Publicité

Kevin Riley : le single Solitaire

Kevin Riley est un artiste indépendant de 26 ans qui vient de sortir son single Solitaire. Un titre aux sonorités pop et en français.

Kevin Riley - Solitaire

Comment vous est venu votre passion pour la musique ?
Ma passion pour la musique m’est venu depuis mon plus jeune âge, je devais avoir à peine 5 ans et je prenais un plaisir immense à regarder des VHS de concert de Mickael Jackson ou encore de Mylène Farmer et tant d’autres. J’écoutais vraiment de tout. Je n'étais pas un simple petit garçon qui écoutait la musique, je la vivais ! Je me souviens que j’adorais décortiquer la musique que j’écoutais, par exemple, je me concentrais pour réussir à entendre précisément les choeurs, puis la basse, le piano, j’isolais dans ma tête chaque détail de la musique que j’écoutais. J’adore faire ça encore aujourd’hui.

Quel est votre univers artistique et comment composez-vous vos titres ?
Je suis un chanteur à texte, je suis amoureux des mots et des mélodies. Je suis plutôt dans un registre Pop/Variété Française. Pour la composition de mon premier single Solitaire j’ai fait appel au groupe « 3nity Brothers », un groupe que vous avez pu retrouver dans The Voice. J’ai donné mes directives et mon single Solitaire et né. Concernant les paroles de ce titre, j’en suis l’auteur, ce sont mes mots.

Pouvez-vous nous présenter votre single Solitaire et pourquoi avoir abordé le sujet de la solitude ?
Solitaire est un titre pop en français avec quelques sonorités électro, il parle d’un sujet qui nous concerne tous, je pense aujourd’hui en 2019. Nous avons tous un coté solitaire plus ou moins prononcé. J’ai souvent besoin de me retrouver seul avec moi-même, c’est mon côté solitaire, en revanche j’aime également « le contact humain » il m’est nécessaire, vitale. J’ai l’impression que beaucoup de personnes ressentent une solitude immense et la solitude c’est autre chose, ça fait très mal. La solitude peut créer des solitaires ou alors parfois, elle fait partie de notre nature profonde tout simplement.

Vous signez ici votre premier single, comment revoyez-vous sa préparation et l'accueil du public ?
C’est une immense angoisse, j’en ai fait les frais (rire).
Je suis un chanteur en auto production, j’ai préparé cette sortie très en avance, je suis très content d’avoir des retours positifs de journalistes. Il est sorti depuis maintenant 15 jours et j’ai déjà eu de très bon retours également de la part de mon public ! C’est une immense joie pour moi de voir que ça plaît. J’ai travaillé tellement dur ces derniers mois. Voir des personnes s’intéresser à mon travail me touche énormément.

Prévoyez-vous un clip pour ce titre et comment l'imagineriez-vous ?
Absolument ! Il est prévu pour avant la fin de l’année normalement. J’ai des idées, mais je ne dirais rien de plus pour l’instant ! Je veux garder la surprise. En tout cas le clip sera tourné à Sète, dans un décor magnifique. C’est tout ce que je veux vous dire.

Vous êtes un artiste indépendant, quelle est votre principale difficulté dans votre musique ?
Promouvoir son travail en étant un artiste indépendant est un exercice assez difficile. Mais ce n'est pas impossible.

Vous habitez à Sète, la ville natale de Georges Brassens ; est-ce un artiste qui vous inspire ?
Oui, Brassens est un artiste très inspirant et puis Sète est une ville magnifique. Je suis originaire de Paris, Sète est devenu ma ville d’adoption.

Réfléchissez-vous à un album et préparez-vous de nouveaux titres ?
Pour le moment, je vais exploiter ce premier single et continuer sa promotion, ensuite,  il va y avoir mon premier clip. Pour le moment je n’y pense pas. Cela dit, c’est dans mes projets.

Le public pourra-il vous retrouver prochainement pour des concerts ?
Très prochainement, je vous en tiendrai informé !

Vous êtes également comédien autodidacte, dans quel genre de pièce de théâtre ou de film aimeriez-vous jouer ?
Dans des drames, des films d’horreur, ce genre de films me passionnent énormément. À coté de ça, je fais de la figuration un peu partout, notamment dans la série Demain nous appartient (TF1/TELSETE).
Des castings sont en cours. L'idée de me mettre dans la peau de quelqu'un d'autre me passionne énormément.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Tout d’abord, un grand merci à vous, Divertir, merci pour votre confiance et votre écoute. Je remercie également toutes les personnes qui me soutiennent dans mes aventures artistiques. 
À très bientôt près de chez vous !

Merci à Kevin Riley d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

Kevin Riley - Solitaire 🦋 (Audio officiel)

Musique interview

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire