Publicité

Kal Speredia prépare son 1er album

Après plusieurs années à écumer les Jams et autres scènes parisiennes, Kal Speredia lance son premier album. Découvrez un rappeur indépendant aux influences diverses mêlant boom bap et musiques du monde.

Kal Speredia

Est-il possible de vous présenter et d'où vient votre passion pour la musique ?
Yes, ben moi c'est Kal Speredia, rappeur indépendant de la scène hexagonale. J'ai d'abord étudié le théâtre et la guitare dans différentes écoles (L'école Le cours et l'école Atla) pour au final être attiré de plus en plus par la poésie et ce que pouvaient procurer les mots. Du coup je me suis dis que j'allais associer la musique et l'écriture par le biais du rap, qui me fascinait depuis que j'étais petit. Depuis je me suis pas mal formé en écumant les jams parisiennes ; et beaucoup auprès de la communauté beatbox parisienne qui est hyper bienveillante et hyper réceptive.
Ma passion de la musique m'a été transmise par mes parents je pense. J'ai été bercé aux vinyles des Beatles, des Stones, de Pink floyd, Queen, etc...
Mon père m’impressionne toujours par sa culture musicale, c'est lui qui m'a forgé ma passion pour le blues et pour la musique en génétral et qui m'a fait découvrir tout cet univers.
Les concerts quand j'étais plus jeune et ce truc de partager une énergie et un univers avec un public ont fini de me convaincre que c'était bien ce que je voulais faire ! Ahah

Vous préparez votre premier album, pouvez-vous nous en dire plus à son sujet et son univers ?
Ce sera un album très old school avec des influences très diverses. Pour cet album je me suis entouré de Greenfinch, un excellent beatmaker dont j'admire le travail. Je pense que ce qui nous a réunis sur ce projet c'est ce goût pour les musiques du monde et le bon mot. Il travaille en parallèle avec plein de Mc dont j'apprécie énormément le travail.
Concernant l'univers de l'album, comme tu as pu le voir sur l'Art-Evolution, je dirais qu'il est assez "contestataire". Mon but n'est pas de faire la morale à qui que ce soit ou de dire "ce que je pense est mieux" mais au contraire de poser des questions, de réinterroger le cadre et pourquoi pas, d'ouvrir au débat. Et si au passage je peux apporter un peu de plaisir, de courage ou de réconfort  à quelqu'un qui m'écoute c'est que du bonheur ! La musique c'est pour le partage !

D'où vient votre inspiration et qu'elle est l'importance d'avoir des textes forts ?
Je dirais que j'ai été pas mal influencé par certains rappeurs comme Dooz Kawa ou des mecs comme Lautrec entre autres pour ne citer que des rappeurs actuels qui accordent une importance toute particulière aux mots dans leurs chansons.
Je suis également un fana de poésie alors le texte est très important pour moi.
Mais à vrai dire les mots en général sont importants, pourquoi vous croyez qu'on apprends aux politiques à les manier !  Ahah.
L'utilisation d'un mot peut avoir tellement de sens différent, ils peuvent provoquer beaucoup de bien ou beaucoup de mal, d’où l'importance de se comprendre.

Parlez nous du titre L'Art : Évolution et de son clip...
Pour l'Art: Evolution il faut savoir que c'est un clip de potes. C'est mes meilleurs amis qui ont participé à ce projet. L'un au graff, un autre à la batterie, ma copine à la guitare, mon ancienne voisine à la danse contemporaine et un autre ami est derrière la caméra. D'ailleurs c'est grâce au caméraman Flavien Le Carré que ce clip à vu le jour. C'est lui qui m'a présenté le réal et qui a fait en sorte que ça ce fasse. Je le remercierai jamais assez pour ça en vrai !
Pour ce clip je voulais faire valoir la révolution par l'art. Que ce soit idéologique ou contestataire, je pense que le dialogue et l'expression est vraiment la base de tout. On vis une époque particulière et si on ne veux pas que les choses dégénèrent je pense que le dialogue est primordial pour se comprendre et éviter les conflits. L'art a cette particularité de réunir des gens d'horizons complétement différents et quelque part c'est une des meilleure manière de faire passer des messages.
Pour ce clip je voulais donc quelque chose de poétique réunissant pleins d'artistes différents. Je connaissais tout le monde hormis Blanche Godivier, la danseuse classique, qui a été une belle rencontre et qui apporte ce contraste entre la grâce et le coté "sale" de l'endroit ou l'on a tourné ce clip et l'art urbain que je voulais également faire transparaître.

Est-il possible d'en savoir plus sur la partie instrumentale ?
Comme je t'ai dit c'est Greenfinch qui est à la prod. Pour ce morceau il a bossé sur des samples de musique grecque des années 70.
Ce mec est impressionnant ! C'est un vrai bourreau de travail. Il est multi-instrumentiste et a un univers qui lui est propre.

Retrouvera-on du BeatBox dans votre album et est-ce quelque chose qui vous plait ?
J'ai fais mes armes sur les scène beatbox, j'adore ça !
C'est un art que j'ai redécouvert il y a quelques années et je me suis vite rendu compte que la France était un endroit rêvé pour les férus de Beatbox.
Non seulement je trouve cet art hyper impressionnant mais la communauté qui gravite autours est géniale !
Ils sont super réceptifs et laisse vraiment la place aux nouveaux. Et puis pour l'instant nul part ailleurs j'ai retrouvé ce bon vieux esprit hip hop, de ce retrouver après une jam à rapper et beatboxer dans les rues de paris juste pour le plaisir de partager ensemble.
Concernant l'album, j'ai déjà proposé à deux beatboxers de participer ! Ça devrait ce faire si on arrive à s'attraper ! Ahah

Est ce que votre passage à l'école de musique Atla ou vos début en tant que guitariste vous ont été utile pour cet album ?
Eh bien, oui et non !
J'ai beaucoup appris à l'école Atla, que ce soit sur le travail de l'oreille ou bien en histoire de la musique.
Mais pour tout te dire j'étais une vraie bille en théorie Ahah !
En réalité avant de me lancer sur la scène rap je composais à droite et à gauche pour des courts métrages et autres chaînes Youtube mais depuis que je me suis penché sur l'album j'ai un peu délaissé la guitare.
C'est dommage je te l'accorde !
J'y reviendrais sûrement pour un autre album !

Le passage en studio est-il redouté ?
Pas plus que ça ! Au contraire j'aimerai beaucoup enregistrer en studio mais encore faut il avoir des sous de côté ! C'est pas donné ! Ahah
Après,cela ne me dérange pas de composer chez moi.
J'aime bien ma solitude aussi de temps en temps et puis j'apprends aussi beaucoup sur les logiciels etc...
J'aime bien avoir un certain contrôle sur ce que je fais.

Qu'est ce qui vous a motivé à faire un financement participatif ?
J'ai un ami (qui d'ailleurs sera sur l'album le temps d'un featuring) qui a lancé son premier album de la même manière. On en a pas mal parlé et je me suis dis que c'était la meilleure chose à faire. J'aime bien ce truc de participer à la création d'un projet qui te plaît et de suivre son évolution. Il y a un coté très convivial et ça permet d'avoir un contact avec les gens qui écoutent ta musique.

Quelle importance accordez-vous à la musique indépendante et n'est ce pas trop dur de ne pas dépendre d'un label ?
Oula ! Tu me lances sur un truc là ! Ahah
Ben disons que pour moi la musique indépendante, surtout à notre époque, permet d'avoir une certaine liberté dans ton art.
J'ai entendu tellement de fois des histoires de gens qui devaient passer en maison de disque sous tel ou tel contrainte. Certains ont accepté d'autres non, mais pour moi la musique est un truc aussi très personnel. Pour ma part je fais de la musique par plaisir d'en faire, par pour être connu ou bien devenir riche. Je serai sûrement un galérien toute ma vie mais au moins je ferai ce que j'aime la tête haute ! Ahah !
Après toutes les maisons de disques ne sont pas comme ça je te l'accorde. Mais on vis à l'air du numérique. Quand je vois des gars qui se sont fait tout seuls, je respecte énormément ça. C'est certes plus compliqué, mais on a rien sans rien !

Des clips sont-ils prévus et comment les imaginez-vous ?
Un nouveau clip est déjà en préparation ! Mais je vais pas tout te raconter ! Ahah !
Je peux juste te dire que ce sera sur un morceau qui justement s'intitule Les Mots. C'est un featuring avec le Mc "Taimpo" dont je te parlais tout à l'heure et on devrait tourner ça courant Avril !

Que souhaitez-vous apporter au public avec votre album ?
Pareil, je te le disais tout à l'heure. Je pose des questions. Si le public se retrouve dans mes questionnements c'est génial !
Si ils ne s'y retrouve pas encore mieux ! Je les invite à tendre l'oreille et à rester ouverts !

Une indiscrétion à nous donner sur votre 1er album ?
Qu'appelles-tu une indiscrétion ?
Je t'en ai déjà dis beaucoup ! Ahah

En quoi la scène est-elle importante pour vous quelles vont être vos prochaines dates ?
La scène est super importante parce que c'est la consécration de tout le boulot derrière !
On monte sur scène, on partage, on essaie de faire ressentir au public ce que l'on veut exprimer, notre énergie, les faire kiffer !
C'est la meilleure partie !
Pour l'instant pas de dates prévues étant donné que je planche comme un malade sur l'album le week end et que la semaine je bosse.
Bien entendu je prends toujours le temps pour faire des Jams sur Paris pour le kiffe et pour bosser mon jeu de scène ! Vous m'y croiserez peut être !

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Eh bien déjà merci à toi pour cette interview. Merci à tous ceux qui ont contribué ou contribueront à cette cagnotte, aux concerts ; tous ceux qui sont derrière moi au quotidien et qui croient en moi et m'aident à réaliser ce projet.
Restez ouvert ! Aimez les autres ! Kiffez et ne vous laisser pas abattre par l'époque ! On est entourés de belles choses, il faut savoir les voir !
A bientôt j'espère !

Merci à Kal Speredia d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

Pour aller plus loin... En ce moment :

- Dans ma playlist : J'ai découvert Rilès dernièrement ! Ce mec est bon putain ! Bien entendu j'attends impatiemment le nouvel album de Dooz qui sort d'ici quelque jours ! Ah et je me refait tous les album de l'excellente Lhasa de Sela !
- le film / la série que j’affectionne : Niveau film le dernier que j'ai revu est Le cercle des poètes disparu ! Un classique !
Niveau série c'est vikings en ce moment.
Et il y a peu j'ai découvert un court métrage excellent nommé Jeu de société, réalisé par "Les parasites" qui sont aussi derrière la série L'Effondrement. Petit bijou ! Je vous le conseille !
- la destination où j'aimerai voyager :Je veux voyager partout ! Ahah ! Mais le prochain voyage que j'aimerai réaliser ce serait sûrement l'Asie. La Thaïlande et le Laos particulièrement.
- l’humoriste que j’aimerai rencontrer :Matthieu Longatte et La Bajon ! J'ai déjà eu l'occasion de voir La Bajon sur scène c'était énorme. Matthieu Longatte il faut que j'aille voir son spectacle ! Ce mec est le punchliner de l'humour !

Kal Speredia - L'Art: Évolution

interview Musique

Agoria réalise la BO du film Lucky Agoria réalise la BO du film Lucky
Un an après la sortie de son quatrième album Drift, le producteur et Dj françai...
  L'album Double Mixte de Super5tars
Découvrez le nouvel album du groupe Super5tars intitulé Double Mixte.
L'album Double Mixte de Super5tars

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire