Publicité

La BD L'Agence Clo et Couette de Benou et Sylvie Bessard

Maxime Lopes Par Le mercredi, 17 août 2022 à 08:12 0

Dans Culturel

Le grand sarcophage ? Un tableau de maître ? Quelques os du T-Rex ?... Peu importe ce qui a disparu au musée, c’est une enquête parfaite pour notre agence de petits détectives : L'Agence Clo et Couette !
Découvrez leurs aventures dès le 7 septembre 2022 en librairie.

Clo et Couette - Benou et Sylvie Bessard

Pouvez-vous nous présenter votre BD Clo et Couette ?
Benou : L'Agence Clo & Couette raconte une enquête de notre jeune détective Clo, accompagnée de sa chouette de compagnie, Couette. Dans cette affaire, un objet très important a disparu au musée, et leur mission est donc de le retrouver. Cela va les amener à rencontrer une galerie de personnages loufoques et probablement tous coupables !
Sylvie Bessard : Dans leur cabane au fond du jardin on pourrait croire que Clo & Couette jouent à être détectives, mais il n’en est rien, et on les appelle pour résoudre de véritables enquêtes de la plus haute importance ! Chacune a son rôle au sein du duo, et il faut bien ça pour donner le change à la galerie de personnages hurluberluesques à qui elles doivent faire face !

Que peut-on savoir de notre duo de petits détectives ?
Benou : Clo est une jeune fille curieuse, énergique et impliquée dans son activité de détective. Couette... est une chouette ! Elles aiment s'amuser, fouiller, scruter et réfléchir, tout en s'amusant. Un parfait duo de détectives !
Sylvie Bessard : Clo est une petite fille survoltée, c’est elle qui mène l’enquête d’une main de fer, et elle prend son rôle très au sérieux. C’est le personnage du duo qui est mis au premier plan, qui est le chef d’orchestre de la narration.
Couette, comme toute chouette, est muette, mais elle n’est pas en reste. Elle vit sa vie de chouette en arrière-plan des images, où se jouent des aventures parallèles extraordinaires et indispensables à la résolution de l’énigme !

Qu'est-ce qui vous a mené à les lancer sur une enquête après des disparitions au musée ?
Benou : Nous avions besoin d'un lieu identifiable et universel pour planter le décor. Avec Sylvie, on s'est vite mis d'accord sur un musée car cela offrait un écrin idéal pour une enquête, avec énormément de personnages à exploiter, de lieux à visiter. Visuellement, c'est intéressant car ça regorge de détails. Et en créant nous-mêmes un musée, cela permettait d'y cacher nombre d'œuvres et de spécimens qui nous tiennent à cœur.
Sylvie Bessard : Planter le décor de cette première énigme dans un musée s’est décidé très vite pour nous Benou et moi. Pour ma part, c’est peut-être parce que je viens de l’illustration jeunesse documentaire et naturaliste, et que le musée et les cabinets de curiosités recèlent de thèmes que j’affectionne. C’est aussi un clin d’œil à Maurice Leblanc et à mes lectures d’adolescence, ou à quelques grandes énigmes de l’Histoire, tel le vol de la Joconde.
Et puis, pour nous deux, c’était l’occasion d’y entreposer nos propres curiosités !

Comment sont travaillés les dessins ?
Sylvie Bessard : Il y a tout d’abord une phase préparatoire de recherches et de croquis, de composition de la mise en page. C’est l’étape la plus longue où se décident l’aspect des personnages, leurs expressions, leurs postures, les décors et les cadrages, le rythme et la narration. Toutes les pages sont dessinées au crayon de papier, gommées et corrigées de nombreuses fois, jusqu’à ce que j’en sois satisfaite, et qu’elles soient validées par Benou et l’éditeur.
Puis je passe aux pages définitives. Tous les crayonnés sont passés au trait noir. Pour cet album j’ai utilisé un feutre fin. Enfin, les pages au trait sont scannées, et la mise en couleur se fait par ordinateur.
En dernier lieu, je dessine à la main les textes des dialogues, et les intègre aux pages en couleur.

Vous êtes-vous inspiré d'un vrai musée pour scénariser votre histoire ?
Benou : Pas exactement, mes références étaient autant des musées que je connais, que des musées que je visualise et qui font partie de l'inconscient collectif car on les voit dans des films. Il me semble que notre musée fourmille d'un peu trop de thématiques pour être un musée de la vraie vie, quelque part c'est plus le musée dont on rêve enfant, où chacune de nos passions s'y retrouve.
Sylvie Bessard : Nous ne nous sommes pas inspirés d’un musée en particulier, ce serait plutôt notre musée idéal, celui qui réunit tous nos thèmes de prédilection.
Pour ce qui est de son aspect extérieur, même si ce n’était pas une volonté propre, c’est une chimère du British Muséum et de la cathédrale Saint-Paul de Londres. Nous avions parlé, avec Benou, de donner une petite touche british à nos personnages, les souvenirs de la façade du musée et de cette coupole caractéristique du générique des productions Thames se sont sûrement mélangés et imposés d’eux-mêmes  !

Est-ce que créer une bande dessinée pour les enfants nécessite un travail particulier ?
Benou : Oui ! Un effort de langage relativement périlleux est à opérer, il faut exprimer clairement les idées, sans pour autant exclure le lecteur avec un langage trop soutenu. Notre personnage principal est une jeune fille, elle ne doit donc pas s'exprimer comme une adulte, sinon les jeunes lecteurs se rendront compte de la supercherie. Mais parallèlement à ça, elle joue à l'adulte, et prend à cœur son rôle d'enquêtrice, avec donc le lexique approprié. Il faut jongler entre tout ça, tout en s'assurant de respecter les enfants, de leur curiosité à leur intelligence, tout en les faisant sourire face aux aventures de nos personnages.
Sylvie Bessard : C’est très différent du travail d’illustration jeunesse que j’avais l’habitude de  faire jusqu’à présent. La narration repose beaucoup sur les dialogues mais il faut aussi trouver un rythme, jouer avec les cadrages et les ellipses. C’est très cinématographique.
Par rapport à l’illustration d’album jeunesse, la principale difficulté pour moi a été de faire évoluer les personnages en 3 dimensions, de leur donner du caractère, et de varier les compositions sur une longueur de 60 pages.

Comment avez-vous été amené à travailler ensemble sur ce projet et comment se sont passées vos séances de travail ?
Benou : C'est notre ami en commun Stéphane Godefroid, avec sa casquette d'éditeur, qui nous a permis de nous rencontrer. S'accordant très vite autour de plusieurs atomes crochus et de beaucoup de blagues, nous avons énormément travaillé ensemble pendant toute la création de la BD. Dès le début, les bases du scénario ont été posées ensemble, puis nous nous sommes vus souvent pour discuter et s'assurer que nous étions sur la même longueur d'onde pendant l'élaboration du scénario. Pendant que j'écrivais, Sylvie dessinait les personnages, s'inspirant chacun du travail de l'autre. Puis nous avons travaillé sur le découpage ensemble pour que le dessin retranscrive le dynamisme de l'histoire. J'ai suivi avec plaisir les différentes étapes du dessin que je laisserai Sylvie détailler.
Sylvie Bessard : Bien qu’habitant la même ville, et qu’ayant quelques connaissances communes, nous ne nous étions jamais croisés. C’est Stéphane Godefroid qui, projetant de créer une série BD jeunesse, nous a fait nous rencontrer autour de ce projet. Benou et moi ne sommes pas de la même génération mais nous nous sommes vite retrouvés autour de références communes, autant littéraires, graphiques que cinématographiques, et avons de suite été sur la même longueur d’onde sur l’esprit à donner à l’Agence Clo & Couette.
Dans un premier temps nous avons travaillé chacun sur notre partie du projet : Benou sur le scénario et les dialogues, moi sur l’aspect des personnages. Puis nous avons mis nos recherches en commun et commencé à travailler ensemble régulièrement sur l’élaboration du découpage des pages. Pour cette étape nous  avons établi notre QG dans un restaurant mexicain, toujours à la même table, plusieurs mois durant, afin de mettre à profit nos pauses déjeuners, échanger quelques blagues et les derniers livres lus ou films vus, et vérifier par la même occasion que nous étions toujours bien sur la même longueur d’onde quant à l’évolution du projet. Une fois la partie crayonnée finie, je suis retournée à ma table à dessin et à mon ordinateur pour finaliser les planches définitives, avec toujours Benou comme interlocuteur au moindre doute de trait ou de couleur, et comme soutien de premier ordre dans les coups de fatigue !

Souhaitez-vous nous parler de la couverture du livre ?
Sylvie Bessard : C’est une couverture qui s’est imposée très naturellement et très tôt dans le projet. Nous voulions mettre en scène les deux personnages principaux en pleine enquête, et que l’on comprenne de suite que l’histoire se déroule dans un musée. Pour garder une ambiance de mystère très caractéristique à ce genre, j’ai utilisé des ombres crues, très marquées, en jouant avec du noir et des couleurs vives.

Réfléchissez-vous aux prochaines aventures de Clo et Couette ?
Benou : Bien sûr, le mystère n'attend pas !
Sylvie Bessard : Nous avons établi une petite liste de lieux à surveiller, où le mystère pourrait s’installer à coup sûr !

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Benou : "Agence Clo & Couette, mystères et enquête, que puis-je pour vous ?" :)
Sylvie Bessard : Je sais qui est le coupable, mais je ne dirai rien !

Merci à Benou et Sylvie Bessard d'avoir répondu à notre interview !

Les auteurs

Benou, le scénariste

Jeune auteur Nancéien et graphiste de profession, Benou a vécu comme une évidence son entrée dans le monde de la BD. Dans ses deux premiers scénarios, l'un relate une enquête loufoque, l'autre parle de sorcières, de fantômes et de maison hantée : C'est idéal pour dresser le portrait du personnage.

Sylvie Bessard, la dessinatrice

Sylvie Bessard est passée par les Beaux-Arts de Nancy. Elle est aujourd’hui illustratrice, principalement pour l’édition jeunesse (Milan, Nathan, Gallimard), et la presse jeunesse (Toboggan, J’Apprends à Lire, Astrapi...). Elle aime autant illustrer les documentaires que les récits. L’Agence Clo & Couette est sa première bande dessinée en tant que dessinatrice.

interview Livres

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam