Publicité

Jono McCleery : l'album Moonlit Parade

Maxime Lopes Par Le vendredi, 29 avril 2022 à 14:40 0

Dans Culturel

Après la sortie de ses deux derniers singles "Moonlit Parade" et "Walk With Me", Jono McCleery continue de nous emplir de douceur folk en dévoilant son nouvel album "Moonlit Parade". Guitare sous le bras, poésie sur le cahier,  il nous berce le temps de quelques morceaux.

Jono Mccleery

Jono McCleery vient de la scène culturelle londonienne et, à ce jour, il garde des liens étroits avec la capitale de la culture pop. Sourd jusqu'à l'âge de trois ans, il a tenu une guitare pour la première fois à 17 ans et n'a jamais perdu son lien fort avec l'instrument, bien qu'il maîtrise également de nombreux autres instruments. Au début du nouveau millénaire, le jeune musicien a rejoint l'"underground" londonien et le "One Taste Collective" (OTC) - un projet fondé en 2004 pour soutenir les musiciens et les poètes de tous genres, avec une communauté d'environ 200 membres. L'OTC a produit non seulement des artistes locaux prometteurs, mais aussi des talents de renommée mondiale tels que Little Dragon, Jamie Woon, Kae Tempest et le Portico Quartet - des amis avec lesquels Jono McCleery continue de collaborer.

En 2008, il produit son premier album, intitulé Darkest Light. Il effectue ensuite ses premières tournées, en première partie de Gil-Scott Heron, Bonobo, Fink et d'autres artistes de la communauté OTC. Des labels de renom ont rapidement commencé à s'intéresser à ce musicien britannique, et c'est en 2011, il sort son premier album chez Ninety Days Records

D'autres albums sortent par la suite dont Pagodes (2015), qui se distingue tout particulièrement, décrit comme un "album sans faille" par Rolling Stone. Malgré ces éloges, Jono McCleery décide de s'écarter de "l'autoroute du succès" et de prendre la "route de la campagne" pour revenir à ses racines.
Il sort alors son album Here I am and There you Are en novembre 2020 - produit et conçu de manière indépendante, se tenant à l'écart de toute stratégie commerciale et des clichés qui y sont associés.

Le style empathique des chansons raconte des histoires qui invitent l'auditeur à la fois à se laisser aller et à réfléchir, à arrêter le temps ou à voyager. Reconnaissant ouvertement les divers obstacles de la vie quotidienne, McCleery trouve une poésie énergisante dans ces histoires, avec un amour du détail et un pouvoir d'observation rafraîchissant.

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam