Publicité

Joseph Chedid : l'EP Souffle

Maxime Lopes Par Le vendredi, 20 mai 2022 à 18:58 0

Dans Culturel

L'électron libre de la famille Chedid, Joseph, dévoile son nouvel EP "Souffle".

Joseph Chedid - Souffle

Joseph n'en n'est pas à son premier coup d'essai. Surnommé à juste titre l'électron libre de la famille, il compose, écrit, chante, réalise pour lui et pour d'autres, peint et raconte des histoires. Après l'album « Maison Rock » sorti en 2014 sous le pseudo Selim, puis l'album « Source » sorti en 2019, le nouvel EP qu'il vient nous présenter ici est enregistré entre deux confinements, d'un jet, comme une respiration vitale et spontanée. Il écrit la nuit et chante le jour, dessine sa pochette comme il le fait souvent, pour aller au bout de son expression artistique. Ses mots résonnent fort, mais toujours sur une musique qui nous fait taper du pied. D'ailleurs dans le titre « Souffle », il nous invite bien à « Laisser parler notre corps ». On le prend au mot et on ondule sur sa rythmique épurée et diablement efficace. Son imaginaire n'a pas de limites et sur le titre « Appelle la chance » il nous propose de « composer le numéro magique », car avec Joseph, rien n'est impossible. Comme un écho au chaos du monde, il choisit d'adopter plusieurs points de vue pour sortir du brouillard dans « Visions », sur un riff qui n'est pas sans rappeler l'énergie flamboyante des Franz Ferdinand. Et puisqu'on en demande encore, il termine cet EP en beauté sur un instrumental cinématographique qui convoque la liberté des 70's, une liberté qui lui va comme un gant. Sur scène, Joseph lâche tout et n'a peur de rien, alors on nous souffle à l'oreille que les prochains concerts risquent de devenir cultes !

Selim a fait le job : occuper l'antichambre, le temps de se dévêtir.
L'histoire commence maintenant, page 32 : à 32 ans Joseph Chedid apparaît, avec SOURCE (son nouveau projet), sous son nom d'état civil. Fin du pseudonyme, il n'est plus qu'un artiste. Il s'est simplement donné le temps de devenir lui-même.
Il écrit, compose, chante, joue de multiples instruments (guitare, basse, batterie, piano, synthé...) et peint des toiles qui deviennent parfois les visuels de ses disques. Il ne se soustrait à aucune étape allant de la production à la distribution de sa musique. Il n'est pas pour autant un "control freak" et reste attentif, ouvert aux beaux hasards, aux heureux accidents qui enrichissent le processus créatif. Il laisse de l'air à ses chansons pour qu'elles respirent, prennent vie, s'envolent... et nous touchent.
Et surtout, il s'amuse... car sans plaisir pas de partage. Il définit sa musique comme « une traversée de lui-même au flambeau pour y trouver un trésor à partager ».
Il cherche ce point d'équilibre entre force et fragilité, entre émotion et lucidité. Il ne cherche pas la perfection car la perfection est froide, inerte. Pour son nouveau projet SOURCE, il a préféré la chaleur et le grain de la bande magnétique pour enregistrer en studio des sessions entièrement live (18 titres brut en 10 jours, retravaillés sur 2 ans).
Il veut être totalement libre et sortira donc son cet album sans maison de disques (comme le premier). C'est un artisan, pas un industriel. "On a perdu la connexion avec l'univers depuis la révolution industrielle " est le sous-titre manifeste de cet opus.
Le message est clair. Le message éclaire.

Appelle La Chance

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam