Publicité

La bande dessinée La Muscu

Nelly Chaine et Fred Mansour préparent la BD La muscu pour les adeptes (mais pas qu'eux) du soulevé de fonte. La bande dessinée est soutenue par les internautes.

BD La Muscu

Entretien avec Fred Mansour, scénariste

D'où vient votre passion pour la BD ?
J'ai toujours aimé lire, et créer des BD depuis mon plus jeune âge. A l'adolescence je me suis aussi trouvé une passion pour le dessin animé, mais en creusant un peu, on retrouve très souvent la BD comme point de départ de ces oeuvres. Pour moi qui ai toujours eu une envie irrésistible de raconter des histoires (enfin surtout des blagues en fait), la BD est le support parfait !

Pouvez-vous nous présenter la BD La Muscu ?
Dans La Muscu, nous vivrons à travers les yeux d'Ethan, un néophyte du levé de fonte, la découverte d'un univers complètement dingue à base de protéines, de testostérone et de pectoraux saillants.

Comment expliquez-vous l'engouement pour ce sport et à quel rythme pratiquez-vous la muscu ?
C'est vrai que la musculation a connu un énorme élan de popularité ces dernières années. Je pense que c'est notamment grâce aux américains qui ont, pour lutter contre les problèmes d'obésité, beaucoup poussé une nouvelle culture du "gym". On a vu souvent des personnages de sitcom faire un tour en salle de sport... Ajoutez à cela des réseaux sociaux comme instagram ou l'image, le physique, est mis en avant comme jamais, on peut comprendre que la muscu soit en plein essor. Personnellement, quand c'est possible pour moi (quand je ne suis pas blessé parce que j'ai voulu faire une performance particulièrement idiote), j'essaie d'en faire trois fois par semaine.

Peut-on en savoir plus sur votre personnage principal Ethan ?
Ethan n'a jamais fait de muscu avant que Lance, son meilleur ami (son "bro" en terme de muscu) ne le convainque de venir essayer. Si Ethan est toujours prêt à aider et à encourager, il est en revanche assez peu motivé quand il s'agit de ses propres performances, qui sont pour ainsi dire catastrophiques... Autant dire qu'il y a beaucoup de boulot avant d'en faire un monstre de muscles.

Contrairement à son pote, Ethan n'est pas le mec hyper musclé. C'était un impératif de réunir ces 2 états d'esprits pour contenter tout le monde ?
Bien sûr c'est important de représenter différents profils quand on fait une bande dessinée visant un public large sur un sport donné, mais c'était surtout important d'un point de vue scénaristique. Pour pouvoir à la fois faire des blagues sur le débutant qui découvre avec un œil innocent les concepts de récup', de séries etc, que sur les fanas de la fonte qui font des tractions avec de moins en moins de doigts jusqu'à s'envoler.

Comment travaillez-vous vos dessins ?
Nous faisons ensemble un premier storyboard sur papier avec Nelly Chaine (la dessinatrice). Ensuite Nelly transpose directement sur ordinateur pour faire l'encrage puis la colo. Si Nelly est une artiste accomplie il s'agit de sa première BD donc je lui donne des conseils durant tout le processus. Mais elle progresse tellement rapidement que je me demande si c'est pas elle qui me corrigera mes scénarios à l'avenir.

C'était important d'aborder cette bande dessinée avec humour et comment cela se traduira-il dans la BD ?
Cette bande dessinée nous l'avons co-écrite avec mon éditeur durant nos séances de muscu (il était le néophyte et moi le "coach"), concrètement il s'agit d'un condensé des meilleurs blagues qu'on sort durant la récup'. C'est pour ça qu'on a appelé le premier tome "Jamais sans mon bro". Parce que la muscu est beaucoup plus fun à deux. Après nous avons aussi voulu nous émanciper des BD de sports habituelles en ne nous mettant aucune limite dans l'humour. Nos personnages voyageront dans le temps pour découvrir la muscu à travers les âges, ils iront dans une dimension parallèle ou la fonte règne en maitre... On réserve de bonnes surprises à nos lecteurs...

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Il est très compliqué de vivre à 100% de la Bande Dessinée aujourd'hui. Nous avons fait le choix d'éditer cette BD en tant qu'indépendants car cela se traduit par plus de droits d'auteurs sur les ventes, mais pour remplacer ce qu'on appelle l'"avance éditeur", c'est à dire pour pouvoir démarrer la production, il faut avoir un fond de départ. D'où le financement participatif où les lecteurs peuvent précommander le tome.

Quels sont vos choix sur la qualité d'impression et le format de la bande dessinée La muscu ?
Nous partons sur un format franco-belge classique avec couverture cartonnée. Nous imprimons en France et nous travaillons depuis longtemps avec notre imprimeur. Nos lecteurs peuvent être rassurés, le livre sera de très bonne qualité.

Souhaitez-vous nous parler du clin d'œil que vous avez fait à Tibo Inshape et espérez-vous avoir son avis sur la BD ?
Tibo est je pense l'une des plus grande figure de la muscu aujourd'hui en France, il semblait naturel de lui rendre hommage (il est le président du monde dans notre BD). J'aimerais beaucoup avoir son avis, mais j'ai peur qu'il nous voie comme de la concurrence puisqu'il a aussi sorti des albums.

Réfléchissez-vous à un 2ème tome de la bande dessinée ?
Nous avons déjà le matériel pour !! Il a fallu faire des choix cornéliens pour savoir quoi mettre dans le premier tome, c'est pour ça nous espérons vraiment qu'il aura assez de succès pour nous permettre d'en faire un second !

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?  
Nous avons été punis de Musculation par la crise sanitaire et j'ai promis de faire 100 tractions quand le Ulule arrivera à 100%, je n'ai aucune idée de comment je vais réussir à faire ça...

Merci aux auteurs de la BD La Muscu d'avoir répondu à notre interview !
Suivez leur actualité sur Facebook.

BD La Muscu - Vidéo Ulule

Livres interview

Le podcast Paroles d'images de Raphaël Bourda Le podcast Paroles d'images de Raphaël Bourda
"Paroles d'Images" est une émission de podcasts vidéo autour du monde de...
  Plus de 75 millions de spectateurs pour le spectacle du Nouvel An de Jean Michel Jarre
Jean-Michel Jarre nous a fait entrer dans la nouvelle année grâce à un concert s...
Plus de 75 millions de spectateurs pour le spectacle du Nouvel An de Jean Michel Jarre

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire