Publicité

KVM : le single Madonna

  • Par
  • Le jeudi, 24 octobre 2019 à 17:42
  • Commentaires (0)
  • Dans Culturel

KVM, une artiste aux horizons multiples, et à l’ambition certaine, puisque comme elle le dit dans son 1er single, elle “rentre dans le game comme Madonna” ! Ce single en question, logiquement nommé Madonna, est à découvrir.

KVM

Et tout va très vite pour KVM puisque c’est seulement début 2019 qu’elle se met à publier des vidéos sur Instagram (covers, compos originales…), et qu’elle attire l’attention de quelques artistes de renom, dont Booba qui la repostera (son medley du rappeur passera alors le million de vues !).

Remarquée par le plus grand nombre, KVM se constitue alors rapidement une équipe, rentre dans le vif du sujet et ne se pose pas de limites…

Car KVM chante, trappe, rappe, parfois toaste… exprime les différentes facettes de sa personnalité sur les beats de Black Starz, Yamamusic, DJ Titai... Que des grands noms du beatmaking français qui sentent bien que quelque chose se passe avec cette fille.

KVM c’est donc du rap, du RnB, de la douceur et de l’arrogance, du talent surtout. C’est le point de rencontre entre Camilia, la travailleuse diplômée à la vie carrée, et son autre moi.

Ce 1er single, qui devance d’autres titres déjà en préparation, n’est donc qu’un petit aperçu de son univers…

KVM - Madonna (Clip Officiel)

Mais qui est donc KVM ?

KVM est une artiste aux horizons multiples, et à l’ambition certaine, puisque comme elle le dit dans son premier single, elle « rentre dans le game comme Madonna » !

Effectivement, elle est jeune (23 ans). Et effectivement, elle pose aujourd’hui ses premières marques dans le monde du rap. Mais cela fait déjà un certain temps que Camilia couve et prépare KVM à sa rencontre avec le monde…
Et c’est justement aujourd’hui qu’elle se dévoile, un peu partout sur la toile et ailleurs.

KVM, c’est donc cette artiste nourrie à la culture US (elle a vécu en Arizona et en Californie), également influencée par sa culture du nord de la France (elle est originaire de Roubaix), ses racines, et son attachement au tissu familial.

KVM : Une rappeuse française alors ?

Oui… mais pas seulement !
La musique est partie intégrante de sa vie depuis l’enfance : ses grandes sœurs jouaient chacune d’un instrument, sa mère chantait…
C’est ainsi que KVM s’est logiquement retrouvée au conservatoire dès son plus jeune âge. Elle y a joué de l’Alto, a été membre de l’orchestre, a fait du solfège…

Puisqu’elle a finalement toujours touché à tout, il n’est pas si surprenant de savoir qu’aujourd’hui elle chante, trappe, rappe, parfois toaste… KVM laisse s’exprimer les différentes facettes de sa personnalité au gré des beats qui lui sont proposés par Black Starz, Yamamusic, DJ Titai...
Que des grands noms du beatmaking français qui sentent bien que quelque chose se passe avec cette fille.

Que peut-on du coup attendre de KVM ?

KVM ne se pose pas de limites… KVM c’est du RAP, c’est du RNB, de la douceur et de l’arrogance, du talent surtout. C’est le point de rencontre entre Camilia, la travailleuse diplômée à la vie carrée, et son autre moi.
Presque extravagante, mais jamais vulgaire. Modasse, mais jamais hautaine.

«  J’ai toujours chanté : Beyonce, Rihanna, etc… mais j’ai également toujours été attirée par le rap, la trap, Nicki Minaj, puis Cardi du côté féminin. Lil’ Wayne, Lil Baby, Meek Mill, Rick Ross, Young Thug… m’ont également beaucoup influencée !
Dans « Madonna », je dis “ un peu de Nicki, un peu de Wayne, paire de Airmax ou Chanel”, ce.qui illustre bien ce que je veux mettre en avant. »
Car oui, KVM ne se pose aucune barrière. KVM c’est un flow et des mélodies, de la punchline et des textes, c’est KVM quoi !

Et pour en témoigner, elle nous présente donc aujourd’hui son tout premier clip officiel : Madonna.

Que peut-on lui souhaiter à KVM ?

Qu’elle aille le plus haut possible, parce qu’elle a le mérite de proposer quelque chose d’unique…

Musique

Dom La Nena : le single Oiseau sauvage
La chanteuse et violoncelliste franco-brésilienne Dom La Nena sort un tr&egrav...
  Therapetik : l'EP Another day
Quand Antibiotik (Scarecrow) rencontre Nitram Jee (Paranoid), cela donne : Therapetik, chainon manqu...
Therapetik : l'EP Another day

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire