Publicité

Kazam présente l'album Cycles

Maxime Lopes Par Le vendredi, 04 février 2022 à 08:47 0

Dans Culturel

Maître du Lo-Fi et des beats Hip-Hop, Kazam excelle également dans la production de House qu’il aime particulièrement jouer en live. Après avoir dévoilé en décembre le single “Honey”, Kazam revient aux racines de son style avec son nouvel album Cycles.

Kazam - Cycles

L'album Cycles incarne l'alchimie entre les diverses inspirations de Kazam telles que le Hip-Hop, le Jazz, le Trip-Hop, le Down Tempo... Cet album annonce un renouveau personnel pour cette nouvelle année. L’ouverture d’une page blanche pour bien commencer un nouveau cycle. Une occasion pour lui de se réinventer en explorant de nouveaux horizons musicaux, tout en gardant son identité Lo-Fi.

Interview avec Kazam

D'où vient votre passion pour la musique et que vous apporte-t-elle ?
Ma passion pour la musique remonte à longtemps même si je ne m'y suis mis qu'assez tard, vers 16-17 ans. J'ai tout de suite accroché et essayé de composer mes morceaux. Aujourd'hui, je ne pourrais pas passer plus de quelques jours sans jouer et j'écoute de la musique plusieurs heures par jour, la musique m'habite !

Pouvez-vous nous présenter votre album Cycles ?
Cycles rassemble tous mes meilleurs morceaux, de 2017 à aujourd'hui. On peut dire que c'est un peu le bilan artistique de ma vie de jeune adulte, on peut y voir mon évolution et mes inspirations. On y trouve du Jazz, du Hip-Hop, de la musique électronique, toujours dans un esprit doux et soulful.

Comment l'avez-vous composé et quelles ont été vos inspirations ?
J'ai composé les différents morceaux en essayant de mêler un son moderne et un son old school utilisant à la fois des programmes, des synthés, mais aussi des sonorités plus classiques comme la guitare ou le rhodes, mon instrument de prédilection.

Qu'est ce qui vous a intéressé de composer des musiques lumineuses et relaxantes, particulièrement dans le contexte qu'on traverse ?
J'ai toujours préféré rire que pleurer ! Plus sérieusement, je ne choisis pas vraiment ce qui vient, je compose très rarement avec une idée en tête dès le départ, je me laisse plutôt guider par le moment, donc mes morceaux reflètent ce que je suis à l'instant T.

Y a-t-il un endroit où vous aimez particulièrement composer ?
J'aime bien composer dans ma chambre d'ado chez mes parents à Biarritz. C'est toujours très différent de Paris, et j'y suis plus rarement, c'est ce qui rend l'expérience savoureuse, même si je dois faire gaffe au volume sinon c'est la guerre civile haha.

Quels ont été vos choix sur la partie instrumentale ?
J'essaye de toujours composer une progression d'accords intéressante, dont le style diffère selon la période. Dans les morceaux les plus récents de Cycles, j'ai plus été inspiré par la Soul, Neo-Soul plus particulièrement. Je construis ensuite autour.

En tant que producteur et artiste, avez-vous des "cycles" artistiques avec certains types ou univers artistiques ?
Bien sûr, que ce soit dans ce que j'écoute ou dans ce que je produis. Ça me permet de varier et de ne pas trop tourner en rond dans mes productions d'ailleurs. J'ai appelé cet album Cycles car pour moi il correspond à la fin d'une période artistique, je me dirige vers des horizons légèrement différents.

Comment se sont passées les sessions d'enregistrements en studio ?
J'ai mon studio chez moi dans mon sous-sol, j'y passe le plus clair de mes journées, et ça se passe en général plutôt bien !

Parlez-nous du titre Southern Winds...
Southern Winds est justement un morceau que j'ai composé à Biarritz, lors d'un jour venteux (d'où le titre). Il représente bien l'esprit dans lequel je suis aujourd'hui et que j'ai envie d'approfondir demain, en mêlant des éléments naturels comme la guitare et le rhodes, à des éléments plus électroniques.

Que souhaitez-vous apporter au public avec Cycles ?
J'espère que le public qui écoutera Cycles appréciera une expérience tranquille et musicale, loin des petits tracas du quotidien.

Quels ont été vos choix sur la pochette du disque ?
Je voulais quelque chose dans l'esprit de ce que j'ai proposé ces dernières années en compagnie de mon excellente graphiste Lorena Vicente qui réalise mes visuels depuis un moment. Mais cette fois ci, je voulais quelque chose d'encore plus détaillé, poétique et hors du temps.

Des sets ou des concerts sont-ils prévus pour la sortie de l'album ?
On essaye d'organiser ça oui, mais la période ne facilite pas vraiment les choses.

Qu'appréciez-vous dans la scène et avez-vous un souvenir de concert à nous raconter ?
J'apprécie bien sûr l'énergie du public et l'état de presque transe dans lequel on se trouve sur scène, c'est toujours un moment spécial.

Avez-vous un lieu atypique où vous aimeriez jouer votre apaisant album Cycles ?
J'adorerai le jouer quelque part en extérieur, dans un endroit tranquille au bord de l'océan.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Merci beaucoup et à bientôt !

Merci à Kazam d'avoir répondu à notre interview !

Le titre Southern Winds

Kazam  vient de dévoiler - un an après son live à l'Espace Richaud de Versailles - une nouvelle session au clavier et à la guitare sur le très aérien et relaxant “Southern Winds”, enregistrée à La Cité Fertile (Paris).

Musique interview

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam