Publicité

L'album Tripping with Nils Frahm

Mehdi Has Par Le vendredi, 04 décembre 2020 à 14:01 0

Dans Culturel

Les concerts ont tous été annulés à cause de la pandémie. En ces temps, la musique réconforte, elle fait du bien et notamment celle du pianiste berlinois Nils Frahm. Ses compositions naviguent entre musiques classique et électronique et c'est une star. Il s'est produit sur les plus grandes scènes : de l'Opéra de Sydney au festival jazz de Montreux. Pour faire patienter son public, il sort un album live, assorti d'un film de ses concerts.

Méditative et expérimentale, un mix de sons de club minimaliste et de musique classique, difficile de définir la musique de Nils Frahm. Même si ce n'est pas perceptible à la la première écoute, il y a aussi beaucoup de jazz. Une musique incontournable pour le pianiste.
Au micro d'Arte, Nils Frahm indiquait que lorsqu'il était enfant il était embalé par des gens comme Miles Davis. Sur scène ces musiciens sont capables d'inventer des choses à partir de rien. Cette improvisation l'excitait lorsqu'il était enfant. Le musicien a essayé de retrouver cela dans l'art, au risque de faire une chute vertigineuse.

Nils Frahm sort un nouvel opus et un film qui l'accompagne. Les deux ont été enregistrés dans un vieux bâtiment de la radio est allemande. Un lieu qui confère à l'ensemble une accoustique particulière. Nils Frahm y a donné des concerts légendaires. Il y a aussi son studio qui ressemble à un jeu de construction, fait de tout un tas d'instruments. Certains semblent passés de mode. Beaucoup ont été fabriqués par le musicien lui même.
Nils Frahm souhaitait savoir ce qu'il pouvait encore aller chercher dans ces instruments plutôt classiques en faisant quelques arrangements. L'orgue est par exemple un instrument très intéressant. Ce qui l'intéresse c'est de savoir ce qu'un orgue ou un piano ont à voir avec lui. Quand il se rapproche de ces instruements, qu'il transforme parfois, Nils Frahm créé une nouvelle histoire.

Les sons les plus doux, les plus mélancoliques, sont la force de Nils Frahm. Tandez l'oreille, ils sont comme un antidote à la folie d'un monde de plus en plus bruyant.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam