Publicité

L'EP de Gregory Deck est bientôt "Là" !

Rédaction Divertir Par Le jeudi, 04 juin 2020 à 23:01 0

Dans Culturel

Artiste nordiste passé par l’EF2M de Tourcoing, Grégory Deck prépare l'EP avec le soutien des internautes et des fans.

Grégory Deck

Pouvez-vous nous présenter votre EP et son univers ?
Mon EP est réalisé avec toutes l’ambiance du confinement et de ses conséquences telles que la distance entre les artistes concernés, on y travaille de Lourdes, Bordeaux, Perpignan et Paris. Ses origines viennent d’un projet bricolé avec 2 bouts de ficelle à travers des mélodies d’une minute que je postais sous forme de clips toutes les 2 semaines via ma chaîne instagram. L’univers de l’EP est varié, je m’inspire de beaucoup de choses très différentes, je dirais que c’est de la chanson française pop, engagée et positive.

Qu'est ce qui vous a plu dans le fait d'intégrer la participation du public via Instagram pour réaliser cet EP ?
Depuis 6 mois, avant le confinement, mes abonnés suivaient déjà mon projet. Il était convenu dès le départ qu’un jour ou l’autre, au bout peut-être d’un an et demi ou 2 ans je ferais appel à ma communauté pour qu’elle mette sa patte à cet EP. Le confinement a tout accéléré, j’ai aussitôt invité mes abonnés à voter pour leurs 5 mélodies préférées parmi les 12 qui étaient déjà sorties, ils ont choisi le contenu d’un EP qui leur ressemble.

Comment travaillez-vous l'écriture de vos textes ?
L’écriture des textes n’est jamais un exercice facile, souvent l’inspiration me vient de la douche haha. Des bouts de texte me viennent souvent avec la mélodie, alors je sors de la douche en courant (sans glisser) et hop, memo-vocal ! Ensuite c’est du brainstorming, j’écris des pavés, puis je nettoie !

Toute une équipe travaille autour de vous pour proposer Là au public. Comment travaillez-vous ensemble dans les conditions particulières que nous traversons depuis quelques mois ?
Avec le confinement nous sommes forcés de travailler à distance, alors on s’envoie les bébés par e-mail avec mes co-compositeurs Nicolas Bruniquet (Bordeaux) et Lisa Debonduwe (Perpignan), je bosse depuis Lourdes, et dès qu’on est satisfait on envoie le tout à l’arrangeur de l’équipe Pierre Baslé à Paris qui mets tout ça au propre ! Depuis, Lisa qui était à côté m’a rejoint pour enregistrer le duo de l’EP !

Pour vous, à quoi devrait ressembler un EP parfait ?
Tout est toujours perfectible alors que rien ne sera jamais parfait. La perfection est une histoire de goût, elle est totalement subjective. Je dirais alors que ce qui s’en rapproche le plus est l’EP d’une équipe heureuse de tout ce qu’il représente.

Peut-on en savoir plus sur le single Reste et son clip ?
En fait Reste est un mash-up entre deux mélodies du projet initial, on a fusionné les mélo’ Reste et Marche ! C’est un appel à la prudence tout doux et positif, parce que déconfinement ne veut pas dire que la fête du slip a commencé, mais on ne veux pas non plus infantiliser les gens. On a tourné le clip confiné avec un ancien iPhone, c’est artisanal mais on est contents du résultat, il est léger et donne quelques idées pour s’amuser à la maison haha.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Cette campagne de financement sur KissKissBankBank servira à financer la promotion et le sponsoring sur les réseaux de l’EP, ainsi qu’à mettre en place des concerts en livestreams professionnels.

C'est symbolique de proposer cet EP pour le 21 juin, jour de la fête de la musique ?
Oui complètement ! Pour moi c’est un jour de sortie idéal durant cette période étrange. La musique doit continuer d’exister et cette fête est idéale pour ça, même en digital.

Selon vous, quelle place occupe les réseaux sociaux dans le monde artistique désormais ?
Ils sont malheureusement indispensables. Je ne vous cache pas que j’aimerais pouvoir m’en passer. Je n’ai pas toujours le reflex de tout poster sur les réseaux et très sincèrement ça ne m’intéresse que très peu. J’aime la vie qui se respire, moins celle qui nous aspire. Aujourd’hui sans eux, c’est très compliqué d’exister dans le paysage musical, il faudrait juste qu’on puisse arrêter de vouloir exister par eux, pour enfin pouvoir se concentrer sur la musique.

A défaut de scène, c'était important de pouvoir jouer en live sur les réseaux sociaux et quel matériel utilisez-vous ?
J’ai chanté sur quelques comptes instagram durant le confinement, un peu sur mon compte. Mais pour le moment peu importe le matériel que j’ai dans la pièce, le son est repiqué par le pauvre micro’ du smartphone, c’est pas terrible. Je compte bien m’équiper un peu mieux afin que mes abonné-es puisse profiter d’un meilleur son, plus digne d’elles et eux.

La vraie scène ne vous manque-elle pas et avez-vous un souvenir de concert à partager avec nous ?
Sans aucune comparaison possible, une scène de plus de 100 000 spectatrices et spectateurs au Panama l’année dernière avec mes amis du spectacle Bernadette de Lourdes. Un voyage physique et spirituel inoubliable. La scène me manque terriblement, c’est la raison pour laquelle je fais tout pour pouvoir donner des rendez-vous très bientôt à mon public.

Vous avez fait partie de la troupe de Bernadette de Lourdes. Quel souvenir en gardez-vous après l'annulation de la saison 2020 ?
Je fais toujours partie de la troupe de Bernadette de Lourdes, le spectacle est reportée à la saison prochaine. Il va falloir patienter encore 9 mois, c’est long, mais le temps passe vite, c’est demain, et ça promet une saison folle !

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Merci pour cette interview. Je veux simplement vous donner rendez-vous fin juin pour la sortie de mon EP , et en avril 2021 pour la reprise de Bernadette De Lourdes ! En attendant prenez soins de vous et de votre entourage, je souhaite que cette période d’introspection ai été bénéfique au plus grand nombre, et à bientôt pour la câlino-thérapie mondiale !

Merci à Grégory Deck d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

Gregory Deck - Reste (Clip Confiné)

interview Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam