Publicité

L'album éponyme d'Ali Veejay

Ali Veejay dévoile son album éponyme.

Ali Veejay

Qu'appréciez-vous dans la musique et d'où vient votre passion ?
Salut Divertir ! Ce qui me branche, c'est côté primal, fou, intense et inattendu de la musique. Ma passion vient du fait que j'ai grandi dans un monde sans écran.

Pouvez-vous nous présenter votre album éponyme ?
Il est court mais frais, ferme, sans gras, et comme disent les MC dans le raggamuffin : ORIGINAL !

Comment l'avez-vous composé et quelles ont été vos inspirations ?
Je suis toujours en train de composer, ça a plus été une sélection qu'une composition : choisir dans le foisonnement.
Pour les influences : Al Green, Abyssinians. John Frusciante.

Aimez-vous vous réfugier dans certains lieux pour écrire ou certaines destinations ont-elles une influence sur votre style ?
Je suis pas mal allé en Inde, sinon j'écris en marchant, et je cogite à fond.

Quels ont été vos choix sur le plan instrumental ?
Servir les morceaux.

Comment se sont passés les enregistrements en studio ?
Avec à peu près toute la palette des émotions humaine : peur, joie, colère, frustration, extase (mais l'extase est-elle une émotion ?)

Que souhaitez-vous transmettre au public avec l'album Ali Veejay ?
La possibilité de suivre mon maître, Ramana Marashi.

Parlez nous du titre Last Long et de son clip...
Je l'ai écrit quand j'étais à fond dans la soul des années 60, la batterie est un sample d'Al Green.
Pour le clip, ce sont des dessins que j'ai fait moi même, un copain les a retouchés et animés. J'ai trouvé l'histoire en méditant.

Quels ont été vos choix sur la pochette du disque ?
Une session dessin avec ma fille où j'ai accouché d'une version crade de la pochette. Un pote l'a numérisé / vectorisé, c'était la version hygiénique. Enfin j'ai peint par dessus puis édité le truc sur Photoshop. Et voilà !

Une anecdote à nous raconter sur cet opus ?
La petite larme que j'ai versé quand j'ai entendu le mix.

Comment vous sentez-vous avec l'arrêt des concerts et espérez-vous pouvoir en redonner cet été ?
En bon lecteur de Spinoza, je fonctionne sans espoir.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Merci Maxime pour cette fenêtre d'expression !
Pour découvrir mes titres et commander le disque, c'est sur ma page bandcamp.

Merci à Ali Veejay d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

ALI VEEJAY : LAST LONG

Musique interview

Bdance : l'album Regrets Bdance : l'album Regrets
 Bdance est producteur multi-instrumentiste lyonnais qui alterne entre hip hop, soul, él...
  Phyte : consommer des fruits et légumes frais autrement !
Lancée en 2021, Phyte est une toute nouvelle gamme de pressées végétales...
Phyte : consommer des fruits et légumes frais autrement !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire