Publicité

Kandid : le livre-CD Victor et le Ukulélé

Victor & le Ukulélé est un conte musical sur le thème de la différence, dont le spectacle tourne partout en France. Ce conte prend la forme d'un livre CD.

Victor et le Ukulélé - Kandid (crédit Claire Montel)

crédit visuel : Claire Montel

Victor est un garçon de sept ans comme les autres, ou presque… Il a un problème « de taille » ! Il est si petit que ses camarades le remarquent à peine, ou alors se moquent de lui. Jusqu’au jour où une rencontre avec un drôle d’instrument, à peine plus petit que lui, va changer le cours de sa vie…
L’estime de soi, le regard des autres, le harcèlement à l’école, la course incessante des adultes… Autant de sujets abordés avec humour, tendresse et poésie dans ce conte sur le thème de la différence.

Interview avec Kandid

Pouvez-vous nous présenter le livre-CD Victor et le Ukulélé ?
Victor et le Ukulélé est mon premier projet jeune public... Il s'agit d'un conte musical sur le thème de la différence.
En résumé : Victor est un garçon de sept ans comme les autres, ou presque... Il a un problème « de taille », dans tous les sens du terme ! Il est si petit que ses camarades le remarquent à peine, ou alors se moquent de lui. Jusqu’au jour où une rencontre avec un drôle d’instrument, à peine plus petit que lui, va changer le cours de sa vie...
Ce livre-disque de 36 pages regroupe le conte, les chansons, les paroles & les illustrations. On peut également se rendre directement à la fin du disque pour écouter les chansons sans le conte...
Côté musique, les arrangements et la réalisation sont signés par le multi-instrumentiste Frank Arbaretaz, et mélangent diverses influences (chanson, pop, folk, rock, classique ou sud-américaines...).
Nous sommes très fiers qu'il aie obtenu un "Coup de Coeur de l'Académie Charles Cros" l'année dernière !

Comment vous est venue l'idée du personnage de Victor et le choix de l'instrument qu'est le Ukulélé ?
J'avoue que je n'ai pas été chercher très loin l'idée du personnage ! Victor est mon 2ème prénom, et il se trouve qu'il présente quelques ressemblances avec l'auteur de ce conte... :-)
Concernant le choix du ukulélé, celui-ci s'est imposé naturellement : l'instrument à la taille de Victor par excellence !

Quels thèmes de réflexions avez-vous souhaité évoquer auprès des enfants ici et pourquoi accentuer sur ceux là ?
Les sujets évoqués sont l’estime de soi, le regard des autres, le harcèlement scolaire, la course incessante des adultes... J'y aborde ces sujets pas forcément légers de manière à la fois poétique et humoristique. Ces thèmes me tenaient à coeur car ils sont malheureusement plus que jamais d'actualité... J'avais envie d'amener aussi bien les enfants que les adultes à réfléchir sur nos relations, que ce soit à l'école, au travail ou en famille.  

Qu'est ce qui vous a amené à réaliser des projets pédagogiques et culturels pour de jeunes enfants, car ce n'est pas une évidence pour tous les artistes ?
Depuis une dizaine d'années, j'anime des ateliers de création de chansons en milieu scolaire, ainsi que des projets avec des chorales d'enfants, et c'est quelque chose que j'apprécie beaucoup, ça m'apporte énormément. J'adore la spontanéité et la sincérité des enfants, leur curiosité naturelle... Je me sens utile lorsque je partage ma passion avec eux, qu'ils prennent du plaisir à créer, à jouer avec les mots. C'est un véritable échange tout au long du processus de création, de la page blanche jusqu'au concert ou à l'enregistrement de la chanson !

Comment avez-vous travaillé avec Claire Montel sur les illustrations dans le livre ?
Nous avions déjà collaboré ensemble en 2014 à l'occasion d'un premier livre jeunesse intitulé Quand j' serai grand, dont le héros était déjà Victor... Claire Montel a réalisé les illustrations du livre-disque à la toute fin du projet, lorsque les chansons et le conte étaient déjà enregistrés... C'est elle la maman de Victor !

Peut-on en savoir plus sur la comptine J'ai peur mais j'y vais ?
J'ai peur mais j'y vais est une chanson humoristique qui parle du trac avant de monter sur scène, et du dépassement de soi... Victor énumère tout ce qui pourrait lui arriver (de la chute sur scène aux vomissements sur ses chaussures, en passant par la hauteur inaccessible du micro ou la mue soudaine de sa voix !). C'est une chanson pour se donner du courage.

Quel est votre regard sur les problèmes d'harcèlement scolaire régulièrement évoqué dans les médias ? Selon vous est-ce que des solutions culturelles, comme la vôtre, permettraient d'éviter en partie ce genre de situation ?
Malheureusement je ne pense pas qu'un spectacle suffise à lui seul à arrêter le harcèlement à l'école, mais si cela peut y contribuer même à une petite échelle alors ça serait déjà fantastique... Mais cela ne peut fonctionner que si les enseignants utilisent ensuite le support du spectacle ou de l'album pour aborder ces sujets-là en classe, en essayant de développer une prise de conscience...

L'approche d'un spectacle auprès de jeunes enfants est-elle évidente ?
C'est une approche différente bien sûr, mais pas si difficile pour qui a su garder une âme d'enfant finalement... Mais au-delà de l'écriture, ce qui fut compliqué c'est la mise en scène. Le spectacle n'aurait pas eu le même succès sans la précieuse collaboration avec notre metteur en scène, Belaïd Boudellal ! N'étant pas comédien, son rôle a été déterminant pour moi, en particulier pour toute la partie contée...

Il parait que dans le passé vous avez chanté en français dans des Pub à Manchester. Quel souvenir gardez-vous de ce moment ?
En effet, c'est dans les pub de Manchester que j'ai commencé à jouer mes premières chansons, au début des années 2000 (déjà !)... J'ai habité à Manchester pendant 4 ans, en particulier dans le cadre de mes études de musique. Alors qu'auparavant j'écrivais essentiellement en Anglais, je suis mis progressivement à écrire dans ma langue maternelle (qui me manquait sans doute !). Du coup, j'ai eu la chance de tester sans trop de pression mes premières compos en Français devant un public qui ne comprenait pas un traître mot de ce que je racontais ! Mais qui appréciait cependant les sonorités de notre langue, le côté exotique... Je garde un très bon souvenir de cette expérience : c'est super de sentir qu'on fait quelque chose de différent des autres artistes locaux ! Mais finalement, l'envie d'être compris a pris le dessus et je suis rentré en France...

Avez-vous d'autres projets prévus prochainement ?
Après 180 représentations du spectacle un peu partout en France, j'ai profité du confinement et de l'annulation d'une bonne partie de la tournée en cours pour écrire de nouvelles chansons... mais pour les grands cette fois ! A suivre...

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Nous avons repris la tournée de Victor et le Ukulélé en octobre, en croisant les doigts bien sûr... Toutes les dates à venir sont disponibles sur notre site. On a vraiment hâte de retrouver le public !

Merci à Kandid d'avoir répondu à notre interview !
Suivez son actualité sur Facebook.

"VICTOR ET LE UKULÉLÉ" - spectacle jeune public (Teaser)

interview

Joanda : le clip Le bonheur est fait maison Joanda : le clip Le bonheur est fait maison
Originaire du sud de la France, Joanda est de retour avec son nouveau single Le bonheur est fait mai...
  Ben'do : le single Oublier
Découvert avec son Hit Pareil, l'artiste Ben'do qui cumule plus de 10 millions de str...
Ben'do : le single Oublier

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire