Publicité

Justine Louise : l'EP Le chemin

Maxime Lopes Par Le vendredi, 30 septembre 2022 à 14:25 0

Dans Culturel

Justine Louise sort son premier EP intitulé Le chemin.

Justine Louise (crédit Henry Roy)

crédit photo : Henry Roy

Fille d’un multi-instrumentiste, bassoniste en classique et pianiste en jazz, toute sa culture musicale vient de là. Ainsi adolescente, elle connaissait tout le répertoire de la Nouvelle Orléans, sans connaitre les Beatles. Sa famille aux origines multiples vient d’un peu partout, de l’Espagne séfarade à la Hongrie ashkénaze, de l’Italie catholique à l’Ecosse païenne, aussi Justine Louise se sent bien où qu’elle soit. Sa maison n’a pas de frontières, cette notion lui est étrangère. Seuls l’Art, la tradition orale et le folklore marquent les territoires pour elle. La musicienne a grandi dans la campagne française, dans une maison en pierre entourée d’animaux et de bois, où la musique résonnait à tous moments de la journée. Chopin au petit déjeuner, Le Duke Ellington au déjeuner et Fauré le soir. Equilibre élémentaire pour nourrir les inspirations de l’artiste en devenir. La vie était faite de jeux en pleine nature, le temps de vivre : grimper dans des chênes, faire la sieste sous les châtaigniers. Courir pieds nus à s’en verdir les talons. Justine Louise a appris à lire la musique avant de lire les mots. Après le piano, elle embrasse le violon à 6 ans. Reçue à la Sorbonne à Paris, elle enfile des chaussures puis mène un double cursus en école d’Art et commence la vie active rapidement. Elle devient directrice artistique et designer de collections pour femmes dans de grandes maisons, puis sous son nom propre.
 
En parallèle, elle s’installe entre Paris et la forêt Finlandaise, où elle a eu ses enfants et où elle vit pendant 15 ans. Une maison en bois, sans eau ni électricité, au bord d’un lac, cernée par les bouleaux et les pins, toujours la nature pour nourrir l’imaginaire. “l’Art, l’écriture, la musique et mon lien avec la nature sont mon héritage” Dessiner des collections pour habiller les femmes est venu naturellement, comme ses ancêtres couturières l’avaient fait avant elle. Les racines, toujours. Dans des maisons parisiennes, puis à son nom. Sa marque, comme une plateforme de recherche pour faire les choses avec sens : produire de belles pièces, durables, sans nuire à l’environnement et en soutenant les savoir-faire. Mais l’écriture et les compositions s’empilaient, et comme un livre, tout un recueil de chansons qui crevaient d’être abouties en studio. Ses amis musiciens professionnels lui conseillent de faire résonner ses chansons ailleurs que dans les bois, elle fait le pas.
 
Sa rencontre avec Thibault Barbillon, talentueux musicien multi-instrumentiste, compositeur et réalisateur, a été décisive. C’est dans son studio de la rue Legendre que l’album a été enregistré. Avec en obsession, devenue une ligne conductrice : de vrais instruments, rien d’artificiel. Guitares, Ronroco, contrebasse, violon, clarinette basse, lap steel, piano, percussions d’Afrique et d’Amérique du sud. Et puis un travail de texte. D’abord écrit en anglais, langue des thèmes de jazz qu’elle chantait depuis l’enfance, dans sa maison limousine, Justine Louise a compris , grâce à Marc Collin, le patron du label Kwaidan, qu’il fallait chanter en français. Alors ce fut le retour aux crayons et aux cahiers.

De la musique folk française qui parle de sa façon de vivre, de son regard sur le sens de la vie, avec comme compagnon de vie la Nature. Toutes ses décisions sont prises avec ce prisme vert ; dans son métier, dans sa musique, dans la manière dont elle élève mes enfants, celle qu'elle a d’aimer ses amants, de chérir ses amis, de choisir comment se nourrir, se vêtir, se déplacer. Tout est un legs quand on le fait avec sincérité. Persuadée que la Musique, la Littérature, la Philosophie et la Poésie, sont les meilleurs moyens de transmettre cette vision, qui est, sans nul doute, la seule promesse d’un avenir lumineux, Justine Louise nous livre son premier EP "Le chemin", le moment où les arbres changent de couleur.

En showcase le 4 Octobre 2022 à l'Hotel du Temps
11 Rue Montholon Paris 9 à 19 H 30

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam