir un trio incontournable dans le rap français. Dans leur sillon, un autre groupe, Intouchable composé de Demon One, Dry, Las Montana, Mamad... émerge. Rohff, l'artiste rap aux multiples succès, a également des liens forts avec Vitry-sur-Seine et donc le Val de Marne. Comme d'autres, il dédie à de nombreuses reprises le code postal de ce dépar tement. Kery James est une autre figure emblématique de la Mafia K'1 Fry. Il est repéré à 11 ans par MC Solaar, qui propulse sa carrière. Il exprime, dès le début, un rap plus engagé que bien d'autres rappeurs. L'artiste est réputé pour son engagement politique, ses textes sur la banlieue et les inégalités sociales. Il influence une vague de nombreux rappeurs qui, à leur tour, prennent la parole pour dénoncer des injustices.
Des artistes, influencés par leurs aînés, ont grandi dans le 94 en suivant ces stars du rap. Parmi eux des artistes à succès comme Lacrim, Leck se succèdent tandis que d'autres comme Six, Amy acquièrent une renommée dans le milieu rap. Au passage, les codes changent, ainsi, par exem ple, Lacrim modernise le gangsta rap et lui donne des nouvelles lettres de noblesse, avec des vi suels très cinématographiques. Plus récemment, la nouvelle génération portée par des artistes tels que Fresh la Douille, Hös Copperfield est en train de conquérir de plus en plus le coeur du grand public.
Il n'y avait pas eu de projet fédérateur dans le département depuis de nombreuses années. Car tier Music a, donc, décidé de monter une compilation urbaine rassemblant les différentes géné rations d'artistes du Val-de-Marne. Le projet naît au coeur de la cité de Jacques Cartier, un des lieux cultes de la Mafia K'1 Fry . Rapi dement, plus de 40 artistes acceptent de donner de leurs voix et de prêter leur image au projet, convaincus de sa nécessité. Believe suit le projet pour sa sortie.
Le projet est, sans aucun doute, celui qui rassemblera le plus d'artistes de toute l'histoire du 94. « 94 Val de Rap » fera date dans l'histoire du Rap français.

 

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam