Publicité

Inscription newsletter

L'album éponyme de Uomo

En écoutant le premier album éponyme de Uomo, nul ne doutera qu’il est le cri de toute une vie.

Uomo

9 titres vous sont offerts tour à tour cotonneux et violents. Il serait trop aisé de dire que Uomo est un énième groupe pop indie electro, car nous éluderions le corpus, l’âme de cet album étrange et surprenant - humain, trop humain aurait dit Nietzsche. Uomo signifie « homme » en italien. L’Italie si chère aux yeux de Uomo, puisque c’est dans cette Italie qu’ils puisent ses origines.

A notre oreille, Uomo nous parle de désir, des 7 vies d’une âme, d’amour, de destin, de cauchemar, de folie, d’indifférence ... de l’humanité avec sensibilité et douce violence. Dire que les influences de Uomo sont Radiohead, Massive Attack, David Bowie serait là encore un raccourci. Cet album est un périple qui ne laisse pas indemne, et qui revêt les atours de beaux moments cinématographiques. Car oui, les images musicales sont très fortes. La recette de cet élixir : claviers « vintage », guitares déchirantes et nébuleuses, beats electro, percussions enivrantes, voix graves et suaves, choeurs aigus et planants. Cette musique est la résultante, la sommation des influences musicales de John et Ben.

Uomo est un miroir à notre existence qui est parfois sans pitié, mais qui nous enorgueillit d’être Uomo.

Interview

Vos chansons font beaucoup référence à l'humain, comment avez-vous orienté votre choix à ce sujet ?
L'être humain est ce qui me passionne. Il est difficile à comprendre mais tellement riche. Je pense qu'en apprenant à comprendre l'humain, on pourrait prétendre à mieux se comprendre. Et puis l'humain passe après bien des choses, qui sont souvent de l'ordre du matériel. Pour être plus précis, on est passé de l'être humain identifié et identifiable, à l'être humain de masse. 

Pourquoi l'Italie est-elle si chère à Uomo ?
L'Italie m'est chère car je pense avoir des origines lointaines, et puis quand je mets le pied sur le sol italien, je me sens chez moi. L'effet est très étrange. De plus j'aime beaucoup la Renaissance, qui a pris origine notamment en Italie. Dans la 1ère question nous parlions d'humain, et bien dans la renaissance ce qui est intéressant c'est que l'être humain a été remis au centre de tout, contrairement au Moyen âge où c'était dieu. Tout est lié.

Qu'est ce qui vous a motivé à chanter en anglais ?
J'ai une culture anglo-saxonne plus importante que française et il me paraissait évident d'écrire en anglais. De plus les mots sonnent différemment du français et cela convenait mieux à mon projet 

Parlez nous du titre Words are weapons...
Ah ! ce titre... Oui les mots sont des armes... Je crois que ce qui est dur dans la communication avec l'autre, c'est de choisir les bons mots. Tu sais il y a un émetteur et un récepteur. Ca parait binaire comme système. sauf que les mots n'ont pas les mêmes poids pour chacune et chacun d'entre nous. Et tu peux blesser sans le vouloir...

Comment s'est passée la préparation de cet album ?
Merveilleusement bien ! John Dada, qui est co-compositeur, mon alter ego musical, et moi avons travaillé sur des titres que j'avais écrit. Et nous avons fait tout cela en toute liberté, sans nous brider, en laissant de coté nos "ego" dans un seul but : l'artistique. Quoi de mieux. nos cultures musicales communes se sont rejointes.

Si l'on faisait un parallèle entre l'album et la place de l'Homme actuellement ; comment voyez-vous notre monde ?
Très complexe et simple à la fois. Tout dépend de quel monde nous parlons... Le monde fait de notre humanité ou le monde que crée l'humanité. Je crois malheureusement que les 2 sont en léger désaccord. 

Pour vous, quelles valeurs doit transmettre la musique ?
La liberté et tout est possible.  

Avec cet album éponyme, vous souhaitez laisser une image musicale forte. S'accompagnera-elle justement de clips ? Quelle place ceux-ci occupent-ils dans le monde de la musique selon vous ?
Oui elle s'accompagnera de clips. Là encore tout dépend du rôle du clip. S'il faut mettre des femmes à demi-nues autour d'une piscine pour vendre... Je pense que le clip peut apporter un éclaircissement sur le point de vue de l'auteur. Mais c'est à double tranchant, car il peut brider l'imagination de l'auditrice/auditeur. Le clip doit être une création artistique. 

Une indiscrétion à nous donner sur l'album Uomo ?
J'ai pleuré quand j'ai écouté pour la première fois tous les titres d'affilée.  

Quelle importance accordez-vous à la scène et aurez-vous l'occasion d'être en concert prochainement ?
La scène ? Une place énorme ! John et moi sommes rejoints par un batteur, Hubert Motteau pour les concerts. Pour nous le Live est extrêmement important. il est permet de donner une dimension différente à notre album. On a la possibilité de modifier les structures de certains titres. De plus nous ne sommes que 3 sur scène, et nous passons d'un instrument à un autre. Et c'est un challenge. Nous avons 2 instruments suspendus à une barre en plus de nos claviers. Cela donne une atmosphère étrange et étonnante. en tout cas c'est le retour que le public nous a fait lors de notre concert au Bus Palladium le 12 octobre. 

L'album fait également référence aux 7 vies. Quelles vont être la suite des aventures du duo Uomo ?
La suite ? je sais pas... Ca dépend de beaucoup de choses. Nous envisageons un clip rapidement et des concerts.
Mais nous aurions besoin d'un label et d'un tourneur pour pouvoir avancer. de nouveaux titres sont en écriture.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Que nous espérons que le public prendra autant de plaisir à écouter notre musique que nous avons eu à la créer.

Merci à Uomo d'avoir répondu à notre interview !
Retrouver le groupe également sur Facebook.

Musique interview

Pixel de Stael : le single Si Fuera Por Mi Pixel de Stael : le single Si Fuera Por Mi
Pixel de Stael dévoile le titre électro-pop Si Fuera Por Mi.
  Masasolo : l'album Bridges
Voici Masasolo ! Un groupe originaire du Danemark dont les membres se proclament...
Masasolo : l'album Bridges

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire