Publicité

Journey to Geneva d'Estelle Revaz

Maxime Lopes Par Le mardi, 01 juin 2021 à 18:16 0

Dans Culturel

Qui aurait pensé que le disque de la violoncelliste Estelle Revaz « Journey to Geneva » rendant hommage à deux compositeurs suisses Frank Martin (1890-1974) et Xavier Dayer (1972) aux côtés de L'Orchestre de Chambre de Genève dirigé par Arie van Beek, la conduirait à défendre plus largement l’ensemble des artistes suisses dans le cadre de la crise sanitaire que nous traversons ?

Estelle Revaz

« C'est pour l'enregistrement de mon disque Journey to Geneva qui devait avoir lieu en juin 2020 qu'a commencé mon engagement. À ce moment-là, en Suisse, toutes les activités culturelles étaient interdites, il était impossible de répéter, que cela soit en musique de chambre ou avec orchestre. Il n'y avait pas de plan de protection pour une reprise d'activité, même sans public. Tous les autres secteurs étaient en cours de négociation, sauf celui de la culture. »
 
Depuis Estelle Revaz est devenue la porte-parole des acteurs culturels auprès du gouvernement Suisse.
 
« En Suisse avec la crise sanitaire, près de 50% des acteurs culturels ont dû abandonner et se réorienter. Ce qui est sans précédent. Les aides sont arrivées tardivement mais il restait 50% de la profession que nous pouvions encore soutenir. Si nous n'avions pas agi, nous allions en perdre davantage. Nous avons pu améliorer l'aide d'urgence, en reformulant les critères et en remodelant le système. Nous avons permis aux acteurs culturels indépendants d'être indemnisés à hauteur de 80% de leurs pertes financières avec rétroactivité au 1er novembre et puis nous avons réussi à étendre ce droit aux intermittents qui n'ont pas de statut en Suisse et qui jusque-là n'avaient le droit à aucune indemnité. »

Journey to Geneva, soutenir la musique genevoise

« Ce disque est une sorte de voyage musical qui met en perspective deux compositeurs genevois, Frank Martin et Xavier Dayer, dont la création pour violoncelle et orchestre est une commande L'Orchestre de Chambre de Genève dirigé par Arie van Beek. Ce programme me tenait à cœur : j’ai toujours voulu soutenir la musique suisse et genevoise », précise Estelle Revaz.

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam